Le Chasselas

Ses dénominations sont nombreuses de par sa grande diffusion sur l’ensemble du vignoble européen : chasselas doré, chasselas de Fontainebleau, chasselas de Bordeaux, chasselas de Tenerife, chasselas de Florence, plant de Toulaud (Ain, Drôme, Isère), fendant, blanchette, rosmarinenstraube (Suisse), rebe herrn fuchses (Allemagne et Autriche), chasselas dorato (Italie), white van der laan (Pays-Bas), franceseta (Espagne)…

 

Le Chasselas est un cépage de table et de cuve blanc très répandu. Plusieurs hypothèses ont été émises quant à l’origine exacte de ce cépage. Certains pensent qu’il serait né à Constantinople où il était fortement apprécié en tant que raisin de table, tandis que d’autres attestent qu’il serait originaire de Suisse. Une troisième hypothèse le situerait en Egypte.

 

Superficie plantée :

            En France : cépage de table : 3 473 ha

                               Cépage de cuve : 494 ha

            Dans le monde : Suisse (5 596 ha), Allemagne (1 374 ha), Hongrie (6 000 ha), Roumanie (13 000 ha), Yougoslavie (2 000 ha), Tchéquie, Slovaquie, Autriche, Espagne (529 ha), Russie, Italie, Portugal, Algérie, Chili, Californie, Liban, Nouvelle-Zélande.

 

Zones de culture : comme cépage de cuve, le chasselas est principalement cultivé en Alsace, dans la Nièvre où il rentre dans l’appellation Pouilly-sur-Loire, en Haute Savoie et dans l’Ain.

En Suisse c’est le premier cépage cultivé (30% de l’encépagement total) notamment dans la région du Valais et dans le vignoble vaudois.

 

Remarque : le chasselas est encore le premier cépage cultivé en France, mais les superficies cultivées sont en très forte régression.

 

Terrains : le chasselas est un cépage vigoureux mais sensible aux maladies. Les plus belles grappes pour la table sont obtenues dans les terres maigres de coteaux. Si les terres sont trop riches les grappes deviennent compactes ce qui retarde leur maturité.

 

Types de vins : en Alsace, dans la région de Colmar, il rentrait dans l’élaboration des vins de paille. A Pouilly sur Loire, on peut y ajouter du sauvignon pour typer davantage les vins.

Les vins sont généralement agréables à boire jeunes, peu alcooliques et faiblement acides.

 

Arômes principaux : dans de bonnes conditions, le chasselas donne des vins agréables à boire jeunes avec de légers arômes floraux (aubépine), citron mûr, menthe, noisette. Dans le cas contraire, les vins peuvent présenter des saveurs herbacées plutôt désagréables.

 

Accords mets – vins : coquillages, poissons grillés, viandes blanches…