Sir Patrick Stewart : « Une bonne bouteille au frais et on se retrouve de suite dans une autre dimension ! »

 

Il est l’un des acteurs dont le visage  nous est le plus familier. A 76 ans, l’immense Patrick Stewart  alias - entre autres - Professeur X dans la saga des « X Men » et Capitaine Picard dans « Star Trek » ne remerciera jamais assez son épouse de lui avoir éveillé les papilles…

 

En qualité d’acteur, j’évolue dans un monde de faux semblant. Moi, je veux rester dans la réalité.  Seulement voilà, parfois, vous vous laissez emporter par le poids des habitudes. Notamment lorsqu’il s’agit de manger ou de boire. A un certain âge, je pense même qu’on a peur du changement. C’est un tort. Sans ma femme (Ndlr : la chanteuse Sunny Ozell)., je serai peut-être encore prisonnier de certaines habitudes.

C’est elle qui m’a appris à savourer chaque instant de la vie. C’est elle qui m’a poussé à sortir de ma zone de confort ! Elle m’a redonné au fond une seconde jeunesse. Elle est aussi aux petits soins pour moi. Notamment quand elle me prépare son fameux risotto. Le « must », c’est lorsque qu’elle râpe dessus de fines lamelles de truffes.  Avant de la rencontrer, je buvais des vins qui me contentaient. Je ne cherchais pas à découvrir autre chose.

 

C’est ma femme qui m’a ouvert les yeux ou plutôt les papilles. C’est elle qui m’a initié à la formidable variété des vins italiens et surtout, lors d’un séjour en Provence… au rosé ! Avant de convoler, nous nous étions rendus à Bandol où nous avons fait la tournée des vignobles locaux et goûté les spécialités de la région. J’ai notamment découvert ce que pouvait être un bon saucisson ! L’été, avec le chant des cigales et une bonne bouteille au frais, on se retrouve de suite dans une autre dimension !

bio-image
Note