Dakota Fanning : Le vin, c’est directement chez le producteur !

 

 

On l’a adoré en 2014 dans l’excellent « Night Moves » de Kelly Reichardt, mais c’est dans la peau d’une ado perturbée et bouleversante dans « American Pastoral », adaptation du roman de Philip Roth, signée Ewan McGregor, qu’elle nous avait bluffé. Aujourd’hui, l’actrice américaine cartonne avec la série « The Alienist »…

 

Quand je me rends dans un magasin pour acheter du vin, je suis perdue. Toutes ces bouteilles alignées devant moi avec des étiquettes pour vous indiquer de quel cru il s’agit, son prix et sa provenance, ça ne m’aide pas vraiment. Au contraire. Donc forcément, je demande à ce que l’on m’envoie un employé pour m’éclairer. Bien souvent j’ai constaté que les personnes qui me conseillent ont tendance à me diriger vers les vins les plus chers et pas forcément vers les meilleurs en fait. Je suis même tombée sur des responsables de rayons-vin qui n’avaient visiblement aucune compétence dans ce domaine, aussi incroyable que ça puisse paraître ! Vous allez me demander alors comment j’arrive à trouver le bon compromis ? A savoir, des vins de qualité sans me ruiner. Simple. Je ne passe plus par des intermédiaires. Je prends ma voiture et je me rends directement chez les vignerons ! Je joins même l’utile à l’agréable car la région de Sonoma (Californie) est un enchantement !

Le problème, c’est que vous devez en acheter une certaine quantité pour obtenir un tarif dégressif ! Il y a quelques mois par exemple, je me suis lâchée : j’ai investi dans vingt caisses de Pinot ! J’avais juste oublié un petit détail, je n’avais pas vraiment la place prévue pour entreposer tout ça chez moi ! J’aurais bien aimé inviter des amis à la maison pour faire diminuer le stock, mais avec la COVID ! Vivement que nous soyons tous vaccinés pour fêter, comme il se doit, le retour à une vie normale !

 

 

Propos recueillis par Frank Rousseau, notre correspondant à Los Angeles