Ed Helms : Le champagne il adore !

 

L’un des trublions de « Very Bad Trip » évoque pour nous quelques souvenirs pétillants pendant le tournage de cette comédie loufoque. Cheers…

C’est indéniable, la saga des « Very Bad Trip » m’a fait connaître du grand public, Du jour au lendemain, mon quotidien, ma vie de famille et surtout mes relations avec mon banquier ont radicalement changé ! Je me suis fait aussi des potes pour la vie. Mais les effets collatéraux les plus sympas de la célébrité cela reste quand même les bonnes tables qui me sont réservées dans les restaurants. Et qui dit « bonnes tables » dit forcément « bons vins ».

A ce niveau-là, je suis vraiment gâté. Dès que je me rends dans un établissement renommé, le sommelier s’arrange toujours pour me servir ce qu’il y a de mieux dans sa cave. Vous allez me dire que c’est un minimum, c’est vrai, sauf que dans mon cas, il m’est arrivé de repartir avec en plus un bon cru sous le bras !  Le tournage et la promotion de « Very Bad Trip » dans le monde entier, nous ont permis de voyager dans des conditions idéales pour ne pas dire « rêvées ». Lorsque nous étions à Las Vegas, dans un palace inouï, un concierge m’a confié qu’une cliente russe lui avait demandé qu’on lui verse des bouteilles de Champagne dans sa baignoire. Elle était convaincue en effet que les bulles et le raisin avaient un effet bénéfique sur sa peau. J’aurais bu toute la baignoire avec grand plaisir…

 

Propos recueillis par Frank Rousseau

07/12/2018