Petites révisions estivales en série ! La Syrah

Avec son patronyme à connotation exotique, la syrah a fait rêver des générations d’oenophiles qui la pensait originaire d’Orient. Des recherches récentes démontrent qu’en fait elle viendrait de beaucoup moins loin, en l’occurrence de Savoie et d’Ardèche, ce qui explique son formidable rayonnement dans la Vallée du Rhône.

 

Sur le plan cultural, la syrah est un cépage relativement fragile, qui craint la sècheresse et le stress hydrique et qui est plutôt sensible aux maladies. Elle a en outre besoin de sols riches en oligo-éléments pour s’alimenter correctement. Si ces conditions sont réunies, elle produit de jolies grappes, denses, d’une couleur noire bleutée, qui donnent des vins rouges généralement de couleur sombre. Ce cépage emblématique de la vallée du Rhône septentrionale connait de faibles rendements sur les terroirs les plus précieux (32 hl/ha en moyenne en Côte-Rôtie). Son caractère épicé et ses notes de violette sont inimitables et participent grandement à sa personnalité affirmée. Les vins sont plutôt colorés, aromatiques, puissants et délicats à la fois, quoique charpentés. La configuration indice de tanins élevé et acidité basse donne une remarquable aptitude au vieillissement et dévoile un bouquet subtil et complexe : fruits rouges et noirs (framboise, groseille, myrtille, mûre) ; notes florales (violette, réséda ; épicées (truffe, poivre, réglisse, menthe).

 

En prenant de l’âge, les vins abandonnent cette dominante de violette caractéristique pour évoluer vers des tonalités plus complexes de musc, de truffe, de cuir, de goudron, de poivre, de réglisse… Les rosés sont par définition plus simples mais proposent un fruité plaisant, de la vinosité et une longueur en bouche intéressante.

 

Essentiellement présente dans la Vallée du Rhône où elle est le plus souvent vinifiée seule (même si on lui adjoint quelquefois une petite proportion de viognier), la syrah fait le succès de l’AOC Cornas et est majoritaire en AOC Côte-Rôtie, Hermitage et Crozes-Hermitage. Elle est aussi présente dans les appellations Saint-Joseph et Châteauneuf-du-Pape tout comme dans les Côtes-du-Rhône régionaux. D’autres vignobles méridionaux l’ont adoptée depuis longtemps comme Palette, les Baux-de-Provence, Corbières, Côtes-du-Roussillon, Fronton... La syrah connait un développement constant dans les autres vignobles mondiaux comme en Italie, en Australie (où on l’appelle Shiraz), en Afrique du Sud, en Argentine et même au Mexique...