i

Que boire, que boire, à la St Valentin ?

Ce n’est pas parce que cette fête aurait une origine anglo-saxonne (le 14 février serait la date où les oiseaux recommencent à s’apparier) qu’il faut se ruer vers bière et whisky (pensiez-vous au thé ?).

 

Les classiques choisissent un Saint-Amour.

 

Ce beaujolais d’appellation évocatrice, est fruité et sans aspérités. Il s’unit facilement avec viandes légères, poissons (choisissez un millésime jeune), mets épicés (gingembre…).

 

Les hypsters affectionnent un Champagne rosé.

 

La bulle inévitablement met en joie, et le côté fruits rouges excite les papilles. Chocolats ou pâtisseries font bon ménage avec lui.

 

Les passionnés ciblent un Chambolle-Musigny « les amoureuses ».

 

Ce 1er cru est un vin de prestige. (N’expliquez toutefois pas qu’en Bourgogne une « amoureuse » est une terre qui colle aux chaussures…).

 

Soyons attentionnés !

 

Chez vous ou au restaurant, le meilleur vin reste toutefois celui dont vous saurez qu’il plaira à l’autre. S’il n’est pas à la carte, demandez à l’avance l’autorisation de l’apporter moyennant un droit de bouchon.

 

Retrouvez les commentaires de dégustation Gilbert & Gaillard