i

Ça gaze chez vous ?

La Champagne, c'est d'abord une AOC. La mention "Champagne" sur un vin n'est autorisée que dans cette seule appellation. Trois cépages y sont cultivés : le Pinot noir, le Pinot meunier (cépages noirs) et le Chardonnay, seul cépage blanc. Et oui, le Champagne est élaboré avec des raisins noirs ! Cela vous surprend ?

 

Faites l'expérience d'éplucher la pellicule d'un raisin noir. C'est sa peau qui transmet la couleur au vin rouge, la pulpe, elle, est transparente ! Il suffit donc de ne pas laisser la pellicule en contact avec le moût.

 

Avec le succès que connaît la Champagne, le choix des cuvées est vaste. D'abord, les non millésimés : en Champagne, à l'inverse de toutes AOC françaises, les vins sont élaborés à partir de vins de réserve de plusieurs années. Ces vins sont très représentatifs du style de la maison, car c'est leur assemblage qui constitue sa marque de fabrique. Il existe aussi les champagnes millésimés, élaborés à partir de raisins récoltés l'année mentionnée sur la bouteille. Ces cuvées sont en général de très belle qualité, le millésime ayant été si qualitatif qu'il aura permis de cueillir de beaux raisins.

 

Les champagnes millésimés et non millésimés sont déclinés : en Blanc de blancs (ici, seul le cépage Chardonnay est utilisé), Blanc de noirs (comme son nom l'indique : vin blanc à partir de raisins noirs, Pinot noir et Meunier), ou encore en cuvées "prestiges" ou rosées. La Champagne est la seule AOC qui autorise l'assemblage de vin rouge et blanc pour faire du rosé ! Avant leur mise sur le marché, on ajoute aux vins une liqueur dite "d'expédition". C'est son dosage en sucre qui décidera des mentions "brut", "demi-sec", "sec" etc. Ou encore "brut nature" si le vin n'a pas fait l'objet d'adjonction de sucre.

 

Enfin, on juge la qualité d'un vin mousseux, au delà du plaisir gustatif qu'il procure, à la finesse et la persistance de ses bulles.