i

Ayant été cultivé dans plus de 30 départements, ce cépage a de nombreuses dénominations : malbec, malbeck, bourguignon noir, calarin, chalosse petite noire en Gironde, préchat dans le Libournais, lutkens grappe rouge dans le Médoc et les Graves, pied de perdrix, œil de perdrix, quillot dans le Gers, auxerrois.

 

C’est un cépage rouge français dont l’origine serait le Quercy et le vignoble de Cahors.

 

Superficie plantée :

            En France : 6 213 ha

            Dans le Monde : 18 000 ha

 

Zones de culture :

En France, le côt est cultivé dans 3 régions principales, à savoir le Sud-Ouest (5 400 ha) où il fait partie de l’encépagement de nombreuses appellations, la Vallée de la Loire et le Midi.

A l’extérieur de nos frontières, il est présent en Italie (265 ha), en Espagne (Castilla-Léon), en Argentine (10 250 ha), en Californie, au Chili (1 080 ha), en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Afrique du Sud.

 

Terrains : le côt donne des vins robustes sur des sols calcaires et peu fertiles.

 

Types de vins : dans le Bordelais et plus généralement dans le Sud-Ouest, le cot donne des vins très fruités, colorés, dotés d’une bonne richesse tannique tout en étant plus suaves que les cabernets. Dans le Midi, il peut rentrer dans l’assemblage des vins de carignan.

Il est souvent utilisé dans la production des vins rosés.

 

Arômes principaux : fruits rouges, cuir, jasmin.

 

Accords mets – vins : viandes rouges ou blanches grillées.