82% des Français estiment qu’il est important de s’informer avant d’acheter un vin

L’étude annuelle organisée par l’agence SoWine analyse les comportements des Français par rapport au vin. On en apprend ainsi un peu plus sur le rapport des Français au vin, leurs profils de consommation, leurs habitudes d’achat en ligne ou encore la façon dont ils se renseignent sur les sujets liés au vin sur le web. Petit tour d’horizon !

 

Le rapport des Français au vin

1) Si les Français restent des grands consommateurs de vin, la forte part d’entre eux se disant néophyte en vin révèle un grand besoin d’information sur le sujet vin

2) 54% des Français se déclarent néophytes en matière de vin.

3) Les Français achètent leur vin en grande surface pour 79% entre eux et le consomment à la maison pour 82% d’entre eux.

4) 36% d’entre eux se déclarent acheteurs réguliers.

 

Recherche d’information sur le vin

Si les Français reconnaissent avec force le besoin d’information quand il s’agit d’acheter du vin, ils se tournent d’abord vers des experts : cavistes ou blogs plutôt que leurs pairs pour choisir.

1) 82% des Français estiment qu’il est important de s’informer avant d’acheter un vin

2) La première source d’information du consommateur de vin reste le caviste pour 53% d’entre eux

3) Dans le vin, les blogs spécialisés restent des sources d’information influentes, devant les réseaux sociaux

 

Achats de vin en ligne

1) 24% des Français achètent du vin en ligne

2) Le budget moyen le plus répandu est entre 5 et 10€ pour 37% des Français quand il s’agit d’un achat en ligne et 47% quand il s’agit d’un achat en magasin

3) Les premiers sites de vente de vins en ligne sont les sites de producteurs

 

Profils types de consommateurs

Quels sont les consommateurs de vin ? Entre les femmes, les jeunes, les CSP+ et les « grands acheteurs », l’agence SoWine a développé 4 profils types de consommateurs : 

2) Chez ceux qui se disent néophytes en vin, on retrouve à 67% le femmes et les jeunes.

3) Les plus grands consommateurs de vin sont les « Grands acheteurs » et les CSP+, de même pour l’achat en ligne

4) Alors que les femmes et les jeunes achètent en moyenne 1 à 2 bouteilles par acte d’achat et dépense entre 5 et 10€ par bouteille, les « Grands acheteurs » et les CSP+ achètent plutôt de 3 à 6 bouteilles par acte d’achat et dépensent entre 10 et 20€ par bouteille, voire plus de 20€ pour les rands acheteurs.