Le tempranillo ce bel hidalgo !

Ce cépage de cuve espagnol entre dans la composition de nombreux grands vins de la péninsule comme les Rioja ou les Ribera del Duero. Son nom vient du mot temprano signifiant tôt en espagnol, en référence à sa relative précocité.

Avec le grenache, le tempranillo est entre autre le cépage le plus répandu de la Rioja, fameuse région viticole du nord de l'Espagne. Il trouve son bonheur dans les parties les plus fraîches du vignoble, dans la Rioja Alta et la Rioja Alavesa. Il atteint dans ces zones la moitié de la surface viticole plantée.

En revanche, s'il est exposé à des températures élevées, ce cépage change complètement d’expression et donne des vins sans grand relief. Car si ses baies possèdent des pellicules épaisses et donnent des vins riches en tanins capables de vieillir sans souci, elles contiennent en revanche peu d'acidité car elles sont de maturation précoce.

Les vins issus de tempranillo sont donc le plus souvent légers et élégants, afin d’optimiser la garde on procède souvent à des assemblages. En Rioja ce sera avec le grenache et le mazuelo, synonyme de carignan. Dans l’appellation Ribera del Duero, où on le nomme plus volontiers tinto del pais, on l’associe plutôt avec le cabernet sauvignon et le merlot. Dans la Mancha enfin, importante région viticole du centre de l'Espagne on l'utilise seul ou en assemblage avec un cépage blanc, l'airén, au caractère peu affirmé.

En dehors d’Espagne, le tempranillo est aussi présent au Portugal, notamment dans la région de l’Alentejo au nord de Lisbonne ainsi que dans le Dào et le Douro (région de Porto). Les autres productions mondiales sont très confidentielles, excepté en Argentine ou sont plantés quelques milliers d’hectares.