Les vins rosés naturellement doux, kesaco ?

Si les rosés sont tous des vins fruités, certains peuvent même être sucrés. En avant la gourmandise !

 

Qu’est-ce que ce sucre, et d’où vient-il ?

 

Le raisin peut sous l’effet du soleil devenir très sucré. Lors de la fermentation de son jus, si tout le sucre n’est pas transformé en alcool, il en reste. C’est le sucre « résiduel ». C’est d’ailleurs là la seule source de sucre autorisée dans le vin en France. (Alors que d’autres pays, généralement plus frais, autorisent parfois d’ajouter un peu de sucre avant la mise en bouteille). C’est pourquoi on insiste en qualifiant ces vins français de naturellement doux.

 

D’où trouve-t-on ces rosés ?

 

Dans le pays angevin, dont la douceur climatique est bien connue, il n’y fait pas froid en hiver et l’été peut y être chaud. Les coteaux exposés au midi et particulièrement ensoleillés leurs sont réservés. Cette tradition de vins doux est relativement récente puisqu’elle est postérieure à la crise phylloxérique. On distingue deux appellations. Le cabernet d’anjou, constitué de cabernet franc et/ou de cabernet sauvignon et qui doit contenir au moins 10 g/l de sucre résiduel. (Mais sur les millésimes très ensoleillés, cela peut être beaucoup plus). Le rosé d’anjou est lui moins restrictif car il peut provenir de nombreux cépages à peau noire (en plus des cabernets, le grolleau, le pineau d’Aunis, le gamay… sont possibles).  De même le minimum de sucre résiduel requis n’est que de 7 g/l. (Par comparaison, notons qu’on trouve en Californie des rosés basés sur le cépage zinfandel qui peuvent atteindre 50 g/l de sucre).

 

Est-ce bon, et pourquoi ces vins ?

 

Si en plus du sucre les vins ont une belle acidité, ils seront excellents en conservant de la légèreté. Parmi leurs arômes, toute la gamme des fruits rouges se décline, de la Mara des bois à la groseille. C’est donc l’accompagnement idéal pour toutes les tartes avec ces fruits, ou bien avec des gâteaux  « neutres » (quatre-quarts, sablés…). Enfin, comme on sert ces vins généralement un peu plus frais que les rosés classiques, vous pourrez même tenter un accord acrobatique : vin et sorbet. (Pour qu’il ne paraisse pas trop glacé, parsemez-le toutefois de quelques fruits frais).

comments powered by Disqus

Découvrez nos autres articles :

Vins extrêmes : Le White Zinfandel

Anthony Charvet, la passion du vin face au défi de la météo

Gustave Lorentz, soixante nuances de Bergheim

Le Domaine Boutet-Saulnier mise sur son Clos Dubois

Château Clamens, l'alliance du savoir-faire et de la finance

Domaine des Féraud : la troisième vie de Markus Conrad

Oenotourisme : découvrez les vignobles près de chez vous

La 5e génération fait souffler un vent de modernité sur le Champagne Xavier Loriot

Pâris accueille un super Amarone

Télécharger l’application Gilbert & Gaillard sur votre mobile !

» sur iPhone : http://urlz.fr/21mA
» sur Android : http://urlz.fr/21mF

logo faceook logo twitter logo pinterest logo linkedin logo youtube

Le magazine

couverture du magazine du vin G&G

Les guides des vins

Les guides des vins
application iphone vin Gilbert & Gaillard

Téléchargez l’application Gilbert & Gaillard sur votre mobile !

» sur iPhone
» sur Android

Top 100 des vins espagnols

Les 100 meilleurs vins espagnols dégustés depuis un an.