Des crus façonnés par leur terroir et leurs cépages, qui possèdent une personnalité inimitable et ne laissent jamais indifférents. Le "vin jaune", par exemple (qui est une dénomination et non une appellation), est un cru unique qui passe 6 ans et 3 mois en fût sans ouillage (remplissage), avant sa commercialisation. Un tel traitement de choc tuerait tout autre vin. Lui prend avec l'âge ce célèbre "goût de jaune" dont les amateurs sont si friands. Découvrez-le vite !

CÉPAGES : blancs : savagnin (ou naturé). 100 % pour les vins jaunes, les autres appellations pouvant intégrer un pourcentage de chardonnay. Rouges et rosés : poulsard (ou ploussard), trousseau, pinots (noir et gris).

TYPES DE VINS : rouges et rosés sont puissants mais pas corpulents et très intenses sur le fruit. Les blancs sont chaleureux ; ils vieillissent quelquefois en fût ayant contenu du vin jaune, ce qui leur confère ce goût caractéristique de noix et de pomme verte. Même registre pour les jaunes, qui possèdent une palette aromatique immense et un potentiel de garde quasi infini.


Profil général du dernier millésime :


2012 : Le millésime le plus arrosé depuis 1977 ! Heureusement, l'été fut un peu plus ensoleillé mais les rendements sont naturellement très faibles. Les vins présentent néanmoins de belles structures, mais en très petites quantités.


Les Accords Mets-Vins :


Voici des vins qui feront des accords merveilleux avec les produits du terroir régionaux. Il faut au moins une fois dans son existence associer un vin jaune et un comté bien affiné ; ou encore le même avec un poulet aux morilles, un gâteau aux noix. Rouges ou rosés se marieront quant à eux très bien avec des charcuteries ou des grillades. Les blancs de chardonnay accompagneront sans faillir un filet de sandre rôti, une matelote d'anguilles ou des escargots.