i

Les Hospices de Beaune au féminin

Le 15 novembre prochain aura lieu la 155e édition de la vente aux enchères des Hospices de Beaune. Chaque troisième dimanche de novembre, le prestigieux domaine viticole vend ses vins "à la bougie" (les enchères sont ouvertes le temps de la combustion de deux bougies). Le résultat des ventes, qui pour le millésime 2014 s'élevait à 8 millions d'euros, est consacré au fonctionnement charitable des anciens hospices et des nouvelles institutions hospitalières civiles et laïques. L'évènement cette année se déroulera sous un nouveau jour, aux accents très féminins.

 

Depuis janvier 2015, une femme a été nommée maître de chai du célèbre domaine bourguignon. Ludivine Griveau a fait ses preuves auprès de la maison Corton-André à Aloxe-Corton, avant de se porter candidate au poste de régisseur et de prendre la suite de Roland Masse aux Hospices. Une annonce réjouissante, quant on sait qu'il y a quelques années encore, dans certains chais bourguignons, les femmes n'étaient pas admises par superstition. Le vignoble des Hospices de Beaune compte environ 60 hectares, réunis grâce aux dons et héritages de riches seigneurs de la région, et s'étend sur les appellations prestigieuses de Pommard, Volnay, Chassagne-Montrachet, Meursault, Mazis Chambertin, Pouilly-Fuissé, Corton... La production représente aujourd'hui 48 cuvées - 33 cuvées de rouges et 15 de blancs, soit 575 pièces (la pièce est la barrique bourguignonne de 228 litres). Les vins porteront cette année pour la première fois la marque de Ludivine Griveau : "généreux et énergiques".

 

Retrouvez les commentaires de dégustation des vins de Bourgogne du guide des vins Gilbert & Gaillard