i

Fraude : un système holographique unique pour protéger les bouteilles de vin !

Comment protéger les ventes de vins de la contrefaçon ? La société Tesa Scribos® propose une solution unique et innovante basée sur un système holographique couplé à une application mobile.

 

Lutter contre la contrefaçon

20% ! Ce serait le pourcentage de bouteilles de vin contrefaites dans le monde. Et ce chiffre monterait à 40% en Chine. De quoi donner le vertige aux vignerons. Rien qu’en analysant les différentiels entre les quantités produites et celles vendues, on se rend compte que quelque chose ne va pas. Ainsi Laurent Ponsot, du domaine bourguignon éponyme de s’exclamer  : « Le Clos de la Roche 1949 du Domaine Ponsot : aujourd'hui il ne doit rester qu'une trentaine de bouteilles, comment est-il possible d'en avoir vendu 150 à 200 ces vingt dernières années ? ». Si les vignerons sont en première ligne sur cette question, le problème touche bien entendu le consommateur également qui doit éviter les pièges et les bouteilles falsifiées sur les sites de vente en ligne par exemple.

 

Tesa ScribosⓇ : une solution de protection holographique unique

Les solutions de protection contre la fraude se multiplient sur le marché du vin comme le code à bulles de la société Prooftag par exemple ou tout simplement les QR codes avec des degrés différents de protection. D’après Damien GUILLE, responsable des ventes pour l’Europe du sud-ouest chez Tesa Scribos : « Le QR code, c’est à la mode. Mais en termes de sécurité, on ne peut pas se baser que sur un QR code. Même s’il est unique, ce n’est pas sécurisé ». Parmi toutes ces solutions, la société Tesa Scribos innove avec un système unique basé sur la protection holographique. Comment cela fonctionne-t-il ?

 

Le sceau Tesa Scribos

Les bouteilles protégées avec Tesa Scribos contiennent une étiquette. Cette étiquette est particulière : elle contient un QR code, une image holographique unique et plusieurs autres informations. La première particularité de cette étiquette, c’est bien entendu son visuel holographique, mais on y reviendra. La deuxième particularité, c’est que les étiquettes ne peuvent être retirées de la bouteille sans être détruites ; ce qui empêche ainsi d’utiliser l’étiquette sur une autre bouteille. La société Tesa Scribos travaille à protéger ses étiquettes contre toutes tentatives de décollage : par la chaleur, l’humidité… Il s’agit d’un véritable sceau que les producteurs de vin apposent sur la bouteille !

 

L’hologramme unique

L’hologramme, c’est cette fameuse image en relief que vous avez par exemple sur votre carte de crédit. Si ces hologrammes peuvent être copiés en série, il est quasiment impossible de copier de manière unique des hologrammes différents. C’est la force du système Tesa Scribos que de proposer des hologrammes uniques pour chacune des bouteilles qui permet de vérifier à l’oeil nu si la bouteille est bien authentique.

 

La double vérification en ligne via une application dédiée

Le système Tesa ScribosⓇ va même encore plus loin puisque le QR code scannable via une app mobile permet d’accéder à une visualisation de votre hologramme en ligne. De cette façon, vous pouvez vérifier que l’hologramme que vous avez sur la bouteille est bien 100% identique à celui prévu initialement par le producteur du vin. Ce double système de vérification est une garantie supplémentaire.

Son coût ? La solution de protection standard, déjà présente dans le Bordelais coûte entre 45 et 55 euros pour mille bouteilles.

 

Une solution pour le consommateur, les producteurs de vin, mais aussi les douanes

La solution Tesa ScribosⓇ est pensée pour tous les acteurs du secteur : du producteur qui veut rassurer ses clients au consommateur qui souhaite vérifier que la bouteille qu’il a rentre les mains est bien authentique. Même les douanes utilisent le système Tesa Scribos pour vérifier l’authenticité des bouteilles aux frontières.

 

Une porte vers des solutions marketing abouties

Pour le producteur, la solution Tesa ScribosⓇ ouvre également tout un panel d’outils marketing ! Une fois le code scanné avec l’application par le consommateur, la bouteille est reconnue et le producteur peut alors proposer de manière automatique de nombreuses informations complémentaires sur la bouteille : son origine, l’élaboration du vin, son histoire…

 

Une solution de tracking de ses bouteilles

Enfin, pour le vigneron, Tesa ScribosⓇ est aussi un excellent moyen de suivre en ligne, via un extranet, la vie de ses bouteilles : dates des scans des bouteilles, géolocalisation… un véritable tableau de bord statistique des précieux flacons en circulation !

 

Et vous, est-ce que la fraude sur les bouteilles de vin vous inquiète ?