Rosie O’Donnell : « J’aime m’acheter du vin »

Femme la plus détestée par Donald Trump, la comique à la dent dure et à l’humour bulldozer « bouffe » la vie avec une délectation qui fait plaisir à voir. C'est même un doux euphémisme !

 

Un bon repas cela n’est pas concevable sans une bonne bouteille de vin. Cela dit, je connais des personnes qui mangent des comprimés vitaminiques et protéiniques servis avec un grand verre d’eau ! Je ne les blâme pas ! Je ne les juge pas. Je trouve juste ça triste ! Le problème avec le vin, c’est que c’est une question de goût, de palais. C’est un peu comme un parfum. Vous ne pouvez pas offrir un vin spécifique à quelqu’un que vous ne connaissez pas. C’est un peu comme si vous lui imposiez vos préférences ! J’évite donc d’offrir du vin quand je me rends à un dîner. Sauf si bien sûr, ce sont des amis, des personnes que je connais bien. Là, c’est différent. Je sais ce qu’ils aiment boire. A part ça, j’aime acheter du vin à la personne que je connais le mieux sur cette planète : moi-même ! Jusqu’à présent, je ne me suis jamais déçue !

 

Propos recueillis par Frank Rousseau