Dakota Johnson : « Pour détendre une atmosphère, ouvrez une bouteille de Chablis ou de Merlot »

La star de la saga «Fifty Shades of Grey » n’est pas sexy qu’à l’écran. Attirante, elle l’est aussi dans la vie. Surtout quand elle évoque pour nous sa relation sensuelle avec le vin !

 

On me demande souvent quel est l’endroit où j’aime séjourner le plus au monde ? Je réponds sans la moindre hésitation : A Paris !!! Pendant le tournage de « Fifty Shades Darker », nous nous sommes rendus sur place avec la production ! C’était magique ! J’avais le sentiment de me retrouver dans un vieux film ! Il ne manquait plus que des chanteurs et danseurs se déplaçant autour de moi sous la pluie ! C’était un vieux rêve que de tourner-là ! Nous avons pu jouer notamment certaines scènes à l’Opéra. Ce qui était encore plus dingue, c’est que le monument a été privatisé rien que pour nous ! C’est un moment que je n’oublierai jamais.

Entre deux scènes bouclées, nous allions au restaurant. Ce n’était pas un palace parisien. L’endroit était petit et il ne payait pas trop de mine. Il était en revanche très convivial. Je me souviens que l’on nous servait du vin au pichet ! Au départ, j’étais un peu sceptique. Je me disais : « Mon Dieu, cela doit-être un tord-boyaux, une infâme mixture ». Mes lèvres y allaient même un peu à reculons, je dois dire. Jusqu’à ce que je découvre que le vin que l’on venait de me servir était excellent. Vous savez, nous, aux Etats-Unis, on est encore très conditionné par les étiquettes. On se dit que s’il y a écrit dessus « Château Machin Truc », c’est que forcément c’est bon ! ». Il a fallu que je vienne en France pour comprendre qu’il fallait se méfier des apparences ! ».

 

Moi, quand je bois un super cru, j’aime bien qu’il y ait la totale. Une belle robe, des escarpins, du rouge à lèvres, de la bonne musique, un feu de cheminée qui crépite, la voix chaude et un tantinet éraillée ça vous aide à créer une ambiance vamp-fatale.  Mais ce qui permet - je pense - de réellement détendre une atmosphère, c’est d’ouvrir une bouteille de Chablis ou de Merlot ou que sais-je encore ? Cela vous émoustille les papilles et en plus ça vous rend plus légère. Pas la peine de dépenser des fortunes d’ailleurs. Je ne sais plus qui disait : « Le meilleur vin n'est pas nécessairement le plus cher, mais celui qu'on partage ! ». 

 

Rédigé par Frank Rousseau

Le 15/02/2018