6426,66 euros le centilitre : qui dit mieux !

 

C’est évidemment la maison Sotheby’s à New York qui a organisé une vente au cours de laquelle, une bouteille de Romanée-Conti millésime 1945 a atteint 482 000 euros, record absolu pour une bouteille de vin !

 

On le sait, dans le monde entier et outre-Atlantique en particulier, le vin français est un produit de consommation très prisé et les vieux flacons font l’objet d’une véritable passion pour les collectionneurs très aisés. La preuve avec ce nouveau record établi samedi 13 octobre.

Initialement estimée à 27 000 euros, cette bouteille de Romanée-Conti millésime 1945 a fait exploser les compteurs et a donc été adjugée à la vente pour 482 000 euros (taxes et commissions comprises), soit plus de 17 fois le prix initial. Elle devient ainsi la bouteille de vin la plus chère de tous les temps.

Cette bouteille (photo ci-dessus) est l’un des 600 exemplaires produits en 1945 (une très faible récolte notamment en raison du gel), quelques mois avant que le domaine n’arrache les vignes, qui étaient encore franches de pied (sans porte-greffe malgré l’invasion du phylloxéra fin XIXe) pour les replanter ensuite.

Considéré à juste titre comme le meilleur vin de Bourgogne et même peut-on dire, comme le plus prestigieux au monde, le grand cru Romanée-Conti, appellation à part entière, est produit sur une parcelle de moins de deux hectares, située au nord de la Côte d’Or, faisant partie de la Côte de Nuits. Il produit en année normale 5 000 à 6 000 bouteilles par an*. La qualité alliée à la rareté font naturellement bon ménage pour faire exploser la valeur d’un vin, surtout dans les millésimes anciens. Et 1945 accélère encore le phénomène ! C’est une année marquante du XXe siècle, notamment en raison de la victoire sur le nazisme, et elle a de plus produit une très faible récolte.

A noter que lors de cette vente aux enchères, une autre bouteille de Romanée-Conti de ce même millésime a été adjugée à environ 427 438 euros, ce qui fait d’elle la deuxième bouteille de vin la plus chère de tous les temps. Pour la petite histoire, ces bouteilles faisaient partie d’un lot provenant de la collection personnelle de Robert Drouhin, grande figure bourguignonne, qui dirigea la maison Joseph Drouhin - l’une des plus importantes maisons de la région - de 1957 à 2003. Cette entreprise fut notamment le distributeur exclusif du Domaine de la Romanée-Conti, en France et en Belgique, de 1928 à 1964.

 

Enfin, lors de cette vente aux enchères, trois autres flacons de Romanée-Conti (des magnums de 1,5 litre) ont été adjugées pour 267 181 euros chacun. Jusqu’à samedi dernier, le précédent record de vente en matière de vin ancien était détenu par un Château Lafite-Rothschild de 1869 adjugé à 200 809 euros lors d’une vente aux enchères ayant eu lieu à Hong-Kong en 2010.

 

Rédigé par Sylvain Patard

Le 16/10/2018

Source AFP 
Crédit photo : Fabrice Coffrini / AFP

 

*Le Domaine de la Romanée Conti produit 7 autres remarquables grands crus de la Côte de Nuits et de Beaune : Corton, Echezeaux, Grands Echezeaux, La Tâche, Montrachet, Richebourg et Romanée saint-Vivant.