James Corden : Pro vin et anti Brexit !

 

Humoriste, acteur, chanteur, scénariste, producteur et animateur de télévision, le britannique est un surdoué, dans son genre. De « Cats », à « The Prom », une comédie musicale signée Ryan Murphy, celui qui - en 2015 - fut nommé officier dans l’ordre de l’Empire britannique pour « services rendus à la comédie », a profité du confinement pour trinquer à la santé d’un monde meilleur…

 

En ces temps où le COVID nous a tous et toutes été contraints de rester confinés, nous avons besoin de reprendre le goût à la vie. Sortir, revoir notre famille, nos amis. Célébrer nos retrouvailles. Pour l’heure, nous entrevoyons la lumière au bout d’un tunnel qui semble bien sombre et bien long !  Depuis le début de cette pandémie, avec ma femme, nous avons décidé de continuer à nous faire plaisir. Chaque semaine, le dimanche, nous débouchons une bonne bouteille. Au début, nous nous sentions un peu coupables de vider notre cave mais ce Covid nous a fait comprendre à quel point la vie ne tenait qu’à un fil. Bref, qu’il fallait profiter du moment présent et sans la moindre retenue.

En tant que citoyen britannique, je souhaite, enfin, que nous trouvions une solution avec ce satané Brexit. J’ignore ce qui va se tramer au moment où je vous parle. Pour ma part, je déplore que nous ne soyons pas restés avec nos amis Européens. C’est un drame qui est en train de se dérouler sous nos yeux. Je prie le ciel pour que nous puissions continuer à savourer vos vins et vos produits gastronomiques comme avant. C'est-à-dire comme à la belle époque où nous avions des relations civilisées, courtoises, complices. Certes, nous avions des différends, des divergences d’esprit parfois, mais au final, nous arrivions toujours à accorder nos violons…

 

Propos recueillis par Frank Rousseau, notre correspondant à Los Angeles