i

Acheter son vin sur internet ? Facile !

La France, comme les autres pays, a vu ce mode de distribution exploser. La croissance bien que maintenant un peu moins forte, reste conséquente. Analyse du marché, pour le consommateur.

 

Un phénomène mondial

De 2006 à 2015, les ventes de vin en ligne à travers le monde ont augmenté de 600 % et la France a suivi la tendance. En 2018, les ventes de vin en ligne dans l’hexagone devraient atteindre 1,8 milliard d’euros. Cela représente près de 10 % du vin vendu et 29 % des Français en ont déjà acheté en ligne.

 

Typologie des acteurs :

Les vignerons en direct : Pour les 70 000 vignerons français, l’investissement pour commercialiser de petites quantités est souvent un casse-tête.

Les cavistes et négociants : Ils représentent aujourd’hui plus de la moitié des ventes de vin en ligne, mais leur croissance semble limitée.

La grande distribution : Alors que c’est elle qui vend la très grande majorité du vin, elle a momentanément raté le démarrage d’internet. Mais, elle est loin d’avoir capitulé.

Les sites d’e-commerce seulement (les « pure-players ») : C’est surtout eux qui ont gagné des parts de marché pendant la décennie en or. Pour la plupart, leur offre est essentiellement basée sur le prix, pour des vins produits en grande quantité.

 

L’approche Gilbert & Gaillard

Un site dédié, lancé début 2018, qui offre la possibilité d’acheter certains des vins dégustés tout au long de l’année sur le site dédié. Le principe est d’une grande simplicité : les bouteilles sont envoyées directement par le vigneron.

Gilbert & Gaillard prend la responsabilité du transport et s’assure que le vin arrive en parfaite condition. C’est la dégustation et l’édition des guides (notes des vins) qui reste le cœur de métier de l’entreprise. (L’équipe de professionnels du comité de dégustation teste 15 à 18 000 vins chaque année dont 10 à 12 000 français). Cette démarche est donc fort différente de celle d’un vendeur classique sur internet, qui doit se « débarrasser » de son stock…

Dans un futur proche l’équipe proposera aussi une hotline en chat, afin de donner à l’acquéreur les réponses à toutes les questions qu’il pourrait se poser.

 

Rédigé par Alain Echalier

Le 24/05/2018