Vins extrêmes : le Madiran ou le monstre tannique

Rustique mais tenté par une « modernité », son style particulier en fait pourtant sa vraie séduction.

 

Le vin corsé …des corsaires

Si on fait du vin dans la localité de Madiran depuis au moins le XIIIe siècle, les archives du prieuré local en attestent, il ne servira pas qu’à dire la messe. Car au fil du temps, les vignerons le commercialisent. La vente des vins s’effectue ainsi vers les montagnes des Pyrénées, en échange de pierres de construction (Madiran est situé au nord de Pau et de Tarbes). Mais il part aussi vers Bayonne, pour être embarqué par les corsaires à destination des Antilles. Dès lors, il faut des vins puissants, qui se gardent, et sont capables de résister à de longues navigations.

C’est là, au XVIIe siècle, que le tannat, cépage autochtone, prend son envol jusqu’à devenir prédominant (60 à 80% actuellement). Comme son nom l’indique, les petites baies noires donnent en effet des vins très colorés, fortement tanniques et de haute acidité. Parfait pour la garde.

 

Un style à défendre

Mais dès lors, cette caractéristique peut devenir un handicap. À notre époque où le plaisir immédiat fait loi, comment expliquer qu’après quelques années d’élevage, ce monstre tannique, parfois rustique, peut devenir épices et fruits confits ? Que les tannins puissants, les fruits noirs et la force acidité ne seront pas éternels ?

De ce fait, les vignerons sont parfois tentés de travailler un peu plus les maturités. Ils peuvent aussi diminuer les temps de cuvaison ; tout cela pour produire des vins un peu moins durs, et qui paraissent plus fins aux buveurs impatients.

Pour autant, déboucher un madiran d’une dizaine d’années, préalablement carafé et avec une gardianne de taureau, reste un plaisir entier. Avec ces vins- là, manger pour que la salive limite l’astringence, est indispensable. Nous vous conseillons donc de bien spécifier à l’achat que vous recherchez un madiran classique. S’il a été élevé en barrique (l’élevage dure de toute façon au moins jusqu’au 15 octobre de l’année suivant la vendange), parfait ! S’il est issu de vieilles vignes (le jus est concentré), merveilleux. Notez simplement sur l’étiquette l’année où vous souhaitez le déguster.

 

 

Et pourquoi pas en acheter aussi une bouteille à déguster plus rapidement ? Quand ils sont de qualité, les tannins très présents peuvent être intéressants avec des plats à forte mâche. Enfin, ce sont là des polyphénols dont les vertus anti-oxydatives ne sont plus à démontrer !

 

Rédigé par Alain Echalier

Le 10/11/2017

 

Suite : Le Tokay

 

 

 

comments powered by Disqus

Découvrez nos autres articles :

Vins extrêmes : Crus du Rhône méridional, les rouges chaleureux

Les grandes bouteilles

Villa Dria, la géobiologie au service du vin

Vins extrêmes : Xérès, le vin ultra-sec

Vins extrêmes : Le White Zinfandel

Anthony Charvet, la passion du vin face au défi de la météo

Gustave Lorentz, soixante nuances de Bergheim

Le Domaine Boutet-Saulnier mise sur son Clos Dubois

Château Clamens, l'alliance du savoir-faire et de la finance

Télécharger l’application Gilbert & Gaillard sur votre mobile !

» sur iPhone : http://urlz.fr/21mA
» sur Android : http://urlz.fr/21mF

logo faceook logo twitter logo pinterest logo linkedin logo youtube

Le magazine

couverture du magazine du vin G&G

Les guides des vins

Les guides des vins
application iphone vin Gilbert & Gaillard

Téléchargez l’application Gilbert & Gaillard sur votre mobile !

» sur iPhone
» sur Android

Top 100 des vins espagnols

Les 100 meilleurs vins espagnols dégustés depuis un an.