Whoopi Goldberg : Son truc à elle c’est le Bourgogne !

 

 

Après des débuts au cinéma en 1985 dans « La Couleur pourpre » de Steven Spielberg qui lui vaudra une nomination aux Oscars, elle jouera dans divers films, tous plus différents les uns que les autres : Jumpin’ Jack Flash, Fatal Beauty, Le Chemin de la liberté, La Pie Voleuse, Star Trek et bien évidemment Sister Act. Sa nouvelle actu ?  Un film d’horreur tiré de l’œuvre de Stephen King et intitulé « Le Fléau ».

 

Je réside à New York ! C’est une fenêtre sur l’Europe. Il y a encore quelques années, lorsqu’on voulait trouver de bons produits et notamment de bons vins, il fallait parcourir inlassablement toute la ville, sans certitude d’arriver à ses fins. Les bonnes adresses, personne ne les refilait à personne. Trop peur de voir nos cavistes préférés dévalisés. Mais les choses ont changé. Aujourd’hui l’offre est telle que l’on peut sans problème trouver à peu près tout ce que l’on vous sert dans les régions françaises. La seule différence - et elle est de taille - c’est le prix. Je peux vous garantir que l’on regarde à deux fois l’étiquette avant d’acheter. Etant une inconditionnelle du Bourgogne, parfois je me dis que je devrais peut-être prendre ma retraite là-bas, cela me faciliterait les choses ! Le problème c’est que je ne parle pas un traître mot de français et qu’en plus, je déteste prendre l’avion. Je crois par conséquent que je vais continuer longtemps à enrichir tous les cavistes de Manhattan !

 

 

Propos recueillis par Frank Rousseau, notre correspondant à Los Angeles