Modat Catalana

 

 

C’est dans la vallée de l’Agly à l’ouest de Perpignan que s’épanouissent les vignes du Domaine. 19 hectares « historiques » plantés de 6 cépages (syrah, carignan, grenache, muscat d’Alexandrie, muscat à petits grains et cinsault). Plus 4 plantés en 2009 consacrés aux blancs (grenache, viognier et roussanne). Le terroir de gneiss (sable granitique) permet l’élaboration de vins élégants et plutôt fins. D’autant que le vignoble a été converti en agriculture biologique et utilise des engrais organiques ainsi que des labours en surface afin que l’herbe se décompose en engrais vert dans le sol. Ces pratiques forcent aussi la vigne à s’enraciner plus profondément et à aller chercher les couches d’argiles plus fraîches situées sous le granit.

 

 

Ce Domaine familial est dirigé par Henri et Philippe Modat avec Laurent Abet. Tout est l’œuvre de leur équipe : taille, ébourgeonnage, remontages, palissages, vendanges… Que serait la vigne sans les hommes ? Elle redeviendrait sans doute la liane indomptable des origines ! Les vendanges sont-ici manuelles et durent 2 mois. Elles se font en cagettes de 10 kilos avec un tri des grappes dès la vigne. La vinification a lieu dans une cave très fonctionnelle datant de 2008, utilisant des matériaux bio comme la laine de chanvre de la toiture. Elle est aussi semi-enterrée de façon à bénéficier au mieux de la fraîcheur du sous-sol et son auvent de 100 mètres carrés de cellules photovoltaïques autorise une production d’électricité qui dépasse la consommation du Domaine.

 

 

Les vins sont marqués par l’empreinte du terroir et expriment une authenticité remarquable. Citons « De-ci de-là », côtes du Roussillon blanc (89/100) ample, généreux et puissant conjuguant précision et caractère.

 

 

Le rouge Caramany « Comme avant » (89/100) gourmand et épicé. Et « Sans plus attendre » (91/100) son alter ego dans la même appellation, plus complexe, plus long, dense et minéral à souhait. Une grande expression de la syrah en terre catalane.

 

 

bio-image
Note