i

Le nielluccio

Le nielluccio, cépage rouge le plus planté de Corse, est d’origine italienne. Dans la péninsule, il est connu sous le nom de sangiovese.

 

Superficie plantée :

            Dans le monde : 95 000 ha

 

Zones de culture :

Le nielluccio fait partie de l’encépagement  des AOC vins-de-corse et d’Ajaccio        (1 660 ha). Il est également très bien adapté aux rosés produits dans cette zone.

En Italie, ce cépage appelé sangiovese représente 10% de l’encépagement total du vignoble (86 000 ha). C’est le principal cépage des vins rouges fins de Toscane. Il entre dans la base de l’assemblage du chianti et du vino nobile di Montepulciano. En Ombrie, on le trouve dans les DOCG Torgiano et Montefalco. Il est également présent en Lombardie et dans le Valpolicella.

            Dans le reste du monde, il a été adopté en Argentine (région de Mendoza) ainsi qu’en Californie (Napa, Sonoma, San Luis Obispo). En outre, on en trouve en Roumanie et un peu au Brésil.

 

Terrain : ce cépage s’épanouit généralement sur des sols argilo-calcaires, mais il s’adapte à une vaste palette de sols. Il est sensible aux gelées tardives et à la pourriture au moment des vendanges. En revanche, il supporte très bien la sécheresse et est parfaitement adapté aux terrains caillouteux peu fertiles.

 

Types de vins : le nielluccio ou sangiovese donne des vins riches, alcooliques, de longue garde dans les millésimes chauds. Toutefois ils peuvent être caractérisés par une forte acidité et des tanins durs dans les millésimes frais. En Corse, ils sont parfois vinifiés en rosé, fournissant des vins agréables à consommer.

 

Arômes principaux : cerise amère, pinède, figue sèche, framboise.

 

Accords mets – vins : carpaccio au brocciu, jambon cru des montagnes, civet de sanglier.