Le vin de Johnny…en rupture de stock

 

Dès l’annonce du décès du chanteur de rock, et sans attendre ses funérailles nationales, le vin qui portait son effigie a fait l’objet d’une traque des collectionneurs.

 

 

Le vin Johnny Hallyday?

 

Un vin de Pays d’Oc, « Terre d’Aumes » du château St Martin de graves à Pézenas portait en effet l’effigie de Johnny, sa recommandation manuscrite « Le vin que j’aime » et sa signature. Il faut dire que ce château appartient à Roger Santa, l’ancien PDG de France Boisson, mais aussi ami d’André Boudou, le père de Laetitia Hallyday et donc… beau-père de Johnny.

 

Or c’est au château que Johnny aurait découvert les vins du Languedoc. Il aurait ensuite participé à l’élaboration du susdit vin et donné son autorisation. Quoiqu’il en soit, de 2004 à 2014, des bouteilles (rouge, blanc ou rosé) portent sa photo, et en 2006 une conférence de presse en présence de l’artiste lance la cuvée. Sacré coup de communication pour Terre d’Aumes !

 

Johnny avait précisé que jusque-là il ne connaissait que les Bordeaux (qu’il sirotait avec Eddy Barclay). Il ajoutait que parmi ces Pays d’Oc, sa préférence allait au blanc.

 

 

Un objet collector pour les fans

 

Au démarrage, ce sont près de 100 000 bouteilles qui ont été commercialisées en grande surface, à 10€. Puis, l’engouement baissant, les bouteilles étaient accessibles entre 8 et 9€. Rappelons qu’il ne s’agit pas d’une AOC mais d’un vin de Pays. Pourtant le château précise que dès le début, les fans préféraient ne pas boire le vin, pour conserver la bouteille intacte.

 

L’aventure s’est enfin terminée avec le millésime 2014, et la société « Hallyday Wines Diffusion », dirigée par Roger Santa, a définitivement fermé ses portes en août 2016.

 

Mais depuis le décès de la star, les cavistes appellent en masse le château, pour savoir s’il ne resterait pas un peu de stock ? La toile fleurit même de propositions de particuliers ayant miraculeusement conservé le millésime de lancement. Aux dernières nouvelles la cote du 2004 tournait autour de 25€.

 

 

Rédigé par Alain Echalier

Le 13/12/2017

bio-image
Note