Gérer sa cave pour l’apprécier au mieux

Déguster ses précieux flacons dans les meilleures conditions après avoir pris soin de les conserver au mieux c’est bien. Mais la gestion de sa cave est aussi un paramètre hyper important ne serait-ce que pour les consommer au moment idéal !

 

Inventorier, classer !

 

Au-delà de quelques centaines de bouteilles, l’oenophile oublie généralement le détail de sa cave. (des études montrent que plus de 50 % des bouteilles de plus de 100€ ne seront pas bues en temps et en heure). Gérer son stock dans un tableur (OpenOffice ou autre) est la solution la moins onéreuse, mais elle demande une extrême rigueur. (Chaque bouteille bue doit être laborieusement décomptée du stock). De nombreux logiciels ou app’ (Ma Cave, CellarTracker…) simplifient la tâche. Pouvoir imprimer un code barre à coller sur chaque bouteille permet ensuite de la retirer avec un simple scan. Quel que soit le système choisi, veillez aussi à ce que l’inventaire soit sauvegardé à part (en cas de problème informatique…).

 

Ranger, organiser !

 

Du simple casier à bouteille à l’architecte de cave, tous les prix existent. Rappelons qu’il faut impérativement sortir les bouteilles des cartons (et jeter les cartons). Pour les caisses bois, laissez-y vos bouteilles uniquement si vous pensez les revendre (sinon, cela facilite le travail des cambrioleurs). Après vient la difficile question de l’organisation. La première règle consiste à disposer en permanence d’au moins 30 % d’emplacements vides pour ne pas avoir régulièrement à déplacer toutes ses bouteilles. Ensuite nous vous suggérons de placer les bouteilles requérant le plus de garde (Médoc, Côte-Rôtie, Sauternes, Barolo…) dans le lieu le moins accessible. Enfin, pour les autres bouteilles, deux possibilités vous sont offertes : soit un classement par régions, soit un classement par style (blancs, rouge légers, rouges puissants, effervescents, liquoreux…). Et dans chaque catégorie, veillez à laisser des emplacements libres.

 

Sécuriser, valoriser !

 

Au moment de l’achat, conservez (entendez numérisez) vos factures, ce sera déterminant en cas de cambriolage (avec effraction). La cave est généralement incluse dans l’assurance du logement, mais les assureurs ne se gênent pas ensuite pour augmenter considérablement leurs tarifs où résilier votre contrat ! En cas de revente de vins, les factures seront également un gage de provenance voire d’authenticité. Pour estimer vos vins, des sites comme iDealwine ou bien Liv-ex font référence. Mais n’oubliez jamais que « l’on n’est riche que des vins que l’on a bus ».

 

 

 

 

comments powered by Disqus

Découvrez nos autres articles :

Blancs, rouges et rosés font monter la température

Chambord : la vie de château pour le romorantin

Le vin à la mode végan

Une paire de Saints faits pour s’entendre

Conserver vos vins : les gadgets et astuces !

Aux petits soins pour votre vin

Le Vin bleu, kesaco ?

Papa geek, ou pas ? 

Cité du Vin : Lucie Dussillols, chef sommelière du restaurant panoramique

Télécharger l’application Gilbert & Gaillard sur votre mobile !

» sur iPhone : http://urlz.fr/21mA
» sur Android : http://urlz.fr/21mF

logo faceook logo twitter logo pinterest logo linkedin logo youtube

Le magazine

couverture du magazine du vin G&G

Les guides des vins

Les guides des vins
application iphone vin Gilbert & Gaillard

Téléchargez l’application Gilbert & Gaillard sur votre mobile !

» sur iPhone
» sur Android

Top 100 des vins espagnols

Les 100 meilleurs vins espagnols dégustés depuis un an.