i

La roussette

Il existe également la roussette d’ayze que l’on appelle aussi la riusse, la bonne roussette, la grosse roussette. Autre variété de la roussette, la roussette basse de Seyssel ou altesse.

 

La roussette d’Ayze est un cépage recommandé en Haute-Savoie alors que la roussette basse de Seyssel n’est cultivé que dans la région de Seyssel et de Frangy.

 

Types de vins : C’est un cépage tardif et peu productif avec une bonne acidité et un bon potentiel de garde. La roussette d’Ayze donne un vin léger peu aromatique et qui est utilisé pour l’élaboration des vins mousseux avec du chasselas et de la molette. Dans l ‘Ain ; il participe à l’AOVDQS Roussette-du-Bugey.

 

Remarques : la roussette de Savoie a sa propre appellation et lorsque le nom de l’appellation est suivi d’un nom de commune, le vin est exclusivement issu de roussette. Dans le cas contraire, le chardonnay entre à 50% dans l’assemblage.

 

Arômes : violette, noisette, miel, poire et dans l’ensemble, des arômes fins et complexes.

 

Plats cuisinés : à l’apéritif comme au repas, on peut l’apprécier sur des poissons d’eau douce ou sur des pâtisseries. On peut l’associer à une truite aux amandes ou une tarte à l’oignon.