Guide en ligne

Résultats de votre recherche

Nouvelle recherche

Votre recherche :

Nombre de références trouvées : 45959

Château Carbonnieux 2010
Note 95/100

 

Millésime 2010 Pessac-Léognan Pessac-Léognan
Présentation : l’appellation Pessac-Léognan, située au cœur du terroir des Graves date de 1987. Elle s’étend sur 10 communes au sud de Bordeaux (Pessac, Talence, Villemanve d’Ornon, Léognan, Martillac, Mérignac, Gradignan, Cadaujac, Canéjan, Saint-Médard d’Eyrans). Les sols sont graveleux en croupes bien drainées. La région des Graves est bordée à l’ouest par la forêt de pins, puis l’océan, et à l’est par la Garonne. Le climat y est donc très doux. La vinification est traditionnelle avec contrôle et maîtrise des températures. Elevage en barriques y compris pour les vins blancs qui bénéficient d’une fermentation et d’une maturation en fût. Ils sont le plus souvent élevés sur lies.
Types de vins : les vins de Pessac Léognan sont de grands vins, racés et complexes. Les vins rouges ont une belle robe grenat. Ils offrent concentration et charpente et sont dotés d’une texture fine et d’une grande richesse aromatique. On y trouve des arômes de fruits mûrs, d’épices (poivre, réglisse), d’humus, des notes fumées et chocolatées. Les vins blancs sont secs et nerveux, élégants, charnus et veloutés avec un bouquet d’une grande finesse (miel, fleur d’acacia, beurre, fruits secs (pêche, abricot), agrumes confits). Les vins rouges accompagnent les volaille rôtie, viande en sauce ; les blancs, les crustacés, le brochet au beurre blanc… En blanc comme en rouge, les vins de Pessac Léognan sont des vins de garde. On peut les conserver de 5 à 20 ans.
Crus classés :

Robe jaune citron. Nez délicat aux accents d'amande, d'épices douces, de pamplemousse. En bouche une attaque d'abord timide, une évolution plus expressive. Un vin dense, ramassé dont la finale apporte plus de complexité aromatique. A attendre encore.

Dégusté le 07/05/2012

» Vignobles Perrin
05 57 96 56 20

Champagne Gosset
Note 95/100

 

Brut Grand blanc de blancs Champagne Champagne
Présentation : l’aire d’appellation est à 150 km au nord-est de Paris de part et d’autre de la vallée de la Marne. On se situe entre Epernay et Reims. Trois départements se partagent essentiellement le vignoble : la Marne, l’Aube et l’Aisne. On trouve également des vignes dans la Seine-et-Marne et dans la Haute-Marne. Ce vignoble est le plus septentrional de France. Il est à la limite nord de la culture de la vigne

Sols : ils sont composés de craies et de calcaires. On trouve des traces de marnes et de silices. Il existe deux types de craies : la craie bélemnite du Crétacé supérieur et la craie à micarster. On est à un endroit de contact géologique avec des terrains du secondaire et du tertiaire. Les vignes sont plantées sur des coteaux. Comme le calcaire est un matériau friable, le drainage des sols est ainsi favorisé. L’exposition des vignes est généralement au sud et à l’est.

Climat : il est de type continental avec des influences atlantiques. Les hivers sont rigoureux avec des températures moyennes de 3 à 4°C et des étés entre 17 et 18°C. Les gelées son particulièrement redoutées notamment celles de printemps.


Règles de production :
-Le rendement de base est de 10 400 kg de raisin à l’hectare.
-Le raisin doit être mûr, sain et marchand.
-Les vendanges doivent être manuelles et le raisin transporté dans des caisses perforées de 50 kg.
-La récolte doit être mise entière dans les pressoirs.
-Les centres de pressurages sont agrées par l’INAO.
-Le taux d’extraction du moût est limité à 160 kg pour 1 hl de champagne.
-Les vins de « rebèche » ne peuvent être utilisés. La pressurage se fait en trois fois. La première presse, considérée comme la meilleure, est appelée la « cuvée », la seconde, la « taille » et la troisième donc la « rebèche ».
-La teneur en anhydride sulfureux ne peut dépasser 185 mg/L.
-La durée minimale de conservation sur lie après la seconde fermentation doit être de 15 mois.
-Les bouteilles sont fermées par un bouchon sur lequel est portée la mention « Champagne ».

Types de vins :
-Les plus courants sont les brut sans année. Ce sont généralement des assemblages de plusieurs millésimes et de plusieurs crus. Ils sont équilibrés, élégants, délicats, parfois vifs et à la mouse légère.
-Les blanc de blancs sont fins, fruités et vineux.
-Les blanc de noirs sont ronds et vineux.
-Les champagnes millésimés sont élaborés avec les raisins d’une seule année et vieillissent au moins trois ans en cave. La base de l‘encépagement est souvent le pinot. Ils sont vigoureux, puissants, vineux, charnus, étoffés et francs.
-Les champagnes rosés sont obtenus par saignée ou par mélange de vin rouge et de vin blanc.

Remarques : la lecture d’une étiquette permet de savoir à travers les initiales qu’elle est le statut de l’éleveur :
NM : Négociant Manipulant
RM : Récoltant Manipulant
CM : Coopérative de Manipulation
SR : Société de Récoltant
RC : Récoltant Coopérateur
ND : Négociant Distributeur
MA : Marque Distributeur

Robe dorée. Nez fin aux accents crémeux, beurrés, finement grillés. La bouche séduit par sa fraîcheur, sa texture soyeuse, son caractère aérien. Si l'attaque est briochée, l'évolution et la finale affichent un registre légèrement citronné. Très élégant.

Dégusté le 05/04/2012

» Champagne Gosset
03 26 56 99 56

Maison Jessiaume 2008
Note 97/100

 

Millésime 2008 Charmes-Chambertin Grand Cru Charmes-Chambertin Grand Cru
Vignoble de 12.3 ha accolé à celui de Mazoyères-Chambertin. Les sols sont de type marno-calcaire avec une proportion de calcaire très élevée. Les charmes sont moins tanniques, plus ronds et plus légers que les autres grands crus de Chambertin. Ils développent des parfums de violette, de réglisse et des nuances vanillées et boisées. Ils peuvent accompagner le sanglier, le chevreuil ou le faisan.

Robe rubis soutenu. Nez profond, pur, de fruits rouges mûrs, agrémentés d'un boisé délicat, notes de boîte à cigare, havane. La bouche est un modèle d'équilibre, étoffé, enveloppé, plein, persistant. Grande bouteille.

Dégusté le 10/02/2011

» Maison Jessiaume
03 80 20 60 03

Domaine de Longueroche 2009
Note 92/100

 

L'Ermitage 2009 Corbières Corbières
Présentation : le vignoble de Corbières s’étend de Narbonne à Perpignan, et de Carcassonne à la Méditerranée. Il couvre 87 communes du département de l’Aude. Les sols sont en majorité argilo-calcaires, avec des variantes : schistes, grès rouges, marnes, terrasses caillouteuses. Le climat est dominé par l’influence méditerranéenne mais les terroirs les plus occidentaux sont soumis à l’influence océanique. Compte tenu de cette variété, une hiérarchisation des terroirs a été mise en place. Aujourd’hui, on en compte 11 : Boutenac (élevé récemment auu statut de cru) , Durban, Fontfroide, Lagrasse, Lézignan, Montagne d’Alaric, Quéribus, Saint-Victor, Serviès, Sigean, Termenès. Regroupés en quatre grandes zones :
- Les Corbières maritimes constituent la frange orientale de l’aire et se caractérisent par une altitude faible, des sols principalement calcaires et un climat méditerranéen strict.
- Les hautes Corbières : elles occupent le tiers sud-ouest de l’aire, c’est à dire la partie la plus montagneuse. C’est sur cette zone que se trouvent les plus hauts sommets des corbières. Le climat est donc souvent un facteur limitant ce qui explique que la vigne soit peu étendue. Pourtant elle trouve là des sols à prédominance schisteuse très favorables à la production de vins de grande qualité.
- Les Corbières de l’Alaric : ce secteur, situé au nord-ouest de l’aire, doit son nom à la montagne d’Alaric qui, du haut de ses 600 mètres, domine la vallée de l’Aude. Les sols sont très variés mais l’unité de cette zone réside dans son climat, méditerranéen mais fortement marqué par les influences océaniques.
- Les Corbières centrales : il s’agit, comme leur nom l’indique, du cœur des Corbières. Les sols sont marneux et gréseux, et le climat est très sec et chaud.

Types de vins : les vins de l’A.O.C. Corbières se déclinent en rouge, en rosé et en blanc. Les rouges (plus de 90% de la production totale) sont issus d’un assemblage classique de cépages méditerranéens : carignan (limité selon les zones), grenache, lladoner pelut, mourvèdre, syrah, cinsaut… Ce sont des vins parfumés, tanniques sans excès, chaleureux mais exigent souvent un vieillissement de quelques années. Leur palette aromatique est riche et évolutive : parfums de fruits rouges (cassis, mûre) évoluant d’abord vers les épices (poivre, réglisse, garrigue, thym, romarin) puis après encore quelques années vers le vieux cuir, le café, le cacao, le sous-bois, le gibier. On peut ainsi les déguster sur de nombreux plats : canard à l’orange, daube de mouton, pigeon rôti… Les vins rosés, issus des mêmes cépages auxquels s’ajoute le grenache gris, sont obtenus par saignée ou pressurage direct. Leur robe va du rose pâle aux reflets saumonés à des nuances plus soutenues. Ce sont des vins aromatiques (framboise, violette, fruits exotiques), à la bouche fraîche et ronde. La finale est souvent persistante. Les vins blancs proviennent du bourboulenc, grenache blanc et maccabéo (50 % minimum) mais aussi de clairette, picpoul, muscat, terret, marsanne, roussane, vermentino. Pressurés directement, ils sont solides, gras tout en ayant de la fraîcheur, et équilibrés. On y décèle des arômes d’agrumes, de poivre, de cannelle et des notes florales. Certains sont élevés sous bois. Ils se marieront avec des poissons grillés, fruits de mer, crustacés, poulet sauté aux champignons.

Robe sombre, reflets violacés, jeune. Nez profond et délicat, aux accents de fruits noirs, de salaison, d'épices. La bouche ajoute à tout cela une plaisante dimension minérale. L'ensemble est net, frais, persistant. Un millésime extrêmement réussi.

Dégusté le 23/07/2013

» Domaine de Longueroche
04 68 41 48 26

Champagne Alexandre Le Brun 2007
Note 87/100

 

Extra brut grand cru Fascination 2007 Champagne Champagne
Présentation : l’aire d’appellation est à 150 km au nord-est de Paris de part et d’autre de la vallée de la Marne. On se situe entre Epernay et Reims. Trois départements se partagent essentiellement le vignoble : la Marne, l’Aube et l’Aisne. On trouve également des vignes dans la Seine-et-Marne et dans la Haute-Marne. Ce vignoble est le plus septentrional de France. Il est à la limite nord de la culture de la vigne

Sols : ils sont composés de craies et de calcaires. On trouve des traces de marnes et de silices. Il existe deux types de craies : la craie bélemnite du Crétacé supérieur et la craie à micarster. On est à un endroit de contact géologique avec des terrains du secondaire et du tertiaire. Les vignes sont plantées sur des coteaux. Comme le calcaire est un matériau friable, le drainage des sols est ainsi favorisé. L’exposition des vignes est généralement au sud et à l’est.

Climat : il est de type continental avec des influences atlantiques. Les hivers sont rigoureux avec des températures moyennes de 3 à 4°C et des étés entre 17 et 18°C. Les gelées son particulièrement redoutées notamment celles de printemps.


Règles de production :
-Le rendement de base est de 10 400 kg de raisin à l’hectare.
-Le raisin doit être mûr, sain et marchand.
-Les vendanges doivent être manuelles et le raisin transporté dans des caisses perforées de 50 kg.
-La récolte doit être mise entière dans les pressoirs.
-Les centres de pressurages sont agrées par l’INAO.
-Le taux d’extraction du moût est limité à 160 kg pour 1 hl de champagne.
-Les vins de « rebèche » ne peuvent être utilisés. La pressurage se fait en trois fois. La première presse, considérée comme la meilleure, est appelée la « cuvée », la seconde, la « taille » et la troisième donc la « rebèche ».
-La teneur en anhydride sulfureux ne peut dépasser 185 mg/L.
-La durée minimale de conservation sur lie après la seconde fermentation doit être de 15 mois.
-Les bouteilles sont fermées par un bouchon sur lequel est portée la mention « Champagne ».

Types de vins :
-Les plus courants sont les brut sans année. Ce sont généralement des assemblages de plusieurs millésimes et de plusieurs crus. Ils sont équilibrés, élégants, délicats, parfois vifs et à la mouse légère.
-Les blanc de blancs sont fins, fruités et vineux.
-Les blanc de noirs sont ronds et vineux.
-Les champagnes millésimés sont élaborés avec les raisins d’une seule année et vieillissent au moins trois ans en cave. La base de l‘encépagement est souvent le pinot. Ils sont vigoureux, puissants, vineux, charnus, étoffés et francs.
-Les champagnes rosés sont obtenus par saignée ou par mélange de vin rouge et de vin blanc.

Remarques : la lecture d’une étiquette permet de savoir à travers les initiales qu’elle est le statut de l’éleveur :
NM : Négociant Manipulant
RM : Récoltant Manipulant
CM : Coopérative de Manipulation
SR : Société de Récoltant
RC : Récoltant Coopérateur
ND : Négociant Distributeur
MA : Marque Distributeur

Robe jaune d'or. Nez épanoui, expressif, mêlant fruits bien mûrs (pomme, citron confit), notes pâtissières. En bouche de l'ampleur, de la vinosité, de la corpulence, l'ensemble est fondu, enrobé de fraîcheur. Un style plein et persistant à servir à table.

Dégusté le 02/07/2013

» Champagne Alexandre Le Brun
03 26 59 73 51

Champagne Jean-Michel Pelletier 2004
Note 84/100

 

Brut Cuvée Anaelle 2004 Champagne Champagne
Présentation : l’aire d’appellation est à 150 km au nord-est de Paris de part et d’autre de la vallée de la Marne. On se situe entre Epernay et Reims. Trois départements se partagent essentiellement le vignoble : la Marne, l’Aube et l’Aisne. On trouve également des vignes dans la Seine-et-Marne et dans la Haute-Marne. Ce vignoble est le plus septentrional de France. Il est à la limite nord de la culture de la vigne

Sols : ils sont composés de craies et de calcaires. On trouve des traces de marnes et de silices. Il existe deux types de craies : la craie bélemnite du Crétacé supérieur et la craie à micarster. On est à un endroit de contact géologique avec des terrains du secondaire et du tertiaire. Les vignes sont plantées sur des coteaux. Comme le calcaire est un matériau friable, le drainage des sols est ainsi favorisé. L’exposition des vignes est généralement au sud et à l’est.

Climat : il est de type continental avec des influences atlantiques. Les hivers sont rigoureux avec des températures moyennes de 3 à 4°C et des étés entre 17 et 18°C. Les gelées son particulièrement redoutées notamment celles de printemps.


Règles de production :
-Le rendement de base est de 10 400 kg de raisin à l’hectare.
-Le raisin doit être mûr, sain et marchand.
-Les vendanges doivent être manuelles et le raisin transporté dans des caisses perforées de 50 kg.
-La récolte doit être mise entière dans les pressoirs.
-Les centres de pressurages sont agrées par l’INAO.
-Le taux d’extraction du moût est limité à 160 kg pour 1 hl de champagne.
-Les vins de « rebèche » ne peuvent être utilisés. La pressurage se fait en trois fois. La première presse, considérée comme la meilleure, est appelée la « cuvée », la seconde, la « taille » et la troisième donc la « rebèche ».
-La teneur en anhydride sulfureux ne peut dépasser 185 mg/L.
-La durée minimale de conservation sur lie après la seconde fermentation doit être de 15 mois.
-Les bouteilles sont fermées par un bouchon sur lequel est portée la mention « Champagne ».

Types de vins :
-Les plus courants sont les brut sans année. Ce sont généralement des assemblages de plusieurs millésimes et de plusieurs crus. Ils sont équilibrés, élégants, délicats, parfois vifs et à la mouse légère.
-Les blanc de blancs sont fins, fruités et vineux.
-Les blanc de noirs sont ronds et vineux.
-Les champagnes millésimés sont élaborés avec les raisins d’une seule année et vieillissent au moins trois ans en cave. La base de l‘encépagement est souvent le pinot. Ils sont vigoureux, puissants, vineux, charnus, étoffés et francs.
-Les champagnes rosés sont obtenus par saignée ou par mélange de vin rouge et de vin blanc.

Remarques : la lecture d’une étiquette permet de savoir à travers les initiales qu’elle est le statut de l’éleveur :
NM : Négociant Manipulant
RM : Récoltant Manipulant
CM : Coopérative de Manipulation
SR : Société de Récoltant
RC : Récoltant Coopérateur
ND : Négociant Distributeur
MA : Marque Distributeur

Robe d'un bel or. Nez épanoui s'ouvrant sur des notes de pomme au four, des accents pâtissiers. En bouche la vinosité, la puissance, l'emportent mettant en valeur ces mêmes arômes typés. Une agréable fraîcheur enveloppe l'ensemble. A boire plutôt à table.

Dégusté le 26/06/2013

» Champagne Jean-Michel Pelletier
03 26 52 65 86

Château Fakra 2009
Note 87/100

 

Collection Privée 2009 Vin du Liban Vin du Liban

Robe grenat soutenu. Nez profond s'ouvrant sur des notes de petits fruits rouges et noirs, de réglisse et d'épices. Attaque charnue, évolution structurée, expression nette du fruit. La fraîcheur est au rendez-vous lui garantissant une bonne longueur.

Dégusté le 25/06/2013

» Château Fakra
+961 9 635 111

Chozas Carrascal 2010
Note 92/100

 

Las Ocho 2010 Utiel-Requena D.O. Utiel-Requena D.O.

Nez engageant dévoilant des parfums de poivre noir, d'herbes méditerranéennes, de cerise, de tabac à priser, de café, touche minérale. En bouche, des tanins souples, une jolie fraîcheur, un vin gourmand et distingué, doté d'une longue finale.

Dégusté le 20/06/2013

» Chozas Carrascal
+34 963 410 395

Château Milhau-Lacugue 2008
Note 90/100

 

Les Curées 2008 Saint-Chinian Saint-Chinian
Présentation : l’aire d’appellation Saint-Chinian est située au nord de Béziers dans le département de l’Hérault. Elle couvre le territoire de 20 communes. Le terroir se divise en deux zones très différentes : argilo-calcaire au sud, schisteux au nord. Le climat est typiquement méditerranéen, chaud et sec. L’encépagement, autrefois dominé par le carignan, a beaucoup évolué depuis 25 ans : carignan (40 % maximum), cinsault (30% maximum), grenache, lladoner pelut, syrah, mourvèdre. A noter, les terroir de Roquebrun et de Berlou, tous deux dans la partie schisteuse de l’appellation, ont obtenu récemment de pouvoir figurer sur les étiquettes à côté de l’appellation Saint-Chinian. Les vins blancs (décret de 2005) proviennent pour l’essentiel de grenache blanc, marsanne, roussanne, vermentino et accessoirement de bourboulenc, clairette, macabeu, carignan blanc. Ils étaient autrefois déclarés en Coteaux du Languedoc.
Types de vins : l’A.O.C. Les vins rouges sont dotés d’une robe couleur « sang de coq ». En bouche, ils sont riches, amples et veloutés avec des arômes de fruits rouges (framboise, cassis), d’épices (poivre), de laurier évoluant avec les années vers des notes de cacao, de torréfaction, de fruits à l’eau-de-vie et de fruits rouges confiturés. Les rouges produits sur la partie schisteuse sont plus aromatiques et plus souples. Ceux provenant de la partie argilo-calcaire se montrent plus durs, plus austères mais sont capables de vieillir plus longuement. A déguster sur gibier, salade périgourdine, cassoulet. Quant aux vins rosés, ils sont gras, harmonieux et marqués par une belle fraîcheur. On peut les déguster sur des brochettes de poulet mariné, une paella, un dessert aux fruits rouges.

Robe intense. Nez profond, épanoui, aux arômes gourmands de fruits rouges, fruits à noyau, garrigue, arrière-plan minéral, presque sous-bois. Bouche ample, opulente, chaleureuse et fondue. On apprécie son volume, sa puissance et sa persistance. Beau vin.

Dégusté le 13/06/2013

» Château Milhau-Lacugue
04 67 93 64 79

Champagne André Robert 2005
Note 90/100

 

Brut blanc de blancs grand cru Le Mesnil 2005 Champagne Champagne
Présentation : l’aire d’appellation est à 150 km au nord-est de Paris de part et d’autre de la vallée de la Marne. On se situe entre Epernay et Reims. Trois départements se partagent essentiellement le vignoble : la Marne, l’Aube et l’Aisne. On trouve également des vignes dans la Seine-et-Marne et dans la Haute-Marne. Ce vignoble est le plus septentrional de France. Il est à la limite nord de la culture de la vigne

Sols : ils sont composés de craies et de calcaires. On trouve des traces de marnes et de silices. Il existe deux types de craies : la craie bélemnite du Crétacé supérieur et la craie à micarster. On est à un endroit de contact géologique avec des terrains du secondaire et du tertiaire. Les vignes sont plantées sur des coteaux. Comme le calcaire est un matériau friable, le drainage des sols est ainsi favorisé. L’exposition des vignes est généralement au sud et à l’est.

Climat : il est de type continental avec des influences atlantiques. Les hivers sont rigoureux avec des températures moyennes de 3 à 4°C et des étés entre 17 et 18°C. Les gelées son particulièrement redoutées notamment celles de printemps.


Règles de production :
-Le rendement de base est de 10 400 kg de raisin à l’hectare.
-Le raisin doit être mûr, sain et marchand.
-Les vendanges doivent être manuelles et le raisin transporté dans des caisses perforées de 50 kg.
-La récolte doit être mise entière dans les pressoirs.
-Les centres de pressurages sont agrées par l’INAO.
-Le taux d’extraction du moût est limité à 160 kg pour 1 hl de champagne.
-Les vins de « rebèche » ne peuvent être utilisés. La pressurage se fait en trois fois. La première presse, considérée comme la meilleure, est appelée la « cuvée », la seconde, la « taille » et la troisième donc la « rebèche ».
-La teneur en anhydride sulfureux ne peut dépasser 185 mg/L.
-La durée minimale de conservation sur lie après la seconde fermentation doit être de 15 mois.
-Les bouteilles sont fermées par un bouchon sur lequel est portée la mention « Champagne ».

Types de vins :
-Les plus courants sont les brut sans année. Ce sont généralement des assemblages de plusieurs millésimes et de plusieurs crus. Ils sont équilibrés, élégants, délicats, parfois vifs et à la mouse légère.
-Les blanc de blancs sont fins, fruités et vineux.
-Les blanc de noirs sont ronds et vineux.
-Les champagnes millésimés sont élaborés avec les raisins d’une seule année et vieillissent au moins trois ans en cave. La base de l‘encépagement est souvent le pinot. Ils sont vigoureux, puissants, vineux, charnus, étoffés et francs.
-Les champagnes rosés sont obtenus par saignée ou par mélange de vin rouge et de vin blanc.

Remarques : la lecture d’une étiquette permet de savoir à travers les initiales qu’elle est le statut de l’éleveur :
NM : Négociant Manipulant
RM : Récoltant Manipulant
CM : Coopérative de Manipulation
SR : Société de Récoltant
RC : Récoltant Coopérateur
ND : Négociant Distributeur
MA : Marque Distributeur

Robe dorée aux nuances ambrées. Nez profond, généreux, développant des fragrances de fruits secs, notes pâtissières et de viennoiserie. Bouche opulente, structurée, équilibrée par une sensation de fraîcheur. Un style plein et persistant à la fois.

Dégusté le 12/06/2013

» Champagne André Robert
03 26 57 59 41

Château Milhau-Lacugue 2010
Note 88/100

 

Les Truffières 2010 Saint-Chinian Saint-Chinian
Présentation : l’aire d’appellation Saint-Chinian est située au nord de Béziers dans le département de l’Hérault. Elle couvre le territoire de 20 communes. Le terroir se divise en deux zones très différentes : argilo-calcaire au sud, schisteux au nord. Le climat est typiquement méditerranéen, chaud et sec. L’encépagement, autrefois dominé par le carignan, a beaucoup évolué depuis 25 ans : carignan (40 % maximum), cinsault (30% maximum), grenache, lladoner pelut, syrah, mourvèdre. A noter, les terroir de Roquebrun et de Berlou, tous deux dans la partie schisteuse de l’appellation, ont obtenu récemment de pouvoir figurer sur les étiquettes à côté de l’appellation Saint-Chinian. Les vins blancs (décret de 2005) proviennent pour l’essentiel de grenache blanc, marsanne, roussanne, vermentino et accessoirement de bourboulenc, clairette, macabeu, carignan blanc. Ils étaient autrefois déclarés en Coteaux du Languedoc.
Types de vins : l’A.O.C. Les vins rouges sont dotés d’une robe couleur « sang de coq ». En bouche, ils sont riches, amples et veloutés avec des arômes de fruits rouges (framboise, cassis), d’épices (poivre), de laurier évoluant avec les années vers des notes de cacao, de torréfaction, de fruits à l’eau-de-vie et de fruits rouges confiturés. Les rouges produits sur la partie schisteuse sont plus aromatiques et plus souples. Ceux provenant de la partie argilo-calcaire se montrent plus durs, plus austères mais sont capables de vieillir plus longuement. A déguster sur gibier, salade périgourdine, cassoulet. Quant aux vins rosés, ils sont gras, harmonieux et marqués par une belle fraîcheur. On peut les déguster sur des brochettes de poulet mariné, une paella, un dessert aux fruits rouges.

Belle robe intense. Nez concentré de fruits rouges et noirs, notes de réglisse et d'épices. Belle attaque à la matière fondue, au grain fin. L'ensemble affiche une bonne longueur, de la fraîcheur, on retrouve en finale le caractère réglissé, minéral.

Dégusté le 10/06/2013

» Château Milhau-Lacugue
04 67 93 64 79

Champagne Fleury 2004
Note 91/100

 

Extra brut Boléro 2004 Champagne Champagne
Présentation : l’aire d’appellation est à 150 km au nord-est de Paris de part et d’autre de la vallée de la Marne. On se situe entre Epernay et Reims. Trois départements se partagent essentiellement le vignoble : la Marne, l’Aube et l’Aisne. On trouve également des vignes dans la Seine-et-Marne et dans la Haute-Marne. Ce vignoble est le plus septentrional de France. Il est à la limite nord de la culture de la vigne

Sols : ils sont composés de craies et de calcaires. On trouve des traces de marnes et de silices. Il existe deux types de craies : la craie bélemnite du Crétacé supérieur et la craie à micarster. On est à un endroit de contact géologique avec des terrains du secondaire et du tertiaire. Les vignes sont plantées sur des coteaux. Comme le calcaire est un matériau friable, le drainage des sols est ainsi favorisé. L’exposition des vignes est généralement au sud et à l’est.

Climat : il est de type continental avec des influences atlantiques. Les hivers sont rigoureux avec des températures moyennes de 3 à 4°C et des étés entre 17 et 18°C. Les gelées son particulièrement redoutées notamment celles de printemps.


Règles de production :
-Le rendement de base est de 10 400 kg de raisin à l’hectare.
-Le raisin doit être mûr, sain et marchand.
-Les vendanges doivent être manuelles et le raisin transporté dans des caisses perforées de 50 kg.
-La récolte doit être mise entière dans les pressoirs.
-Les centres de pressurages sont agrées par l’INAO.
-Le taux d’extraction du moût est limité à 160 kg pour 1 hl de champagne.
-Les vins de « rebèche » ne peuvent être utilisés. La pressurage se fait en trois fois. La première presse, considérée comme la meilleure, est appelée la « cuvée », la seconde, la « taille » et la troisième donc la « rebèche ».
-La teneur en anhydride sulfureux ne peut dépasser 185 mg/L.
-La durée minimale de conservation sur lie après la seconde fermentation doit être de 15 mois.
-Les bouteilles sont fermées par un bouchon sur lequel est portée la mention « Champagne ».

Types de vins :
-Les plus courants sont les brut sans année. Ce sont généralement des assemblages de plusieurs millésimes et de plusieurs crus. Ils sont équilibrés, élégants, délicats, parfois vifs et à la mouse légère.
-Les blanc de blancs sont fins, fruités et vineux.
-Les blanc de noirs sont ronds et vineux.
-Les champagnes millésimés sont élaborés avec les raisins d’une seule année et vieillissent au moins trois ans en cave. La base de l‘encépagement est souvent le pinot. Ils sont vigoureux, puissants, vineux, charnus, étoffés et francs.
-Les champagnes rosés sont obtenus par saignée ou par mélange de vin rouge et de vin blanc.

Remarques : la lecture d’une étiquette permet de savoir à travers les initiales qu’elle est le statut de l’éleveur :
NM : Négociant Manipulant
RM : Récoltant Manipulant
CM : Coopérative de Manipulation
SR : Société de Récoltant
RC : Récoltant Coopérateur
ND : Négociant Distributeur
MA : Marque Distributeur

Jolie robe dorée. Nez épanoui associant fruits secs, notes biscuitées et pâtissières. La bouche privilégie la corpulence, la vinosité. L'ensemble est à la fois frais et structuré. Belle expression des arômes. Jolie cuvée pour la table.

Dégusté le 05/06/2013

» Champagne Fleury père & fils
03 25 38 20 28

Cellier des Templiers 2011
Note 87/100

 

Diamant Noir 2011 Grignan les Adhémar Grignan les Adhémar

Robe grenat soutenu, reflets pourpres. Nez crémeux qui met en avant le fruit, accent épicé. Bouche capiteuse, fraîche, tonique, puissance mise en valeur avec dynamisme et tension. Poivré, chaleureux, ferme. De style classique, vin réussi.

Dégusté le 03/06/2013

» Le Caveau des Templiers
04 90 28 01 00

Domaine Charles Allexant & fils 2010
Note 88/100

 

1er Cru Clos du Roy 2010 Beaune Beaune
Présentation : Beaune est l’appellation communale la plus étendue de la Côte d’Or. Elle est connue pour la célèbre vente des Hospices, qui se tient à la fin du mois de novembre. Véritable thermomètre de la situation viticole en Bourgogne, les résultats de la vente sont utilisés pour alimenter les caisses du centre hospitalier. La majorité du vignoble s’étend à flanc de coteaux sur des sols calcaires bruns mêlés par endroits d’argiles ou de sables.
Climats classés en premier cru : l’appellation compte 39 premiers crus occupant en tout 322 ha (soit les ¾ du vignoble) : Les Boucherottes, Les Vignes Franches, Clos des Ursules, Les Chouacheux, Les Epenotes, Le Clos des Mouches, Les Montrevenots, Les Aigrots, Les Sizies, Pertuisots, Clos Saint-Landry, Les Avaux, Les Tuvilains, Belissand, Les Seurey, Clos e la Mousse, Les Reversées, Les Sceaux, Les Teurons, Clos du Roi, Blanches Fleurs, A l’Ecu, Clos de l’Ecu, Les Fèves, Les Cent Vignes, Les Marconnets, En Genêt, En l’Orme, Les Perrières, Les Bressandes, Les Toussaints, Les Grèves, Sur les Grèves, Sur les Grèves-Clos-Sainte-Anne, Aux Cras, Le Bas des Teurons, Aux Coucheria, Clos de la Feguine, Montée Rouge, La Mignotte, Clos des Avaux, Champs Pimont.
Types de vins : 90 % de la production est constituée de vins rouges issus de pinot noir. Ils possèdent une robe foncée et ont des arômes de type fruité (cerise, fraise) avec une tonalité animale en vieillissant. Toujours élégants, ils présentent toutefois des structures variées. Si les vins issus du centre et du sud de l’appellation sont puissants et tanniques, ceux du nord sont plus souples et fins. Les blancs (10 % de la production), de couleur jaune pâle sont gras, riches et onctueux. Ils ont une acidité qui leur donne du relief et fait ressortir leurs arômes de noisette et parfois de fruits tropicaux (ananas). Les rouges apprécient les viandes marinées, les volailles et les fromages.

Robe rouge clair. Nez plaisant, assez intense, aux accents de fruits rouges, arrière-plan légèrement boisé. En bouche une attaque assez charpentée, au fruit présent, corpulence moyenne, bon équilibre. Un beaune jeune, ramassé, qui devrait s'ouvrir.

Dégusté le 30/05/2013

» Domaine Charles Allexant & fils
03 80 26 83 27

Champagne Henri David-Heucq 2008
Note 86/100

 

Brut 2008 Champagne Champagne
Présentation : l’aire d’appellation est à 150 km au nord-est de Paris de part et d’autre de la vallée de la Marne. On se situe entre Epernay et Reims. Trois départements se partagent essentiellement le vignoble : la Marne, l’Aube et l’Aisne. On trouve également des vignes dans la Seine-et-Marne et dans la Haute-Marne. Ce vignoble est le plus septentrional de France. Il est à la limite nord de la culture de la vigne

Sols : ils sont composés de craies et de calcaires. On trouve des traces de marnes et de silices. Il existe deux types de craies : la craie bélemnite du Crétacé supérieur et la craie à micarster. On est à un endroit de contact géologique avec des terrains du secondaire et du tertiaire. Les vignes sont plantées sur des coteaux. Comme le calcaire est un matériau friable, le drainage des sols est ainsi favorisé. L’exposition des vignes est généralement au sud et à l’est.

Climat : il est de type continental avec des influences atlantiques. Les hivers sont rigoureux avec des températures moyennes de 3 à 4°C et des étés entre 17 et 18°C. Les gelées son particulièrement redoutées notamment celles de printemps.


Règles de production :
-Le rendement de base est de 10 400 kg de raisin à l’hectare.
-Le raisin doit être mûr, sain et marchand.
-Les vendanges doivent être manuelles et le raisin transporté dans des caisses perforées de 50 kg.
-La récolte doit être mise entière dans les pressoirs.
-Les centres de pressurages sont agrées par l’INAO.
-Le taux d’extraction du moût est limité à 160 kg pour 1 hl de champagne.
-Les vins de « rebèche » ne peuvent être utilisés. La pressurage se fait en trois fois. La première presse, considérée comme la meilleure, est appelée la « cuvée », la seconde, la « taille » et la troisième donc la « rebèche ».
-La teneur en anhydride sulfureux ne peut dépasser 185 mg/L.
-La durée minimale de conservation sur lie après la seconde fermentation doit être de 15 mois.
-Les bouteilles sont fermées par un bouchon sur lequel est portée la mention « Champagne ».

Types de vins :
-Les plus courants sont les brut sans année. Ce sont généralement des assemblages de plusieurs millésimes et de plusieurs crus. Ils sont équilibrés, élégants, délicats, parfois vifs et à la mouse légère.
-Les blanc de blancs sont fins, fruités et vineux.
-Les blanc de noirs sont ronds et vineux.
-Les champagnes millésimés sont élaborés avec les raisins d’une seule année et vieillissent au moins trois ans en cave. La base de l‘encépagement est souvent le pinot. Ils sont vigoureux, puissants, vineux, charnus, étoffés et francs.
-Les champagnes rosés sont obtenus par saignée ou par mélange de vin rouge et de vin blanc.

Remarques : la lecture d’une étiquette permet de savoir à travers les initiales qu’elle est le statut de l’éleveur :
NM : Négociant Manipulant
RM : Récoltant Manipulant
CM : Coopérative de Manipulation
SR : Société de Récoltant
RC : Récoltant Coopérateur
ND : Négociant Distributeur
MA : Marque Distributeur

Robe or clair. Le nez évoque la chair de poire, la viennoiserie. La bouche associe ampleur, vivacité au service d'arômes persistants. Si l'attaque est fondue, l'évolution et la finale se font à la fois vives et plus fermes. Une cuvée de caractère.

Dégusté le 17/05/2013

» Champagne Henri David-Heucq
03 26 58 47 19

Champagne Legrand Garitan
Note 85/100

 

Brut 1er cru Réserve Champagne Champagne
Présentation : l’aire d’appellation est à 150 km au nord-est de Paris de part et d’autre de la vallée de la Marne. On se situe entre Epernay et Reims. Trois départements se partagent essentiellement le vignoble : la Marne, l’Aube et l’Aisne. On trouve également des vignes dans la Seine-et-Marne et dans la Haute-Marne. Ce vignoble est le plus septentrional de France. Il est à la limite nord de la culture de la vigne

Sols : ils sont composés de craies et de calcaires. On trouve des traces de marnes et de silices. Il existe deux types de craies : la craie bélemnite du Crétacé supérieur et la craie à micarster. On est à un endroit de contact géologique avec des terrains du secondaire et du tertiaire. Les vignes sont plantées sur des coteaux. Comme le calcaire est un matériau friable, le drainage des sols est ainsi favorisé. L’exposition des vignes est généralement au sud et à l’est.

Climat : il est de type continental avec des influences atlantiques. Les hivers sont rigoureux avec des températures moyennes de 3 à 4°C et des étés entre 17 et 18°C. Les gelées son particulièrement redoutées notamment celles de printemps.


Règles de production :
-Le rendement de base est de 10 400 kg de raisin à l’hectare.
-Le raisin doit être mûr, sain et marchand.
-Les vendanges doivent être manuelles et le raisin transporté dans des caisses perforées de 50 kg.
-La récolte doit être mise entière dans les pressoirs.
-Les centres de pressurages sont agrées par l’INAO.
-Le taux d’extraction du moût est limité à 160 kg pour 1 hl de champagne.
-Les vins de « rebèche » ne peuvent être utilisés. La pressurage se fait en trois fois. La première presse, considérée comme la meilleure, est appelée la « cuvée », la seconde, la « taille » et la troisième donc la « rebèche ».
-La teneur en anhydride sulfureux ne peut dépasser 185 mg/L.
-La durée minimale de conservation sur lie après la seconde fermentation doit être de 15 mois.
-Les bouteilles sont fermées par un bouchon sur lequel est portée la mention « Champagne ».

Types de vins :
-Les plus courants sont les brut sans année. Ce sont généralement des assemblages de plusieurs millésimes et de plusieurs crus. Ils sont équilibrés, élégants, délicats, parfois vifs et à la mouse légère.
-Les blanc de blancs sont fins, fruités et vineux.
-Les blanc de noirs sont ronds et vineux.
-Les champagnes millésimés sont élaborés avec les raisins d’une seule année et vieillissent au moins trois ans en cave. La base de l‘encépagement est souvent le pinot. Ils sont vigoureux, puissants, vineux, charnus, étoffés et francs.
-Les champagnes rosés sont obtenus par saignée ou par mélange de vin rouge et de vin blanc.

Remarques : la lecture d’une étiquette permet de savoir à travers les initiales qu’elle est le statut de l’éleveur :
NM : Négociant Manipulant
RM : Récoltant Manipulant
CM : Coopérative de Manipulation
SR : Société de Récoltant
RC : Récoltant Coopérateur
ND : Négociant Distributeur
MA : Marque Distributeur

Robe or profond. Nez net et engageant s'ouvrant sur des notes de fruits rouges mûrs, fruits secs, touche de viennoiserie. Attaque charnue, croquante de fruit. La fraîcheur s'installe à l'évolution portant plaisamment les arômes fruités. Une cuvée festive.

Dégusté le 16/05/2013

» Champagne Legrand Garitan
03 26 03 46 61

Domaine de Torraccia 2010
Note 86/100

 

Millésime 2010 Vin de Corse Porto-Vecchio Vin de Corse Porto-Vecchio
Cette appellation occupe l’extrémité sud-est de la Corse, en bordure du littoral. Les vins constituent la majorité de la production et sont produits autour de Porto-Vecchio et de Bonifacio. Les rouges sont ronds, fruités, équilibrés et élégants. Les rosés sont fins et aromatiques. Les blancs sont secs et fruités.

Robe grenat, limpide, légèrement tuilée. Nez attirant, floral, épicé, grillé, griotte et prune en retrait. Bouche qui met en avant la légèreté, la tension et la finesse, dont on apprécie la précision des arômes nets. Petite fermeté. Ensemble réussi.

Dégusté le 06/05/2013

» Domaine de Torraccia
04 95 71 43 50

Champagne Jean Marniquet
Note 86/100

 

Brut blanc de blancs 1er cru Champagne Champagne
Présentation : l’aire d’appellation est à 150 km au nord-est de Paris de part et d’autre de la vallée de la Marne. On se situe entre Epernay et Reims. Trois départements se partagent essentiellement le vignoble : la Marne, l’Aube et l’Aisne. On trouve également des vignes dans la Seine-et-Marne et dans la Haute-Marne. Ce vignoble est le plus septentrional de France. Il est à la limite nord de la culture de la vigne

Sols : ils sont composés de craies et de calcaires. On trouve des traces de marnes et de silices. Il existe deux types de craies : la craie bélemnite du Crétacé supérieur et la craie à micarster. On est à un endroit de contact géologique avec des terrains du secondaire et du tertiaire. Les vignes sont plantées sur des coteaux. Comme le calcaire est un matériau friable, le drainage des sols est ainsi favorisé. L’exposition des vignes est généralement au sud et à l’est.

Climat : il est de type continental avec des influences atlantiques. Les hivers sont rigoureux avec des températures moyennes de 3 à 4°C et des étés entre 17 et 18°C. Les gelées son particulièrement redoutées notamment celles de printemps.


Règles de production :
-Le rendement de base est de 10 400 kg de raisin à l’hectare.
-Le raisin doit être mûr, sain et marchand.
-Les vendanges doivent être manuelles et le raisin transporté dans des caisses perforées de 50 kg.
-La récolte doit être mise entière dans les pressoirs.
-Les centres de pressurages sont agrées par l’INAO.
-Le taux d’extraction du moût est limité à 160 kg pour 1 hl de champagne.
-Les vins de « rebèche » ne peuvent être utilisés. La pressurage se fait en trois fois. La première presse, considérée comme la meilleure, est appelée la « cuvée », la seconde, la « taille » et la troisième donc la « rebèche ».
-La teneur en anhydride sulfureux ne peut dépasser 185 mg/L.
-La durée minimale de conservation sur lie après la seconde fermentation doit être de 15 mois.
-Les bouteilles sont fermées par un bouchon sur lequel est portée la mention « Champagne ».

Types de vins :
-Les plus courants sont les brut sans année. Ce sont généralement des assemblages de plusieurs millésimes et de plusieurs crus. Ils sont équilibrés, élégants, délicats, parfois vifs et à la mouse légère.
-Les blanc de blancs sont fins, fruités et vineux.
-Les blanc de noirs sont ronds et vineux.
-Les champagnes millésimés sont élaborés avec les raisins d’une seule année et vieillissent au moins trois ans en cave. La base de l‘encépagement est souvent le pinot. Ils sont vigoureux, puissants, vineux, charnus, étoffés et francs.
-Les champagnes rosés sont obtenus par saignée ou par mélange de vin rouge et de vin blanc.

Remarques : la lecture d’une étiquette permet de savoir à travers les initiales qu’elle est le statut de l’éleveur :
NM : Négociant Manipulant
RM : Récoltant Manipulant
CM : Coopérative de Manipulation
SR : Société de Récoltant
RC : Récoltant Coopérateur
ND : Négociant Distributeur
MA : Marque Distributeur

Robe jaune or clair. Nez de fruits blancs (chair de pomme et de poire). Bouche solide, vineuse, fraîche et parfumée, où l'on retrouve cette dominante de fruits blancs. L'ensemble est harmonieux, franc et festif. Pour l'apéritif ou une soirée festive.

Dégusté le 06/05/2013

» Champagne Jean Marniquet
03 26 52 32 36

Champagne Claude Cazals 2002
Note 95/100

 

Extra brut blanc de blancs grand cru Clos Cazals 2002 Champagne Champagne
Présentation : l’aire d’appellation est à 150 km au nord-est de Paris de part et d’autre de la vallée de la Marne. On se situe entre Epernay et Reims. Trois départements se partagent essentiellement le vignoble : la Marne, l’Aube et l’Aisne. On trouve également des vignes dans la Seine-et-Marne et dans la Haute-Marne. Ce vignoble est le plus septentrional de France. Il est à la limite nord de la culture de la vigne

Sols : ils sont composés de craies et de calcaires. On trouve des traces de marnes et de silices. Il existe deux types de craies : la craie bélemnite du Crétacé supérieur et la craie à micarster. On est à un endroit de contact géologique avec des terrains du secondaire et du tertiaire. Les vignes sont plantées sur des coteaux. Comme le calcaire est un matériau friable, le drainage des sols est ainsi favorisé. L’exposition des vignes est généralement au sud et à l’est.

Climat : il est de type continental avec des influences atlantiques. Les hivers sont rigoureux avec des températures moyennes de 3 à 4°C et des étés entre 17 et 18°C. Les gelées son particulièrement redoutées notamment celles de printemps.


Règles de production :
-Le rendement de base est de 10 400 kg de raisin à l’hectare.
-Le raisin doit être mûr, sain et marchand.
-Les vendanges doivent être manuelles et le raisin transporté dans des caisses perforées de 50 kg.
-La récolte doit être mise entière dans les pressoirs.
-Les centres de pressurages sont agrées par l’INAO.
-Le taux d’extraction du moût est limité à 160 kg pour 1 hl de champagne.
-Les vins de « rebèche » ne peuvent être utilisés. La pressurage se fait en trois fois. La première presse, considérée comme la meilleure, est appelée la « cuvée », la seconde, la « taille » et la troisième donc la « rebèche ».
-La teneur en anhydride sulfureux ne peut dépasser 185 mg/L.
-La durée minimale de conservation sur lie après la seconde fermentation doit être de 15 mois.
-Les bouteilles sont fermées par un bouchon sur lequel est portée la mention « Champagne ».

Types de vins :
-Les plus courants sont les brut sans année. Ce sont généralement des assemblages de plusieurs millésimes et de plusieurs crus. Ils sont équilibrés, élégants, délicats, parfois vifs et à la mouse légère.
-Les blanc de blancs sont fins, fruités et vineux.
-Les blanc de noirs sont ronds et vineux.
-Les champagnes millésimés sont élaborés avec les raisins d’une seule année et vieillissent au moins trois ans en cave. La base de l‘encépagement est souvent le pinot. Ils sont vigoureux, puissants, vineux, charnus, étoffés et francs.
-Les champagnes rosés sont obtenus par saignée ou par mélange de vin rouge et de vin blanc.

Remarques : la lecture d’une étiquette permet de savoir à travers les initiales qu’elle est le statut de l’éleveur :
NM : Négociant Manipulant
RM : Récoltant Manipulant
CM : Coopérative de Manipulation
SR : Société de Récoltant
RC : Récoltant Coopérateur
ND : Négociant Distributeur
MA : Marque Distributeur

Robe or clair. Nez subtil et profond aux arômes de viennoiserie, fruits secs, grosse présence minérale. Attaque d'une grande finesse, évolution ample, aérienne, finale d'une élégante austérité. Grande bouteille, expression d'un grand terroir.

Dégusté le 22/04/2013

» Champagne Claude Cazals
03 26 57 52 26

Consulter le guide en ligne :

Cliquer sur la langue de votre choix

Français
Français
Anglais
Anglais
Chinois
Chinois
Japonais
Japonais
Italien
Italien
Espagnol
Espagnol
Portugais
Portugais
Russe
Russe
Allemand
Allemand