Morgan Freeman : « Je me considère comme un "wine drinker " raisonnable »

Le grand acteur américain - tant par la taille que par le talent - est à l’affiche de « Ben Hur », un remake épique et biblique signé Timur Bekmambetov. La star incarne Ilderim, un personnage haut en couleur qui tente de s’affranchir du joug des Romains. In vino veritas…

 

En juin prochain, je vais avoir 80 ans. Du coup, tout le monde me demande comment je m’entretiens. Je réponds : « Quand vous allez voir un docteur, il vous pose toujours la même question : où avez-vous mal ? Quand vous vous rendez chez un vétérinaire, c’est plutôt qu’est-ce que votre animal a mangé ? ». Je préfère cette approche ! Pour ma part, je ne fixe aucune restriction car la frustration ce n’est pas bon ! Je mange ce que j’aime. Mais en quantité raisonnable ! Pendant un temps, je ne m’alimentais qu’une fois par jour car vous savez, on ne mange pas parce qu’on a faim mais parce que vous avez une sorte d’horloge interne qui vous pousse à vous mettre à table dès qu’elle sonne. Le poids des habitudes probablement. Généralement ma journée débute par de la gym et plus précisément des assouplissements durant 45 minutes. J’évite de rester assis trop longtemps. Que ce soit devant mon bureau ou dans la voiture. Une bonne journée commence par une bonne tasse de café aussi. Le week end, je fais des mots croisés et je joue au golf ! Je suis accro. J’aime enfin boire un bon verre de vin en bonne compagnie.

 

Ma cave est bien remplie. Non pas parce que je suis un « wine collector » mais parce qu’il y a tellement de bouteilles que je ne peux pas les boire toutes d’une traite ! (rires). Je me considère donc comme un « wine drinker » raisonnable. Enfin désolé de vous dire ça, mais mon vin préféré n’est pas Français et il n’est pas non plus onéreux. Il s’appelle Big House Wine (Ndlr : vin de Californie commercialisé par The Wine Group). Il est équipé, non pas d’un bouchon en liège, mais d’un bouchon en métal qui se visse, bien plus pratique à ouvrir et surtout à refermer.