Accueil >> Apprendre le vin

Apprendre le vin

Mettre le vin en carafe

Pour apprécier pleinement un vin, il est souvent judicieux de le mettre en carafe. Outre ses qualités esthétiques, la carafe de verre ou de cristal contribue en effet à mettre le vin en valeur, à le préparer à la dégustation. Prudence néanmoins, la décantation obéit à certaines règles strictes qu’il faut absolument respecter.
 
 
 
Qu’est-ce que la décantation ?
 
   Décanter, signifie littéralement débarrasser un liquide des matières qu’il contient en suspension. Concernant les vins, on obtient ce résultat en transvasant le contenu de la bouteille d’origine dans un autre récipient, une carafe par exemple. Cette opération a aussi pour conséquence d’aérer le vin, de l’oxyder, ce qui peut être la meilleure ou la pire des choses.
 
 
Quel vin décanter ?
 
   Tous les vins vieux en général, mais aussi les vins jeunes lorsqu’ils comportent un dépôt. S’il n’y a pas de dépôt, une dégustation préalable peut vous aider à trancher. Sentez le vin une première fois, avant d’avoir agité le verre ; puis sentez le une seconde fois après une légère agitation. Si vous ne constatez pas de différence, il est inutile de décanter.
 
 
Quand décanter ?
 
   Attention, les vins vieux sont souvent fragiles et ne supportent pas toujours très bien une forte aération. Pour un vin de plus de 20 ans, les bourgognes en particulier, il est préférable de ne décanter qu’au dernier moment ; s’il s’agit en revanche d’un vin encore solide et de très grande origine, on peut effectuer l’opération une à deux heures avant.
 
 
Comment décanter ?
 
   Pratiquez doucement, le goulot ou l’épaule de la bouteille au-dessus d’une source lumineuse. Ayez toujours un oeil sur l’épaule et un autre sur ce que vous êtes en train de faire... afin de ne pas en renverser. Versez le vin sur les parois de la carafe et non directement sur le fond ; cela fera moins de bulles. Lorsque le dépôt arrive dans l’épaule de la bouteille, stoppez l’opération.
 
 
Ne gâchez pas tout !
 
   Une bouteille couchée depuis des années doit être débouchée couchée dans un panier de service sous peine de voir le dépôt envahir à nouveau la bouteille. Si cette opération vous semble difficile, vous pouvez parfaitement déboucher la bouteille debout à la condition expresse que celle-ci ait été redressée plusieurs jours auparavant ; c’est le temps nécessaire pour que tout le dépôt retombe au fond. Inutile de préciser qu’un vieux vin ne doit pas voyager juste avant d’être dégusté.
 
 
Le must
 
   Emmenez vos invités dans la cave et décantez “au cul du casier à bouteilles”. Mieux vaut amener la carafe à la bouteille que la bouteille à la carafe.
 
 
Quel type de carafe utiliser ?
 
   Peu importe sa forme, mais privilégiez plutôt les carafes dans lesquelles le liquide ne s’étale pas trop. Une petite carafe, haute et étroite conviendra très bien à vos vieux flacons. Pour les vins plus jeunes, n’ayez en revanche pas de scrupule à utiliser une carafe de grande capacité, large et évasée ; le but recherché est ici d’oxygéner le vin pour lui permettre de s’ouvrir.
 
 
Propreté de la carafe
 
   Il faut toujours se méfier des carafes restées justement “en carafe” trop longtemps dans un vieux meuble sentant la cire (dans le meilleur des cas). Pour chasser toute odeur indésirable, avinez votre carafe, c’est-à-dire rincez la avec un peu de vin ; de l’ordinaire suffira.