i

Quels vins boivent nos stars ?

De l’Australie à Los Angeles, voilà cette semaine un trio de stars, de générations et d’origines distinctes, qui perçoivent et consomment le vin de manière bien différente.

 

CHRISTIAN SLATER : « C’est Sean Connery qui m’a initié au vin »

 

 

Ex star de « Au Nom de la Rose », on le verra bientôt sur France 2 dans « Mr Robot », une série qui cartonne aux Etats Unis.

 

Il m’arrive de déboucher de bonnes bouteilles, mais pas au quotidien. Il faut qu’une occasion se présente. Je n’ai pas envie de perturber mes papilles avec un « tord boyaux ». Généralement quand j’achète du vin, la première chose que je regarde chez le caviste, c’est le nombre de bouteilles du même cru qui lui reste. Généralement, s’il est au bord de la rupture de stock, c’est que le vin en question est populaire et, à priori, donc bon ! Je suis assez raisonnable dans mes dépenses. Mais pour une caisse de Merlot millésimé, je peux facilement faire chauffer ma carte bancaire (…). Je me souviens que pendant le tournage de « Au Nom de la Rose », Sean Connery nous avait fait goûter des crus d’exception. C’est un peu lui qui m’a initié ! Ainsi qu’au Whisky…

 

ZAC EFRON : « Le vin sublime le goût »

 

 

Le beau gosse « hollywoodien » enchaine les comédies ébouriffantes et fait toujours léviter les filles avec son sourire désarmant et ses abdos en acier trempé…

 

Je ne suis pas un grand amateur de vin. Peut-être parce que l’univers qui s’y rapporte m’est totalement étranger. Peut-être aussi parce que ce breuvage a longtemps symbolisé à mes yeux un certain standing.  En l’occurrence des gens incapables d’accepter dans leur « cercle » ceux qui n’y connaissent rien ! Un monde élitiste en somme. Mais je sais que j’ai tort. Je dois admettre que les plats que je savoure dans de grands restaurants sont remarquablement mis en valeur par un vin d’exception. Le vin sublime le goût, c’est indéniable. Tout comme le Champagne. Des boissons que je consomme avec sagesse et toujours avec des amis…

 

BEN MENDELSOHN : « Toujours partant quand il s’agit de visiter des caves ou des vignes »

 

 

Actuellement au générique de la série « Bloodine », cet acteur Australien pur jus va faire beaucoup de parler lui dans le futur « Star Wars Anthology », une trilogie dérivée de la célèbre saga imaginée par George Lucas !

 

Peu de gens le savent mais mon pays, l’Australie, est un grand exportateur de vins (Ndlr : le quatrième) à travers le monde. Quand je me rends à Los Angeles, le vol est très long. J’en profite donc pour déguster des grands crus que l’on me sert dans les avions et là je me dis que nous les « aussies » (le surnom des australiens), produisons vraiment des vins de qualité. Avec mon épouse, nous sommes toujours partants quand il s’agit de visiter des caves ou des vignes. Nous ressentons une forme de bien-être indescriptible lorsque nous sommes dans ces lieux. Je sais que la notion de temps écoulé est très importante quand il est question de récolte et de vinification, mais une fois que le vin est dans les fûts, là, soudainement, le temps devient un allié. On laisse en effet à ce breuvage des décennies, quelquefois des siècles, pour s’exprimer et nous procurer les émotions les plus diverses…