Consommation de vin en France : quelle tendance ?

Si les français étaient jusqu'à présent consommateurs numéro un de vin rouge, ils ont été détrônés en 2014 par.... les chinois !! Les français lui préfèrent le rosé. La même année, les États-Unis ravissent la première place à l'Hexagone en matière de consommation de vin en volume.

 

La France est le seul pays au monde dont la consommation de vin est en baisse. La patrie du vin et de la gastronomie a de quoi s'insurger. Mais que font les français ? Les jeunes adultes ne sont pas les meilleurs disciples : 37% d'entre eux seulement déclarent aimer le vin et 92% avouent pencher pour la bière ! Ceci peut s'expliquer par l'effet dévastateur de la loi Evin sur la communication du vin.

 

Alors que l'intérêt pour la gastronomie est en plein essor, le vin est quant à lui traité en vilain petit canard et ceci au profit des spiritueux. Par ailleurs, on constate une baisse de consommation régulière de vin. L'habitude des français de boire du vin à chaque repas diminue. Il est aussi surprenant de constater que le prix moyen mis par les français dans une bouteille de vin est de 3,50 euros et que le budget annuel pour un ménage est de moins de 200 euros. Ce sont les vins en Indication Géographique Protégée qui représentent la première part de marché.

 

Cependant, nous continuons d'être les plus gros buveurs de vin par habitant, avec 45 litres par an, soit 5 fois plus que les américains. L'honneur est sauf. De plus, la consommation de vin dans notre pays reste étroitement lié au repas et au partage.

 

Consultez nos guides des vins online