Foires au vin : se donner les moyens de faire des affaires

En matière de vin la Grande Distribution n’est pas la panacée, mais les foires ont toujours été très prisées. Voici les astuces pour en profiter au mieux.

 

Y fait-on toujours de bons coups ?

Oui, si on est préparé. La pratique est totalement ancrée, et les promotions sont un outil marketing classique de la Grande Distribution. Les cavistes ont dû s’y mettre également, ainsi que les sites de vente en ligne. Pour autant, les taux de marge sont fluctuants selon les produits. On positionne les prix de certains vins à un niveau particulièrement attractif pour servir de produit d’appel, mais leur quantité peut être limitée. Autres astuces, le vin rappelle un vin célèbre, mais il s’agit en fait du deuxième ou du troisième vin du domaine. Si dans l’ensemble les prix sont inférieurs au reste de l’année, il est donc important de faire quelques recherches en amont (guides de vins, sites web…).

 

Faut-il participer aux avant premières ?

« Avant premières », « soirées de lancement », beaucoup d’enseignes organisent ainsi la mise en scène de leurs promotions. C’est justement l’occasion de découvrir les vins proposés, voire d’en goûter certains. La plupart de ces évènements sont gratuits et une simple inscription permet de recevoir une invitation. Nous vous déconseillons d’ailleurs les événements payants, sauf si vous avez la certitude de pouvoir y tester un vin qui vous intéresse particulièrement ou des crus très chers inaccessibles par ailleurs. N’oubliez pas de goûter avec modération pour rester vigilant (les professionnels recrachent systématiquement pendant les épisodes d’achat). Y participer entre amis rend l’exercice encore plus plaisant et aide à recroiser ses informations. Enfin, n’hésitez pas à utiliser une adresse mail dédiée aux spams, pour éviter d’être pollué le reste de l’année.

 

Qu’y trouve-t-on hormis des Bordeaux ?

Si les bouteilles bordelaises sont légion en foires aux vins, c’est parce qu’elles restent emblématiques du vin rouge français dans l’esprit de beaucoup de consommateurs et que le négoce bordelais, très efficace, référence de nombreux vins dans ces événements depuis bien longtemps. Pour autant, toutes les régions françaises sont représentées : Alsace, Champagne, Languedoc, Loire, Rhône, Sud-Ouest… C’est donc une excellente occasion d’enrichir sa cave et de faire des découvertes pour profiter pleinement de la diversité des vignobles français. Il faut pour cela se documenter en amont et oser acheter différent !

 

Rédigé par Alain Echalier

Le 5/09/2018