Gal Gadot : « J’adore le rosé ! »

Quarante ans après la consternante série télé qui propulsa Linda Carter, l’Israélienne Gal Gadot a prouvé dans la peau de « Wonder Woman » qu’on pouvait jouer juste tout en faisant tournoyer son lasso. En attendant ce qui donne vraiment le tournis à cet ancien mannequin : c’est le rosé !

 

Je pense que « Wonder Woman » est un film important pour les femmes, mais aussi pour les hommes. Certes, c’est important que nous les femmes nous ne soyons pas réduites à l’état d’objet ou à une fonction purement sexuelle. C’est essentiel aussi qu’à l’instar des hommes nous ayons une icône qui nous représente. En même temps, nous ne voulons pas que les femmes ressemblent aux mâles. Il est essentiel qu’elles gardent leur sensibilité et leur sens pratique ! Nous avons besoin de femmes qui éduquent les hommes et non qui s’opposent à eux. Je vous donne un exemple amusant ! Moi, voyez-vous, j’adore le rosé ! Mon mari, lui, c’est le Bordeaux !  Quand on dîne ensemble, il ne viendrait pas à l’esprit de mon compagnon de me balancer que le Bordeaux est un vin noble et que le rosé est une sorte de « sous-vin » qui émoustille que les papilles des femmes ! Si c’était le cas, je saurai quoi lui répondre. J’ai lu récemment que le rosé avait été conçu bien avant le vin blanc et le vin rouge !

 

Rédigé par Frank Rousseau

Le 23/12/2017