i

Les pays viticoles dans le monde 

Si sur le marché français les « vins du monde » restent encore ultra-minoritaires, qu’en est-il réellement de la production actuelle des différents pays ?

 

 

Les pays à climat tempéré

 

L’organisation Internationale de la vigne et du vin (OIV) publie régulièrement des données concernant la conjoncture vitivinicole mondiale. Naturellement on constate tout d’abord que les gros producteurs de vins sont en zone de climat tempéré. Si la vigne peut pousser dans les zones tropicales, elle s’épuise rapidement et les vins y sont rarement qualitatifs. (Ainsi en Chine et en Australie, elle pousse respectivement dans le nord et le sud du pays).

 

Une affaire européenne

 

Quatre pays européens produisent à eux seuls plus de la moitié du vin. France et Italie se battent chaque année pour la 1ère production mondiale. L’Espagne accède parfois au 2nd rang. Mais d’autres pays européens (Portugal, Roumanie…) sont également producteurs. Si la production de vin a démarré il y a 8000 ans environ en Géorgie puis au Proche-Orient, la Géorgie est maintenant en 21e position. Le vin est devenu européen.

 

Les États-Unis en tête des autres

 

Bien souvent Chili, Argentine ou Australie sont perçus comme de gigantesques pays producteurs, car leurs vins se retrouvent sur les linéaires européens. Pourtant, leur place reste modeste en comparaison de celle occupée par les Etats-Unis dont les vins sont essentiellement consommés localement. Enfin, le grand fantasme chinois, alimenté par le fait que la Chine est premier pays producteur de raisins (raisins secs, jus…) n’est pas (encore) réalisé en ce qui concerne le vin.

 

Retrouvez notre tour du monde des principaux pays producteurs de vin.

 

Retrouvez les guides des vins du monde Gilbert & Gaillard.