Guide en ligne

Résultats de votre recherche

Nouvelle recherche

Votre recherche :

Nombre de références trouvées : 45947

Champagne Serveaux Fils
Note 86/100

 

Brut Cuvée Pinot Meunier Champagne Champagne
Présentation : l’aire d’appellation est à 150 km au nord-est de Paris de part et d’autre de la vallée de la Marne. On se situe entre Epernay et Reims. Trois départements se partagent essentiellement le vignoble : la Marne, l’Aube et l’Aisne. On trouve également des vignes dans la Seine-et-Marne et dans la Haute-Marne. Ce vignoble est le plus septentrional de France. Il est à la limite nord de la culture de la vigne

Sols : ils sont composés de craies et de calcaires. On trouve des traces de marnes et de silices. Il existe deux types de craies : la craie bélemnite du Crétacé supérieur et la craie à micarster. On est à un endroit de contact géologique avec des terrains du secondaire et du tertiaire. Les vignes sont plantées sur des coteaux. Comme le calcaire est un matériau friable, le drainage des sols est ainsi favorisé. L’exposition des vignes est généralement au sud et à l’est.

Climat : il est de type continental avec des influences atlantiques. Les hivers sont rigoureux avec des températures moyennes de 3 à 4°C et des étés entre 17 et 18°C. Les gelées son particulièrement redoutées notamment celles de printemps.


Règles de production :
-Le rendement de base est de 10 400 kg de raisin à l’hectare.
-Le raisin doit être mûr, sain et marchand.
-Les vendanges doivent être manuelles et le raisin transporté dans des caisses perforées de 50 kg.
-La récolte doit être mise entière dans les pressoirs.
-Les centres de pressurages sont agrées par l’INAO.
-Le taux d’extraction du moût est limité à 160 kg pour 1 hl de champagne.
-Les vins de « rebèche » ne peuvent être utilisés. La pressurage se fait en trois fois. La première presse, considérée comme la meilleure, est appelée la « cuvée », la seconde, la « taille » et la troisième donc la « rebèche ».
-La teneur en anhydride sulfureux ne peut dépasser 185 mg/L.
-La durée minimale de conservation sur lie après la seconde fermentation doit être de 15 mois.
-Les bouteilles sont fermées par un bouchon sur lequel est portée la mention « Champagne ».

Types de vins :
-Les plus courants sont les brut sans année. Ce sont généralement des assemblages de plusieurs millésimes et de plusieurs crus. Ils sont équilibrés, élégants, délicats, parfois vifs et à la mouse légère.
-Les blanc de blancs sont fins, fruités et vineux.
-Les blanc de noirs sont ronds et vineux.
-Les champagnes millésimés sont élaborés avec les raisins d’une seule année et vieillissent au moins trois ans en cave. La base de l‘encépagement est souvent le pinot. Ils sont vigoureux, puissants, vineux, charnus, étoffés et francs.
-Les champagnes rosés sont obtenus par saignée ou par mélange de vin rouge et de vin blanc.

Remarques : la lecture d’une étiquette permet de savoir à travers les initiales qu’elle est le statut de l’éleveur :
NM : Négociant Manipulant
RM : Récoltant Manipulant
CM : Coopérative de Manipulation
SR : Société de Récoltant
RC : Récoltant Coopérateur
ND : Négociant Distributeur
MA : Marque Distributeur

Robe or clair. Nez engageant privilégiant le fruit (fruits rouges). Attaque charnue, prolongée par une belle ampleur. Les arômes fruités, nets, sont mis en valeur par la fraîcheur. Une cuvée friande à apprécier à l'apéritif ou lors d'une soirée festive.

Dégusté le 05/11/2012

» Champagne Serveaux fils
03 23 70 35 65

Champagne Paul Berthelot
Note 87/100

 

Brut 1er cru La Marquise Champagne Champagne
Présentation : l’aire d’appellation est à 150 km au nord-est de Paris de part et d’autre de la vallée de la Marne. On se situe entre Epernay et Reims. Trois départements se partagent essentiellement le vignoble : la Marne, l’Aube et l’Aisne. On trouve également des vignes dans la Seine-et-Marne et dans la Haute-Marne. Ce vignoble est le plus septentrional de France. Il est à la limite nord de la culture de la vigne

Sols : ils sont composés de craies et de calcaires. On trouve des traces de marnes et de silices. Il existe deux types de craies : la craie bélemnite du Crétacé supérieur et la craie à micarster. On est à un endroit de contact géologique avec des terrains du secondaire et du tertiaire. Les vignes sont plantées sur des coteaux. Comme le calcaire est un matériau friable, le drainage des sols est ainsi favorisé. L’exposition des vignes est généralement au sud et à l’est.

Climat : il est de type continental avec des influences atlantiques. Les hivers sont rigoureux avec des températures moyennes de 3 à 4°C et des étés entre 17 et 18°C. Les gelées son particulièrement redoutées notamment celles de printemps.


Règles de production :
-Le rendement de base est de 10 400 kg de raisin à l’hectare.
-Le raisin doit être mûr, sain et marchand.
-Les vendanges doivent être manuelles et le raisin transporté dans des caisses perforées de 50 kg.
-La récolte doit être mise entière dans les pressoirs.
-Les centres de pressurages sont agrées par l’INAO.
-Le taux d’extraction du moût est limité à 160 kg pour 1 hl de champagne.
-Les vins de « rebèche » ne peuvent être utilisés. La pressurage se fait en trois fois. La première presse, considérée comme la meilleure, est appelée la « cuvée », la seconde, la « taille » et la troisième donc la « rebèche ».
-La teneur en anhydride sulfureux ne peut dépasser 185 mg/L.
-La durée minimale de conservation sur lie après la seconde fermentation doit être de 15 mois.
-Les bouteilles sont fermées par un bouchon sur lequel est portée la mention « Champagne ».

Types de vins :
-Les plus courants sont les brut sans année. Ce sont généralement des assemblages de plusieurs millésimes et de plusieurs crus. Ils sont équilibrés, élégants, délicats, parfois vifs et à la mouse légère.
-Les blanc de blancs sont fins, fruités et vineux.
-Les blanc de noirs sont ronds et vineux.
-Les champagnes millésimés sont élaborés avec les raisins d’une seule année et vieillissent au moins trois ans en cave. La base de l‘encépagement est souvent le pinot. Ils sont vigoureux, puissants, vineux, charnus, étoffés et francs.
-Les champagnes rosés sont obtenus par saignée ou par mélange de vin rouge et de vin blanc.

Remarques : la lecture d’une étiquette permet de savoir à travers les initiales qu’elle est le statut de l’éleveur :
NM : Négociant Manipulant
RM : Récoltant Manipulant
CM : Coopérative de Manipulation
SR : Société de Récoltant
RC : Récoltant Coopérateur
ND : Négociant Distributeur
MA : Marque Distributeur

Robe jaune clair. Le nez développe des parfums floraux, fruits au sirop, discrètes touches crémeuses. Bouche ample, bon équilibre gras-fraîcheur. La bulle est fine. Un style opulent et frais à la fois dont les arômes délicats séduisent. Pour l'apéritif.

Dégusté le 31/10/2012

» Champagne Paul Berthelot
03 26 55 23 83

Champagne Blin's
Note 90/100

 

Brut blanc de blancs Edition Limitée Champagne Champagne
Présentation : l’aire d’appellation est à 150 km au nord-est de Paris de part et d’autre de la vallée de la Marne. On se situe entre Epernay et Reims. Trois départements se partagent essentiellement le vignoble : la Marne, l’Aube et l’Aisne. On trouve également des vignes dans la Seine-et-Marne et dans la Haute-Marne. Ce vignoble est le plus septentrional de France. Il est à la limite nord de la culture de la vigne

Sols : ils sont composés de craies et de calcaires. On trouve des traces de marnes et de silices. Il existe deux types de craies : la craie bélemnite du Crétacé supérieur et la craie à micarster. On est à un endroit de contact géologique avec des terrains du secondaire et du tertiaire. Les vignes sont plantées sur des coteaux. Comme le calcaire est un matériau friable, le drainage des sols est ainsi favorisé. L’exposition des vignes est généralement au sud et à l’est.

Climat : il est de type continental avec des influences atlantiques. Les hivers sont rigoureux avec des températures moyennes de 3 à 4°C et des étés entre 17 et 18°C. Les gelées son particulièrement redoutées notamment celles de printemps.


Règles de production :
-Le rendement de base est de 10 400 kg de raisin à l’hectare.
-Le raisin doit être mûr, sain et marchand.
-Les vendanges doivent être manuelles et le raisin transporté dans des caisses perforées de 50 kg.
-La récolte doit être mise entière dans les pressoirs.
-Les centres de pressurages sont agrées par l’INAO.
-Le taux d’extraction du moût est limité à 160 kg pour 1 hl de champagne.
-Les vins de « rebèche » ne peuvent être utilisés. La pressurage se fait en trois fois. La première presse, considérée comme la meilleure, est appelée la « cuvée », la seconde, la « taille » et la troisième donc la « rebèche ».
-La teneur en anhydride sulfureux ne peut dépasser 185 mg/L.
-La durée minimale de conservation sur lie après la seconde fermentation doit être de 15 mois.
-Les bouteilles sont fermées par un bouchon sur lequel est portée la mention « Champagne ».

Types de vins :
-Les plus courants sont les brut sans année. Ce sont généralement des assemblages de plusieurs millésimes et de plusieurs crus. Ils sont équilibrés, élégants, délicats, parfois vifs et à la mouse légère.
-Les blanc de blancs sont fins, fruités et vineux.
-Les blanc de noirs sont ronds et vineux.
-Les champagnes millésimés sont élaborés avec les raisins d’une seule année et vieillissent au moins trois ans en cave. La base de l‘encépagement est souvent le pinot. Ils sont vigoureux, puissants, vineux, charnus, étoffés et francs.
-Les champagnes rosés sont obtenus par saignée ou par mélange de vin rouge et de vin blanc.

Remarques : la lecture d’une étiquette permet de savoir à travers les initiales qu’elle est le statut de l’éleveur :
NM : Négociant Manipulant
RM : Récoltant Manipulant
CM : Coopérative de Manipulation
SR : Société de Récoltant
RC : Récoltant Coopérateur
ND : Négociant Distributeur
MA : Marque Distributeur

Robe jaune clair. Nez fin s'ouvrant sur des notes briochées, beurrées, soupçon grillé. La bouche séduit par son ampleur, sa texture crémeuse, bien enveloppée, sa fraîcheur. Les arômes épanouis s'expriment sur une belle longueur. Un vin de gastronomie.

Dégusté le 18/10/2012

» Champagne H. Blin
03 26 58 20 04

Château Peneau 2010
Note 79/100

 

Elevé en foudre de chêne 2010 Côtes de Bordeaux Côtes de Bordeaux

Robe d'un rouge franc, moyennement soutenu. Nez très mûr de fruits rouges avec quelques tonalités viandées. La bouche est de corpulence moyenne et délivre les mêmes arômes mûrs et épanouis. Un millésime à apprécier rapidement.

Dégusté le 09/10/2012

» Château Peneau
05 56 23 05 10

Domaine de Longueroche 2011
Note 88/100

 

Chardonnay - élevé en fût de chêne 2011 Pays d'Oc Pays d'Oc

Robe claire lumineuse. Nez net et engageant développant des parfums floraux, des notes de fenouil et d'épices douces. Bouche opulente qui séduit par son gras, son fondu. La fraîcheur est au rendez-vous, l'ensemble est harmonieux, très délicatement boisé.

Dégusté le 26/07/2012

» Domaine de Longueroche
04 68 41 48 26

Champagne Jean-Michel Pelletier 2006
Note 85/100

 

Brut Cuvée Origine 2006 Champagne Champagne
Présentation : l’aire d’appellation est à 150 km au nord-est de Paris de part et d’autre de la vallée de la Marne. On se situe entre Epernay et Reims. Trois départements se partagent essentiellement le vignoble : la Marne, l’Aube et l’Aisne. On trouve également des vignes dans la Seine-et-Marne et dans la Haute-Marne. Ce vignoble est le plus septentrional de France. Il est à la limite nord de la culture de la vigne

Sols : ils sont composés de craies et de calcaires. On trouve des traces de marnes et de silices. Il existe deux types de craies : la craie bélemnite du Crétacé supérieur et la craie à micarster. On est à un endroit de contact géologique avec des terrains du secondaire et du tertiaire. Les vignes sont plantées sur des coteaux. Comme le calcaire est un matériau friable, le drainage des sols est ainsi favorisé. L’exposition des vignes est généralement au sud et à l’est.

Climat : il est de type continental avec des influences atlantiques. Les hivers sont rigoureux avec des températures moyennes de 3 à 4°C et des étés entre 17 et 18°C. Les gelées son particulièrement redoutées notamment celles de printemps.


Règles de production :
-Le rendement de base est de 10 400 kg de raisin à l’hectare.
-Le raisin doit être mûr, sain et marchand.
-Les vendanges doivent être manuelles et le raisin transporté dans des caisses perforées de 50 kg.
-La récolte doit être mise entière dans les pressoirs.
-Les centres de pressurages sont agrées par l’INAO.
-Le taux d’extraction du moût est limité à 160 kg pour 1 hl de champagne.
-Les vins de « rebèche » ne peuvent être utilisés. La pressurage se fait en trois fois. La première presse, considérée comme la meilleure, est appelée la « cuvée », la seconde, la « taille » et la troisième donc la « rebèche ».
-La teneur en anhydride sulfureux ne peut dépasser 185 mg/L.
-La durée minimale de conservation sur lie après la seconde fermentation doit être de 15 mois.
-Les bouteilles sont fermées par un bouchon sur lequel est portée la mention « Champagne ».

Types de vins :
-Les plus courants sont les brut sans année. Ce sont généralement des assemblages de plusieurs millésimes et de plusieurs crus. Ils sont équilibrés, élégants, délicats, parfois vifs et à la mouse légère.
-Les blanc de blancs sont fins, fruités et vineux.
-Les blanc de noirs sont ronds et vineux.
-Les champagnes millésimés sont élaborés avec les raisins d’une seule année et vieillissent au moins trois ans en cave. La base de l‘encépagement est souvent le pinot. Ils sont vigoureux, puissants, vineux, charnus, étoffés et francs.
-Les champagnes rosés sont obtenus par saignée ou par mélange de vin rouge et de vin blanc.

Remarques : la lecture d’une étiquette permet de savoir à travers les initiales qu’elle est le statut de l’éleveur :
NM : Négociant Manipulant
RM : Récoltant Manipulant
CM : Coopérative de Manipulation
SR : Société de Récoltant
RC : Récoltant Coopérateur
ND : Négociant Distributeur
MA : Marque Distributeur

Robel or clair. Nez expressif mêlant fruits à noyau et touches pâtissières. La bouche séduit par sa vinosité, sa corpulence, son fondu. Un style ample, plein où l'on retrouve ces arômes fruités. Un brut opulent à déguster à table sur une viande blanche.

Dégusté le 20/06/2012

» Champagne Jean-Michel Pelletier
03 26 52 65 86

Château Fortia 2010
Note 94/100

 

Cuvée du Baron 2010 Châteauneuf du Pape Châteauneuf du Pape
Présentation : le vignoble, situé dans la partie méridionale de la Vallée du Rhône, s’étend sur 5 communes : Châteauneuf du Pape, Bédarrides, Courthézon, Orange et Sorgues. Les sols très caillouteux sont composés de galets roulés mélangés à de l’argile rouge et du sable. Ce type de sol permet d’emmagasiner la chaleur pendant la journée pour la restituer pendant la nuit. Châteauneuf-du-Pape bénéficie du climat le plus sec de la région avec quelques 2 800 heures d’ensoleillement annuel. La vinification est traditionnelle avec contrôle et maîtrise des températures. La cuvaison des rouges dure environ 3 semaines, de manière à obtenir une extraction maximale. Les cépages autorisés sont nombreux, même si beaucoup sont très peu cultivés. En rouge : grenache noir, syrah, mourvèdre, cinsault, carignan, terret noir, counoise, muscardin, vaccarèse, camarèse, calitor, picpoul noir. En blanc : clairette, bourboulenc, roussanne, grenache blanc, picpoul blanc, picardan, marsanne, viognier, pascal blanc, ugni blanc, maccabéo.
Types de vins : l’appellation produit des vins rouges et des vins blancs. Les vins rouges de couleur intense exhalent des parfums de fruits rouges, de cuir, d’anis, de réglisse, d’épices et quelques notes balsamiques. Ils sont ronds et onctueux, amples et souples avec une bonne longueur en bouche. Les vins blancs de couleur jaune pâle translucide sont frais, aromatiques (nuances florales rappelant les fleurs de vigne, le chèvrefeuille et les narcisses), avec une bonne persistance en bouche. On déguste les rouges sur des gibiers (gigue de chevreuil, civet de lièvre, palombe rôtie) ou des fromages. Les blancs à l’apéritif, sur des poissons grillés à l’huile d’olive, des crustacés, des fromages de chèvre au romarin.

Robe assez sombre. Au nez, belles touches épicées, grillées, cacaotées, sur fond de fruits mûrs. Bouche généreuse, profonde, harmonieuse, dont la splendide matière veloutée enrobe une structure solide. Une grande cuvée au bel avenir prévisible.

Dégusté le 01/06/2012

» Château Fortia
04 90 83 72 25

Champagne André Delaunois 2006
Note 90/100

 

Brut blanc de noirs 1er cru Dame Palmyre 2006 Champagne Champagne
Présentation : l’aire d’appellation est à 150 km au nord-est de Paris de part et d’autre de la vallée de la Marne. On se situe entre Epernay et Reims. Trois départements se partagent essentiellement le vignoble : la Marne, l’Aube et l’Aisne. On trouve également des vignes dans la Seine-et-Marne et dans la Haute-Marne. Ce vignoble est le plus septentrional de France. Il est à la limite nord de la culture de la vigne

Sols : ils sont composés de craies et de calcaires. On trouve des traces de marnes et de silices. Il existe deux types de craies : la craie bélemnite du Crétacé supérieur et la craie à micarster. On est à un endroit de contact géologique avec des terrains du secondaire et du tertiaire. Les vignes sont plantées sur des coteaux. Comme le calcaire est un matériau friable, le drainage des sols est ainsi favorisé. L’exposition des vignes est généralement au sud et à l’est.

Climat : il est de type continental avec des influences atlantiques. Les hivers sont rigoureux avec des températures moyennes de 3 à 4°C et des étés entre 17 et 18°C. Les gelées son particulièrement redoutées notamment celles de printemps.


Règles de production :
-Le rendement de base est de 10 400 kg de raisin à l’hectare.
-Le raisin doit être mûr, sain et marchand.
-Les vendanges doivent être manuelles et le raisin transporté dans des caisses perforées de 50 kg.
-La récolte doit être mise entière dans les pressoirs.
-Les centres de pressurages sont agrées par l’INAO.
-Le taux d’extraction du moût est limité à 160 kg pour 1 hl de champagne.
-Les vins de « rebèche » ne peuvent être utilisés. La pressurage se fait en trois fois. La première presse, considérée comme la meilleure, est appelée la « cuvée », la seconde, la « taille » et la troisième donc la « rebèche ».
-La teneur en anhydride sulfureux ne peut dépasser 185 mg/L.
-La durée minimale de conservation sur lie après la seconde fermentation doit être de 15 mois.
-Les bouteilles sont fermées par un bouchon sur lequel est portée la mention « Champagne ».

Types de vins :
-Les plus courants sont les brut sans année. Ce sont généralement des assemblages de plusieurs millésimes et de plusieurs crus. Ils sont équilibrés, élégants, délicats, parfois vifs et à la mouse légère.
-Les blanc de blancs sont fins, fruités et vineux.
-Les blanc de noirs sont ronds et vineux.
-Les champagnes millésimés sont élaborés avec les raisins d’une seule année et vieillissent au moins trois ans en cave. La base de l‘encépagement est souvent le pinot. Ils sont vigoureux, puissants, vineux, charnus, étoffés et francs.
-Les champagnes rosés sont obtenus par saignée ou par mélange de vin rouge et de vin blanc.

Remarques : la lecture d’une étiquette permet de savoir à travers les initiales qu’elle est le statut de l’éleveur :
NM : Négociant Manipulant
RM : Récoltant Manipulant
CM : Coopérative de Manipulation
SR : Société de Récoltant
RC : Récoltant Coopérateur
ND : Négociant Distributeur
MA : Marque Distributeur

Robe or clair, légèrement ambré. Nez profond, épanoui, complexe, mêlant fruits à noyau, fruits secs, touche pâtissière. La bouche séduit par sa corpulence, sa vinosité, sa plénitude, le fruit s'exprime porté par une fraîcheur bienvenue. Idéal à table.

Dégusté le 20/04/2012

» Champagne André Delaunois
03 26 03 42 87

Domaine Paul Blanck 2007
Note 90/100

 

Altenbourg 2007 Alsace gewurztraminer Alsace gewurztraminer

Robe or jaune éclatante. Nez expressif où le côté pierreux domine le fruit. Bouche racée, tendre, subtilement épicée, exécutée avec modération et raffinement. Finale tendue, persistante où le minéral lève sa voix. Vin de terroir fort réussi.

Dégusté le 10/04/2012

» Domaine Paul Blanck & fils
03 89 78 23 56

Cave des Vins de Cru Lirac 2009
Note 84/100

 

Tradition 2009 Lirac Lirac
Présentation : situé dans la partie méridionale de la Vallée du Rhône, ce vignoble s’étend sur 4 communes du Gard. Les vignes occupent des terrasses de cailloux roulés, riches en loess et en sable. Le climat est typiquement méditerranéen avec une moyenne de 2 700 heures d’ensoleillement par an. Les vins rouges subissent une macération longue. Les vins rosés sont élaborés par saignée. Les cépages rouges utilisés sont typiquement méditerranéens : grenache noir, syrah, mourvèdre, cinsault, carignan pour les rouges. Clairette, grenache blanc, bourboulenc, ugni blanc, marsanne, roussanne pour les blancs.
Types de vins : les vins rouges, dotés d’une belle robe profonde, sont charpentés, généreux et équilibrés. En vieillissant, ils deviennent amples et charnus. Leur palette aromatique est dominée par les fruits rouges et les épices. A déguster sur viandes rouges ou gibier. Les vins rosés, également fort appréciés, sont élégants avec une bonne présence en bouche. Ils se marient fort bien à un aïoli, des salades composées, un flan de courgettes ou d’aubergines, de la charcuterie fine. Les vins blancs sont vifs et aromatiques avec une belle rondeur en bouche. Ils dégagent des notes florales. A apprécier sur des poissons grillés de Méditerranée, des fruits de mer.

Robe assez soutenue, grenat, nuances pourpres. Nez franc s'ouvrant sur des notes de prune mûre, de cerise noire, fond épicé discret. Bouche ample et généreuse où l'on retrouve ce fruit. Un lirac solide qui se libérera sur une viande en sauce.

Dégusté le 03/04/2012

» Cave des Vins de Cru Lirac
04 66 50 01 02

Domaine de l'Olivette 2007
Note 90/100

 

Millésime 2007 Bandol Bandol
Présentation : l’AOC Bandol s’étend sur 8 communes au pied du Massif de la Sainte-Baume sur des sols de type silico-calcaires, grès et marnes sableuses surplombant la Méditerranée. Ce terroir bénéficie de 3 000 heures d’ensoleillement par an, ce qui contribue au fruité et à la qualité de ses vins. Il s’y ajoute des hivers doux, des printemps précoces et des étés chauds. Les rouges sont vinifiés selon la méthode traditionnelle et élevés pendant au moins 18 mois en foudres de chêne. Les rosés sont obtenus par pressée directe à partir des mêmes cépages que pour les rouges à savoir mourvèdre (50 % minimum), grenache, cinsaut plus une petite proportion de carignan et de syrah. Les blancs, plus rares proviennent de bourboulenc, clairette et ugni blanc auxquels s’ajoute le sauvignon (40 % maximum).

Types de vins : Bandol est avant tout réputé pour ses vins rouges et ses rosés. Les vins rouges (qui représentent 30% de la production) sont colorés, structurés, puissants, aromatiques (griotte, framboise, violette, cassis, iris, aneth); après 4 à 5 années, on trouvera des arômes de truffe, de sous-bois, de réglisse, de cannelle ou de musc. Ils font preuve d’une excellente longévité. A déguster sur un agneau de Sisteron, un chevreau à l’ail, un banon de Provence. Les rosés (60% de la production) à la robe saumon très clair sont équilibrés et évoquent le raisin mûr et la griotte sur fond d’épices. A apprécier sur un flan de courgettes à l’huile d’olive, des poissons ou des viandes blanches grillés. Les blancs enfin, à couleur paille clair sont secs et nerveux et parfumés (agrumes, poire, tilleul et genêt) Dégustez-les sur coquillages, poissons, fromages de chèvre.

Robe soutenue d'un rouge jeune. Nez s'ouvrant sur des tonalités de fruits mûrs, de cuir, des notes fumées. En bouche une belle attaque solide, structurée mais équilibrée. Les arômes s'expriment librement, avec en finale une touche épicée et réglissée plaisante.

Dégusté le 02/03/2012

» Domaine de l'Olivette
04 94 985 885

Château Lestang May 2009
Note 87/100

 

Millésime 2009 Graves Graves
Présentation : la vaste région des Graves, qui s’étend sur la rive gauche de la Garonne, est le plus ancien terroir viticole du Bordelais. L’essentiel des vins d’A.O.C. Graves provient de la zone qui s’étend entre La Brède et Langon, en contournant les appellations Barsac et Sauternes. Au nord s’en est détachée en 1987 l’A.O.C. Pessac-Léognan qui regroupe tous les crus classés. Les sols occupent des croupes graveleuses près de Bordeaux puis sablo-graveleuses vers le sud. Le climat y est très doux. Les vins rouges proviennent de merlot, cabernet sauvignon, cabernet franc, petit verdot, malbec. Les blancs de sémillon, sauvignon, muscadelle.
Types de vins : les vins rouges sont souples, élégants, structurés, fins et équilibrés au bouquet agréable (baies rouges, la violette, le réglisse, la pêche). Ils évoluent généralement avec harmonie et accompagnent les viandes blanches rôties (veau, agneau), les fromages (brie, coulommiers). Les vins blancs, qui comptent parmi les plus représentatifs et les meilleurs de la production bordelaise, sont secs, élégants et charnus, nerveux, longs en bouche et dotés d’une palette aromatique d’une grande richesse : miel, cire, muscat, fleur d’acacia lorsqu’ils sont élaborés avec du sémillon ; davantage agrumes et fruits exotiques lorsque le sauvignon domine. A déguster sur crustacés, poissons, viandes blanches en sauces.

Robe d'un rouge jeune assez soutenu. Le nez de fruits rouges est plutôt friand. Tout comme la bouche dont apprécie les tanins souples et fondus et qui mettent en valeur le même fruit intense et croquant. Un vin plaisir qui plaira à tous.

Dégusté le 03/02/2012

» Domaine de Lestang
05 56 78 41 85

Château Tour Vachon 2009
Note 88/100

 

Cuvée Régine 2009 Saint-Emilion Grand Cru Saint-Emilion Grand Cru
Présentation : Produits sur la même aire que les saint-émilions « tout court » ils en occupent en fait les meilleures portions : coteaux argilo-calcaires, plateau, terrasses de graves. Ces vins sont régis en outre par des règles plus strictes : rendement maximum de 40 hl/ha (au lieu de 45 pour Saint-Emilion), degré naturel minimum (11° au lieu de 10.5°), dégustation spécifique d’agrément. Les crus classés ne concernent que l’A.O.C. Saint-Emilion Grand Cru.
Crus classés : le classement de Saint-Emilion distingue les premiers grands crus classés et les grands crus classés. Il est théoriquement remis à jour tous les 10 ans. Le classement de 2006 a défini 15 premiers crus et 46 grands crus classés. Ils appartiennent tous à l’appellation Saint-Emilion grand cru dont tous les vins par contre ne sont pas des grands crus classés. Au sein des premiers grands crus classés, il existe les « A» et les « B ». premiers grands crus classés « A » : Château Ausone, Château Cheval Blanc. Premiers grands crus classés « B » : Château Angélus, Château Beauséjour, Château Beauséjour Bécot, Château Bélair, Château Canon, Château Figeac, La Gaffelière, Clos Fourtet, Château Magdelaine, Château Pavie, Château Pavie Macquin, Château Troplong Mondot , Château Trottevieille. Mais ce classement, contesté par certains propriétaires de châteaux déclassés, est actuellement suspendu et c’est celui de 1996 qui s’applique jusqu’à nouvel ordre.

Robe soutenue, rouge violacé. Nez capiteux de cassis mûrs, fond délicatement épicé. La bouche affiche une jolie matière, des tanins très fondus, une fraîcheur et un fruit présents. Un style généreux, équilibré. Conviendra à une viande rouge ou un gibier.

Dégusté le 17/01/2012

» Château Tour Vachon
05 57 24 70 27

Château Peyrassol 2007
Note 92/100

 

Millésime 2007 Côtes de Provence Côtes de Provence
Présentation : l’aire d’appellation Côtes-de-Provence est très vaste. En effet, elle s’étend de Marseille jusqu’au département des Alpes Maritimes et regroupe 84 communes (68 dans le Var, 15 dans les Bouches-du-Rhône, une seule dans les Alpes Maritimes, Villars-sur-Var). Sur une telle surface, les terroirs sont variés. Le Massif des Maures et la zone côtière forment un ensemble composé essentiellement de granits et de schistes. De Toulon à Saint-Raphaël, les sols sont plutôt argilo-sableux. Le plateau et les collines de la Provence sont pour leur part composés de calcaire. Dans l’ensemble, le vignoble est fragmenté et se présente en éléments isolés. Les vignes s’étagent le plus souvent en terrasses. L’ensemble est soumis au climat méditerranéen avec des étés longs, chauds et secs, ainsi que des précipitations de printemps et d’automne. A noter la création en 2005 de deux appellations spécifiques : Côtes de Provence Sainte-Victoire, à l’est d’Aix-en-Provence ; et Côtes de Provence Fréjus à l’autre extrémité du vignoble, entre Saint-Raphaël et Trans en Provence.

Types de vins : les vins rosés dominent la production (80%), mais les vins rouges (15%) sont en progression. L’encépagement comprend cinsaut, grenache, mourvèdre, syrah, tibouren associés au cabernet sauvignon et au carignan. Les rosés sont généralement vinifiés par saignées. Un début de fermentation soulève le marc, et lorsque la couleur est suffisante après 12 ou 24 heures de macération, on écoule un partie du jus qui continue à fermenter séparé du marc. Leur robe varie du rose pâle au rouge très léger. Une attaque franche et nerveuse, un corps assez soutenu les caractérisent associés à des parfums minéraux, exotiques (mangue, fruit de la passion, grenade), et floraux. A déguster par exemple sur des côtelettes d’agneau grillées. Les rouges vinifiés traditionnellement affichent une belle structure tannique. Ils sont souvent élevés en foudres de bois. En bouche, ils présentent des arômes complexes de fruits mûrs, laurier, thym, tabac, cannelle, venaison. Leur demande ne cesse de croître. A déguster sur les spécialités locales et une côte de bœuf grillée. Quant aux vins blancs, ils sont vinifiés par pressurage direct, ils sont fins, gracieux, secs et nerveux avec des parfums floraux, fruités ou balsamiques selon les cas. Parfait avec des rougets de roche grillés ou une bouillabaisse.

Robe rouge soutenu. Nez expressif, gourmand, aux accents viandés, sous-bois, notes fumées. En bouche des tanins veloutés, une matière corpulente. On apprécie l'expression, la longueur, la complexité. Un grand vin en pleine possession de ses moyens.

Dégusté le 16/01/2012

» Peyrassol
04 94 69 71 02

Château Bois-Martin 2010
Note 88/100

 

Millésime 2010 Pessac-Léognan Pessac-Léognan
Présentation : l’appellation Pessac-Léognan, située au cœur du terroir des Graves date de 1987. Elle s’étend sur 10 communes au sud de Bordeaux (Pessac, Talence, Villemanve d’Ornon, Léognan, Martillac, Mérignac, Gradignan, Cadaujac, Canéjan, Saint-Médard d’Eyrans). Les sols sont graveleux en croupes bien drainées. La région des Graves est bordée à l’ouest par la forêt de pins, puis l’océan, et à l’est par la Garonne. Le climat y est donc très doux. La vinification est traditionnelle avec contrôle et maîtrise des températures. Elevage en barriques y compris pour les vins blancs qui bénéficient d’une fermentation et d’une maturation en fût. Ils sont le plus souvent élevés sur lies.
Types de vins : les vins de Pessac Léognan sont de grands vins, racés et complexes. Les vins rouges ont une belle robe grenat. Ils offrent concentration et charpente et sont dotés d’une texture fine et d’une grande richesse aromatique. On y trouve des arômes de fruits mûrs, d’épices (poivre, réglisse), d’humus, des notes fumées et chocolatées. Les vins blancs sont secs et nerveux, élégants, charnus et veloutés avec un bouquet d’une grande finesse (miel, fleur d’acacia, beurre, fruits secs (pêche, abricot), agrumes confits). Les vins rouges accompagnent les volaille rôtie, viande en sauce ; les blancs, les crustacés, le brochet au beurre blanc… En blanc comme en rouge, les vins de Pessac Léognan sont des vins de garde. On peut les conserver de 5 à 20 ans.
Crus classés :

Robe jaune clair, limpide. Nez discret de fruits blancs, légères tonalités d'agrumes. En bouche de la matière, de la fraîcheur, des arômes nets dans un registre acidulé assez marqué. Accompagnera fruits de mer et poisson.

Dégusté le 13/01/2012

» Château Le Sartre
05 56 64 08 78

Château Le Sartre 2010
Note 91/100

 

Millésime 2010 Pessac-Léognan Pessac-Léognan
Présentation : l’appellation Pessac-Léognan, située au cœur du terroir des Graves date de 1987. Elle s’étend sur 10 communes au sud de Bordeaux (Pessac, Talence, Villemanve d’Ornon, Léognan, Martillac, Mérignac, Gradignan, Cadaujac, Canéjan, Saint-Médard d’Eyrans). Les sols sont graveleux en croupes bien drainées. La région des Graves est bordée à l’ouest par la forêt de pins, puis l’océan, et à l’est par la Garonne. Le climat y est donc très doux. La vinification est traditionnelle avec contrôle et maîtrise des températures. Elevage en barriques y compris pour les vins blancs qui bénéficient d’une fermentation et d’une maturation en fût. Ils sont le plus souvent élevés sur lies.
Types de vins : les vins de Pessac Léognan sont de grands vins, racés et complexes. Les vins rouges ont une belle robe grenat. Ils offrent concentration et charpente et sont dotés d’une texture fine et d’une grande richesse aromatique. On y trouve des arômes de fruits mûrs, d’épices (poivre, réglisse), d’humus, des notes fumées et chocolatées. Les vins blancs sont secs et nerveux, élégants, charnus et veloutés avec un bouquet d’une grande finesse (miel, fleur d’acacia, beurre, fruits secs (pêche, abricot), agrumes confits). Les vins rouges accompagnent les volaille rôtie, viande en sauce ; les blancs, les crustacés, le brochet au beurre blanc… En blanc comme en rouge, les vins de Pessac Léognan sont des vins de garde. On peut les conserver de 5 à 20 ans.
Crus classés :

Robe jaune pâle. Nez d'agrumes mûrs (citron vert), d'épices douces, très engageant. En bouche une belle harmonie entre gras, richesse et fraîcheur. On retrouve la même palette aromatique friande et persistante. Un bon millésime pour des plats d'exception.

Dégusté le 13/01/2012

» Château Le Sartre
05 56 64 08 78

Domaine Juliette Avril 2010
Note 94/100

 

Cuvée Maxence 2010 Châteauneuf du Pape Châteauneuf du Pape
Présentation : le vignoble, situé dans la partie méridionale de la Vallée du Rhône, s’étend sur 5 communes : Châteauneuf du Pape, Bédarrides, Courthézon, Orange et Sorgues. Les sols très caillouteux sont composés de galets roulés mélangés à de l’argile rouge et du sable. Ce type de sol permet d’emmagasiner la chaleur pendant la journée pour la restituer pendant la nuit. Châteauneuf-du-Pape bénéficie du climat le plus sec de la région avec quelques 2 800 heures d’ensoleillement annuel. La vinification est traditionnelle avec contrôle et maîtrise des températures. La cuvaison des rouges dure environ 3 semaines, de manière à obtenir une extraction maximale. Les cépages autorisés sont nombreux, même si beaucoup sont très peu cultivés. En rouge : grenache noir, syrah, mourvèdre, cinsault, carignan, terret noir, counoise, muscardin, vaccarèse, camarèse, calitor, picpoul noir. En blanc : clairette, bourboulenc, roussanne, grenache blanc, picpoul blanc, picardan, marsanne, viognier, pascal blanc, ugni blanc, maccabéo.
Types de vins : l’appellation produit des vins rouges et des vins blancs. Les vins rouges de couleur intense exhalent des parfums de fruits rouges, de cuir, d’anis, de réglisse, d’épices et quelques notes balsamiques. Ils sont ronds et onctueux, amples et souples avec une bonne longueur en bouche. Les vins blancs de couleur jaune pâle translucide sont frais, aromatiques (nuances florales rappelant les fleurs de vigne, le chèvrefeuille et les narcisses), avec une bonne persistance en bouche. On déguste les rouges sur des gibiers (gigue de chevreuil, civet de lièvre, palombe rôtie) ou des fromages. Les blancs à l’apéritif, sur des poissons grillés à l’huile d’olive, des crustacés, des fromages de chèvre au romarin.

Robe soutenue. Nez net, expressif dont les arômes de fruits rouges s'enrichissent d'une délicate note épicée. Bouche friande suscitant une sensation d'opulence et de fraîcheur mêlées. Le fruit est pur, l'ensemble très persistant. Elégant et naturel.

Dégusté le 13/01/2012

» Domaine Juliette Avril
04 90 83 72 69

Clos Trimoulet 2009
Note 88/100

 

Millésime 2009 Saint-Emilion Grand Cru Saint-Emilion Grand Cru
Présentation : Produits sur la même aire que les saint-émilions « tout court » ils en occupent en fait les meilleures portions : coteaux argilo-calcaires, plateau, terrasses de graves. Ces vins sont régis en outre par des règles plus strictes : rendement maximum de 40 hl/ha (au lieu de 45 pour Saint-Emilion), degré naturel minimum (11° au lieu de 10.5°), dégustation spécifique d’agrément. Les crus classés ne concernent que l’A.O.C. Saint-Emilion Grand Cru.
Crus classés : le classement de Saint-Emilion distingue les premiers grands crus classés et les grands crus classés. Il est théoriquement remis à jour tous les 10 ans. Le classement de 2006 a défini 15 premiers crus et 46 grands crus classés. Ils appartiennent tous à l’appellation Saint-Emilion grand cru dont tous les vins par contre ne sont pas des grands crus classés. Au sein des premiers grands crus classés, il existe les « A» et les « B ». premiers grands crus classés « A » : Château Ausone, Château Cheval Blanc. Premiers grands crus classés « B » : Château Angélus, Château Beauséjour, Château Beauséjour Bécot, Château Bélair, Château Canon, Château Figeac, La Gaffelière, Clos Fourtet, Château Magdelaine, Château Pavie, Château Pavie Macquin, Château Troplong Mondot , Château Trottevieille. Mais ce classement, contesté par certains propriétaires de châteaux déclassés, est actuellement suspendu et c’est celui de 1996 qui s’applique jusqu’à nouvel ordre.

Robe soutenue d'un rouge encore jeune. Nez franc, friand de fruits rouges mûrs, discrètes notes boisées. En bouche une attaque franche, équilibrée, sur le fruit, une évolution plus tannique qui ne nuit pas à l'équilibre. Finale réglissée plaisante.

Dégusté le 10/01/2012

» Appollot
05 57 24 71 96

Domaine des 3 Cellier 2010
Note 90/100

 

Alchimie 2010 Châteauneuf du Pape Châteauneuf du Pape
Présentation : le vignoble, situé dans la partie méridionale de la Vallée du Rhône, s’étend sur 5 communes : Châteauneuf du Pape, Bédarrides, Courthézon, Orange et Sorgues. Les sols très caillouteux sont composés de galets roulés mélangés à de l’argile rouge et du sable. Ce type de sol permet d’emmagasiner la chaleur pendant la journée pour la restituer pendant la nuit. Châteauneuf-du-Pape bénéficie du climat le plus sec de la région avec quelques 2 800 heures d’ensoleillement annuel. La vinification est traditionnelle avec contrôle et maîtrise des températures. La cuvaison des rouges dure environ 3 semaines, de manière à obtenir une extraction maximale. Les cépages autorisés sont nombreux, même si beaucoup sont très peu cultivés. En rouge : grenache noir, syrah, mourvèdre, cinsault, carignan, terret noir, counoise, muscardin, vaccarèse, camarèse, calitor, picpoul noir. En blanc : clairette, bourboulenc, roussanne, grenache blanc, picpoul blanc, picardan, marsanne, viognier, pascal blanc, ugni blanc, maccabéo.
Types de vins : l’appellation produit des vins rouges et des vins blancs. Les vins rouges de couleur intense exhalent des parfums de fruits rouges, de cuir, d’anis, de réglisse, d’épices et quelques notes balsamiques. Ils sont ronds et onctueux, amples et souples avec une bonne longueur en bouche. Les vins blancs de couleur jaune pâle translucide sont frais, aromatiques (nuances florales rappelant les fleurs de vigne, le chèvrefeuille et les narcisses), avec une bonne persistance en bouche. On déguste les rouges sur des gibiers (gigue de chevreuil, civet de lièvre, palombe rôtie) ou des fromages. Les blancs à l’apéritif, sur des poissons grillés à l’huile d’olive, des crustacés, des fromages de chèvre au romarin.

Robe assez soutenue, reflet grenat. Nez expressif associant fruits rouges confiturés, cerises à l'eau-de-vie. La bouche séduit par son ampleur, sa matière fine, enveloppée, sa fraîcheur. Le fruit est croquant. Agréable finale aux accents épicés, cacaotés.

Dégusté le 05/01/2012

» SARL LES 3 CELLIER
04 90 02 04 62

Cantine colle di San Domenico 2010
Note 91/100

 

Greco di Tufo 2010 Greco di Tufo D.O.C.G Greco di Tufo D.O.C.G

Robe dorée lumineuse. Nez complexe et typé associant cèdre et poivre blanc, fleurs blanches, amande séchée et cire. Bouche pleine, acidulée et minérale, terminant sur des notes de coulis et d'amandes amères. A déguster sur des calamars grillés.

Dégusté le 17/12/2011

» Cantine Colle di San Domenico
+39 0825 985423

Consulter le guide en ligne :

Cliquer sur la langue de votre choix

Français
Français
Anglais
Anglais
Chinois
Chinois
Japonais
Japonais
Italien
Italien
Espagnol
Espagnol
Portugais
Portugais
Russe
Russe
Allemand
Allemand