KRISTEN STEWART « terra incognita »

Le vin, c’est encore un peu pour moi une « terra incognita ». Je suis encore jeune. Il me faudra du temps pour former mon palais et comprendre la subtilité et la diversité des grands crus. Mais j’apprends chaque jour et je ne désespère pas être capable de soutenir une conversation dans ce domaine. Quand je viens à Cannes, j’aime bien boire du rosé. Surtout lorsqu’il fait chaud. C’est un vin qui se boit facilement. Je dirais même… un peu trop facilement !