Cépage également connu sous les noms de mandouse en Savoie, persagne dans le Lyonnais, marsanne ronde en Isère, Gascon dans le Loiret, vache dans l’Allier, marlanche noire dans le Beaujolais, grosse syrah dans la Drôme, maudoux dans le Jura.

 

La mondeuse noire est l’un des cépages rouges les plus anciens du vignoble savoyard. Pleine de caractère, elle fait partie de l’encépagement de l’A.O.C. vin-de-savoie et de l’A.O.V.D.Q.S.  bugey.

 

Superficie plantée :

            En France : environ 250 ha.

 

Zones de culture :

En France, la mondeuse est cultivée en Savoie (196 ha), dans l’Ain (40 ha), en Haute-Savoie (6 ha) et en Isère (1 ha).

Dans le reste du monde, on en a trouvé quelques traces en Australie (12 ha).

 

Remarque : il existe également une mondeuse blanche qui contrairement aux idées reçues n’est pas la forme blanche de la mondeuse noire. C’est un cépage blanc faiblement cultivé également planté en Haute-Savoie. Moins productif que la mondeuse noire, il donne des vins blancs d’excellente qualité, de longue garde (jusqu’à 30 ans).

 

Terrains : la mondeuse mûrit bien sur des pentes bien exposées.

 

Types de vins : lorsque les rendements sont maîtrisés, les vins issus de la mondeuse sont solides, colorés, ayant de la mâche, alcooliques et vieillissent très bien. En AOC vins-de-savoie, ils ont un potentiel de garde inhabituel.                

 

Arômes principaux : fruité (cassis, cerise noire, figue, fraise, framboise, griotte, pruneau), floral (violette, iris), épicé (poivre surtout), des arômes de sève quand le vin est jeune. Plus tard, on retrouvera dans son bouquet des arômes de sous-bois et de champignons.

 

Accords mets – vins : volailles rôties, curry d’agneau, poires rôties.