Clive Owen : Le rouge est assurément sa couleur préférée !

 

Acteur aussi rare que discret, le britannique Clive Owen n’en est pas moins une valeur sûre du cinéma de Sa Grâcieuse Majesté. Sémillant et doté d’une présence incroyable, il fût même pressenti un moment comme possible successeur de Pierce Brosnan dans la saga James Bond. 

Je suis un fan inconditionnel de foot ! Avant de regarder un match, j’ai toujours le même rituel ! Déjà j’enfile le maillot de mon équipe préférée qui s’avère être Liverpool (Ndlr : excellent choix !). Ensuite, j’enfile des charentaises ! Puis, je me lève du canapé, cinq minutes avant le coup d’envoi. Direction la cuisine, où je me sers un verre de Bourgogne agrémenté de succulents petits tapas. Ma femme, qui est aussi une amoureuse de ballon rond, vient me rejoindre. Et là, ce n’est pas la peine d’essayer de nous joindre au téléphone ou de sonner à notre porte. Une fois que le match a commencé, nous sommes en mode immersion. Bref, nous ne répondons à personne. Puis vient la mi-temps et là, on se sert à nouveau un petit verre de vin ! Autre rituel : si Liverpool remporte le match, on débouche une bouteille de Champagne mais pas le soir-même car nous n’aimons pas les mélanges et nous n’avons pas envie de nous réveiller avec des maux de tête carabinés.

Ainsi, je ne bois pas de vin au quotidien. Pour moi, c’est une boisson festive et en aucun cas quelque chose devant servir à étancher ma soif ! Dans ma famille, il y a de vrais connaisseurs ! Le genre qui sait reconnaître un vin, ses origines, voire son année de naissance, rien qu’en le humant ou en y trempant ses lèvres. Je n’ai jamais atteint ce stade-là ! Par contre, j’ai d’autres qualités, d’autres connaissances dans d’autres domaines. Je peux vous donner, par exemple, le nom de chaque joueur de Liverpool depuis dix ans et vous indiquer les classements passés de l’équipe et les victoires remportées ! Pas mal n’est-ce pas ? 

 Propos recueillis par Frank Rousseau, notre correspondant à Los Angeles