Amy Adams : Un petit faible pour le pinot noir !

Elle est définitivement entrée au Panthéon des stars avec « American Bluff » de David O’Russell, où elle jouait une sociopathe sexy. Actrice au magnétisme indéniable, Amy Adams sera bientôt à l’affiche de « La Femme à la fenêtre » de Joe Wright. Son rôle ? Celui d’une psychologue pour enfants agoraphobe, qui vit recluse dans sa maison de New York et passe le plus clair de son temps à regarder de vieux films et à espionner ses voisins… En buvant du vin ?

Ce qui est fascinant avec le vin, c’est que dès que vous prononcez ce mot, les langues se délient. Tout le monde a des choses à dire sur ce breuvage ! Tout le monde a vécu une, ou même de multiples expériences dans ce domaine. Et ce aux quatre coins du monde ! Contrairement à certains de mes amis qui pourraient vous parler du vin pendant des heures, je ne suis pas quelqu’un qui serait en mesure d’alimenter une conversation très aboutie sur le sujet. Ce que je sais, en revanche, c’est que je ne bois jamais de vin seule !

Pour moi le vin implique la notion de partage. Peut-être parce que lorsque vous appréciez quelque chose, vous voulez le vivre avec quelqu’un que vous aimez ! Le vin est théoriquement un acte d’amour. L’amour que le vigneron ressent pour ces vignes déjà ! L’amour c’est aussi se montrer patient. Ne rien brusquer. C’est ce qui se passe quand le vin est embouteillé et quand on laisse le temps faire son oeuvre !  Quand je bois du vin, j’ai conscience que tout ce processus ne s’est pas fait en un claquement de doigt et c’est probablement pour cela que je déguste mon verre de Pinot religieusement !

 

Propos recueillis par Frank Rousseau, notre correspondant à Los Angeles