i

Vinisud : en route vers Paris 2019

Cette édition 2018 de Vinisud fut la première organisée sous l’égide de Comexposium, après VinoVision Paris (12-14 février), le salon dédié aux vins septentrionaux qui a débuté cette « Wine Week » française. Un pari qui aurait pu paraître insensé il y a encore quelques années mais qui semble sur le point de réussir !

 

Si ces trois jours n’ont pas révolutionné l’histoire des salons vinicoles, ils ont conforté tout le monde dans l’idée que les « vins du sud » - ou plus largement les vins méditerranéens - représentent une réelle entité et qu’ils déplacent les foules. Les habituels pôles d’attraction du salon ont joué leur rôle à plein : le Palais Méditerranéen animé par l’Union des Œnologues de France du Languedoc Roussillon pour les vins tranquilles, la Sparkling Zone pour les effervescents (60% d’échantillons en plus par rapport à 2017), ou encore la Nouvelle Vague qui enregistre une hausse de 50% de ses participants par rapport à sa première édition de l’an dernier.

Globalement les exposants sont plutôt satisfaits même si se pose la question du début dominical qui n’a pas fait le plein loin de là ! L’affluence a été plutôt bonne et les échanges de qualité pour les 1 420 exposants venus de 16 pays, les chiffres fournis par les organisateurs annonçant 25 500 visiteurs professionnels, dont 28% d’acheteurs internationaux issus de 76 pays. Des données qui laissent augurer du succès de l’édition 2019 qui verra les deux salons organisés conjointement à Paris, avant le retour en 2020 à Montpellier.

 

Rendez-vous donc en 2019 à Paris pour retrouver « le meilleur des vins septentrionaux et le meilleur des vins du Sud lors d’un événement totalement immanquable », pour reprendre les propos de Fabrice Rieu, Président de Vinisud !

 

Rédigé par Sylvain Patard,

Le 22/02/2018