Vendanges 2017 : historiquement faible ?

Comme tous les ans, les services statistiques du Ministère de l’Agriculture communiquent leurs estimations de vendange. La tendance est à la baisse, mais les chiffres avancés sont encore plutôt optimistes. Gageons que cette récolte 2017 restera dans les annales pour ses très faibles volumes. Quant à la qualité, elle semble au rendez-vous. Analyse. !

 

Au 21 Août, le volume de vin estimé n’était que de 37,8 millions d’hectolitres. Ce serait alors une très forte baisse par rapport aux années précédentes (-18% comparé à 2016, toutes catégories de vins confondues). Si une telle baisse se confirmait, cela serait une bien mauvaise nouvelle pour nos vignerons car leur revenu est bien évidemment lié au volume disponible à la vente. 

 

Plusieurs coupables sont à blâmer. 

Le principal est le gel de printemps survenu après un hiver clément. Ce froid tardif a grillé les bourgeons dans quasiment toutes les régions. Sur certaines parcelles des contre bourgeons ont pu apparaître plus tard, mais pas partout. Notons enfin qu’un gel printanier s’était déjà manifesté l’an dernier dans beaucoup de vignobles français. Or comme les bourgeons suivent un cycle de 2 ans…

La grêle a ensuite haché beaucoup de raisins. Une grappe, même partiellement touchée n’est généralement pas utilisée pour faire du vin car des maladies peuvent s’y développer, ce qui gâterait le vin. La coulure (chute de fleurs ou de baies dans les grappes à cause de la pluie ou du froid) a touché surtout le sud du pays.

Enfin, la sécheresse a été à nouveau très marquée, dans le Sud également. Avec peu d’eau, les baies sont toutes petites et produisent donc moins de jus. Très peu d’AOC tolèrent une irrigation mais peut-être faudrait-il réfléchir à cette solution en encadrant évidemment rigoureusement cette pratique.

Un si faible volume est toutefois à mettre en perspective avec une baisse des volumes également prévue en Italie (-15 %) et en Espagne. Une vague de chaleur nommée « Lucifer » a en effet touché l’Europe du Sud. Difficile donc de prédire l’arrivée du tiercé, mais les chances d’avoir la France 1er pays viticole comme en 2015 semblent quasi nulles.

 

 

Une vendange précoce, mais saine pour un (très) bon millésime ?

Dans les vignobles méditerranéens (Roussillon, Languedoc, Sud-Est et Corse), les vendanges ont débuté avec 10-15 jours d’avance. Elles démarrent en ce moment en Champagne (une dizaine de jours plus tôt que d’habitude) et c’est une des rares régions où le volume pourrait augmenter (+8%). 

La bonne nouvelle concerne l’état sanitaire des raisins 2017. Dans quasiment toutes les régions, les baies sont belles, exemptes de maladie. Ceci peut laisser présager un excellent millésime. Il ne faut pas oublier en effet que quantité et qualité sont souvent totalement dissociées.  Des millésimes eux aussi touchés par le gel, tels 1945, 1961…, se sont ainsi révélés fantastiques après quelques années de bouteille.

 

 

 

comments powered by Disqus

Découvrez nos autres articles :

Le vignoble californien échappe au pire

Sursis pour le glyphosate

Vins extrêmes : les Pét Nat’

Artemis s'offre le Clos de Tart

Le champagne prend l’accent anglais

Le cheval est-il l’avenir du vigneron ?

La nature souffle le chaud et le froid

Vinexpo en plein renouveau !

Bordeaux 2016 : De la qualité et des prix en hausse

Télécharger l’application Gilbert & Gaillard sur votre mobile !

» sur iPhone : http://urlz.fr/21mA
» sur Android : http://urlz.fr/21mF

logo faceook logo twitter logo pinterest logo linkedin logo youtube

Le magazine

couverture du magazine du vin G&G

Les guides des vins

Les guides des vins
application iphone vin Gilbert & Gaillard

Téléchargez l’application Gilbert & Gaillard sur votre mobile !

» sur iPhone
» sur Android

Top 100 des vins espagnols

Les 100 meilleurs vins espagnols dégustés depuis un an.