i

Château Lamothe-Vincent : une famille prédestinée, des vins authentiques

Depuis l’achat des parcelles en 1873 et 1920, l’esprit de Saint-Vincent, patron des vignerons, semble guider cette famille au nom prédestiné. Héritière d’un savoir-faire toujours plus grand, particulièrement impliquée dans la vie professionnelle et culturelle des vins de Bordeaux, chaque génération s’est investie dans la quête de la qualité, dans le seul but de laisser s’exprimer le terroir.

 

Cette remarquable continuité familiale a permis de mener jusqu'à aujourd'hui de grands travaux de drainages, d’approcher l’encépagement idéal, la vinification la plus adaptée, tandis qu’un personnel attentif et expérimenté continue de distiller son savoir-faire à « ses vignes », toujours en compagnie des propriétaires. Au respect de la vigne dont témoigne cette culture appliquée et raisonnée se sont naturellement associés vinifications sous contrôle des températures, pressoir pneumatique, élevages sur lies, etc. La construction d’un chai de vinification neuf en 2000 a été la dernière évolution technique majeure.

 

Depuis l’arrivée de Christophe Vincent en 1990, le vignoble a été le témoin d’une restructuration permanente. En constante observation de la vigne depuis l’âge de douze ans, son amour de la terre apparaît au quotidien, dans sa quête de l’équilibre parfait des sols et de la plante, seuls garants d’un raisin mûr et expressif. Avec l’entrée de Fabien en 1999, la recherche d'une expression et d'une harmonie dans les arômes et les tanins du vin perpétue est d'actualité. Formé à l'École de la Recherche, son irrépressible besoin d'expérimenter est un atout supplémentaire du Château Lamothe-Vincent, le conduisant à explorer de nouvelles voies de vinification et d'élevage.

 

Les 90 hectares du Domaine s’étirent sur les deux extrêmes avancées des terroirs de l’Entre-deux-mers qui épousent les vignobles des Côtes de Bordeaux et des Haut-Benauges.

 

La volonté constante d’associer des techniques traditionnelles et nouvelles a poussé le Château Lamothe-Vincent à adopter des méthodes « naturelles », dont la plupart sont enracinées dans le passé de l’appellation Bordeaux. La « lutte raisonnée » est une approche écologique issue du bon sens paysan. Son but est de perturber le moins possible l’équilibre de la vigne. Les méthodes naturelles sont utilisées chaque fois que cela est possible, le principe étant qu’un sol équilibré produit des vignes en meilleure santé, nécessitant moins d’apports extérieurs. L’équilibre des sols étant restauré, ils reprennent vie – fait vital pour produire des vins authentiques.

 

Retrouvez les vins du Château Lamothe-Vincent et nos commentaires de dégustation. Le Rosé 2015 (87/100) a obtenu une médaille d’Or Gilbert & Gaillard