Accueil >> Apprendre le vin

Apprendre le vin

Qu'est-ce qu'un bon terroir ?

On ne peut définir objectivement la notion de terroir. S'il est impossible de caractériser le terroir idéal pour faire un bon vin, en revanche, il a bien un effet sur le produit final. Il existe aussi des terroirs sur lesquels on ne peut élaborer de bons vins.

La notion de terroir est pluridisciplinaire : elle est la somme de facteurs biologiques (la vigne), environnementaux (géologiques, climatiques, pédologiques et géographiques) et de facteurs humains : agronomiques, viticoles, oenologiques et historiques. Le sol exploité par les racines a un rôle décisif : c'est la réserve d'eau et d'éléments minéraux nécessaires à la vigne. Le climat est également un élément capital : températures, pluviométrie, ensoleillement, le définissent. L'AOC repose sur ces critères du terroir, bien que les délimitations soient parfois un peu grossières.

Toutefois, on ne peut distinguer la notion de terroir de celle de cépage. On peut produire un grand vin dans n'importe quelle région viticole, la seule condition étant l'interaction cépage/terroir. Un grand terroir et un cépage dit noble peuvent donner un vin de petite qualité si leur mariage est fâcheux.

Mais le terroir ne se résume pas à cela. Sa qualité importe peu si le travail de l'homme ne suit pas. Il ne suffit pas en effet de jouir d'un beau terroir : "Le meilleur terroir ne diffère en rien du mauvais si il n'est cultivé" (Vauban, ministre de Louis XIV). Chaque cépage réagit aux sols, aux climats, aux hommes. Plus qu'un terrain, le terroir est le résultat du travail de l'homme qui en a acquis une parfaite connaissance.