Accueil >> Apprendre le vin

Apprendre le vin

Vallée du Rhône

Il est de coutume de diviser en deux parties bien distinctes cet immense vignoble très étiré dans sa partie Nord, qui court le long du Rhône avant de s’évaser vers le Sud. Nous ne dérogerons donc pas à la règle et les aborderons consécutivement en commençant par la partie nord :

 

LES CÔTES DU RHÔNE SEPTENTRIONALES : elles font vraiment partie de l’élite mondiale des vins de grande qualité et chacun connaît désormais leurs noms (Côte Rôtie, Hermitage, Condrieu…). Ici, les vignes s’accrochent sur les pentes les plus escarpées de la vallée du Rhône, à tel point qu’il est quelquefois impossible de les cultiver mécaniquement.

 

De mémoire de vigneron, certaines parcelles en Côte-Rôtie et en Hermitage n’ont jamais vu passer le moindre tracteur. Seule la qualité de ces vins (terroir d’exception et microclimat remarquable) justifie le maintien d’une culture aussi difficile. Cette notoriété vient du terroir, évidemment, mais aussi de la qualité des cépages et du savoir-faire des vignerons. Ce sont des vins structurés, charpentés, aromatiques et complexes, aptes au vieillissement tant pour les rouges que pour les blancs (exceptés les vins de viognier sans doute). De petits rendements et des propriétés de taille réduite- les vendanges ne prennent souvent qu’une journée - permettent aux vignerons des Côtes du Rhône septentrionales d’offrir une palette extrêmement variée de vins dans chaque appellation.

 

LES CÔTES DU RHÔNE MÉRIDIONALES : ce vignoble s’étend au sud du département de la Drôme, sur la moitié du Vaucluse, la pointe sud de l’Ardèche et la Côte du Rhône gardoise. Le nom de “Côte du Rhône” remonte au XVe siècle. C’était le nom de l’une des deux vigueries (zone sur laquelle le viguier - sorte de magistrat dans le Midi - exerçait sa juridiction) d’Uzès, marquant les tonneaux en partance du port de Roquemaure. Contrairement à son voisin du nord, le vignoble méridional se caractérise par la monoculture. Nombreux sont les villages dont l’unique activité est liée au vin. La production de “Côtes du Rhône” y est, de loin, la plus importante, les “villages » (16 communes pouvant accoler leur nom à l’appellation) constituant les fleurons des crus locaux.

 

Cette production massive n’exclut pas la qualité, tant pour l’A.O.C. régionale que pour les Côtes du Rhône-Villages et, a fortiori, pour les cinq appellations locales (ou crus) que sont Lirac, Tavel, Vacqueyras, Gigondas et Châteauneuf-du-Pape. Dans ces appellations, l’assemblage est de mise (voir rubriques cépages). Les rosés (à noter que Tavel ne produit que des vins de cette couleur) sont élaborés par saignée ou par pressurage direct. La maîtrise des rendements (35 hl/ha dans le Vaucluse, 42 à 48 hl/ha dans le Gard pour les crus, 42 hl/ha pour les Côtes du Rhône-Villages et 52 hl/ha pour le côtes-du-rhône régional) est un des facteurs qui a permis aux vins des Côtes du Rhône méridionales de figurer, en France et à l’étranger, dans les caves ou sur les tables de référence.

 

LES VIGNOBLES « SATELLITES » : Cinq vignobles d’appellation se rattachent désormais aux Côtes du Rhône, même s’ils sont un peu plus excentrés par rapport au fleuve :

 

Le Diois : Trois appellations dont deux vins effervescents, Clairette de Die (88 % de la production) et le Crémant de Die (12 %) et une en vins tranquilles : Châtillon-en-Diois.

 

Les Coteaux du Tricastin : sur la rive  gauche du Rhône dans le département de la Drôme.

 

Les Côtes du Ventoux : Plus au sud, ils étendent leurs 7 500 hectares sur le piémont du Mont Ventoux, plus haut sommet de Provence.

 

Les Côtes du Luberon : Second vignoble du Vaucluse, ce fier cru de terroir naît dans un site naturel extraordinaire (le parc naturel régional du Luberon) au Nord de la rivière Durance.

 

Les Costières de Nîmes. C’est le vignoble le plus méridional de la vallée du Rhône, qui jouxte d’ailleurs celui du Languedoc (département du Gard).

 

LES CÉPAGES : grenache, mourvèdre, syrah et cinsault principalement en rouges. Les blancs emploient essentiellement : clairette, bourboulenc, viognier, roussanne et marsanne ; clairette pointue et muscat petit grain dans le Diois.

 

Le châteauneuf-du-pape peut utiliser 13 plants : clairette, grenache, mourvèdre, syrah, picpoul, cinsault, counoise, muscardin, terret noir, vaccarèse, picardan, roussanne et bourboulenc. En vérité, bien peu de vins puisent réellement aujourd’hui dans ce vaste réservoir.

 

LES TYPES DE VINS : vigoureux et même chaleureux dans certains cas (voir les châteauneufs-du-pape), les crus rouges (du nord comme du sud) doivent être attendus plusieurs années (3 à 5 ans au moins, plus pour une côte-rôtie par exemple).

 

Les côtes du Rhône et côtes du Rhône-villages se montrent plus dociles dès leur jeunesse, sauf particularité de vinification ou d’élevage.

 

Les blancs sont également des vins de soleil capiteux et parfumés, l’acidité jouant un rôle important dans leur tenue. Pourtant au vieillissement (encore Châteauneuf-du-pape), certaines cuvées atteignent des sommets de complexité et de finesse.

 

 

 

LES APPELLATIONS RHODANIENNES

 

Beaumes de Venise A.O.C.

 

Présentation : Autrefois rattachée aux Côtes du Rhône Villages, Beaumes de Venise a obtenu récemment son classement en cru. Le vignoble s’étend sur le versant Sud-est des Dentelles de Montmirail (entre 100 à 600 m d’altitude), sur 4 communes du département du Vaucluse. Le terroir présente des sols issus de marnes oxfordiennes, du crétacé supérieur et de Trias unique dans les Côtes du Rhône. Le climat est particulièrement chaud car le secteur est protégé du mistral par le relief.

 

Types de vins : Beaumes de Venise produit des vins rouges puissants et fondus, généreux et aromatiques. Ils conviennent aux viandes en sauce et au gibier.

 

Château Grillet A.O.C.

 

Présentation : Château Grillet est l’une des plus petites appellations de France. Elle s’étend sur 4 hectares et n’appartient qu’à un seul propriétaire. Ce vignoble constitue une enclave au sein de l’aire de Condrieu sur la rive droite du Rhône. On n’y produit que des vins blancs à partir du viognier. Les sols sont composés de sables caillouteux reposant sur du granit. Le vignoble se distingue par ses terrasses escarpées orientées au sud à l’abri des vents.

 

Types de vins : les raisins étant vendangés plus tôt qu’à Condrieu, les vins sont donc plus austères, moins parfumés et capiteux. Dotés d’une jolie robe or pâle et d’un bouquet frais et délicat, ils sont discrets, structurés et de longue garde (10 à 20 ans). Les arômes principaux sont le litchi, la camomille. Ils peuvent accompagner les poissons grillés, les fruits de mer, les crustacés, les fromages de chèvre, le foie gras mi-cuit. 

 

Châteauneuf du Pape A.O.C.

 

Présentation : le vignoble, situé dans la partie méridionale de la Vallée du Rhône, s’étend sur 5 communes : Châteauneuf du Pape, Bédarrides, Courthézon, Orange et Sorgues. Les sols très caillouteux sont composés de galets roulés mélangés à de l’argile rouge et du sable. Ce type de sol permet d’emmagasiner la chaleur pendant la journée pour la restituer pendant la nuit. Châteauneuf-du-Pape bénéficie du climat le plus sec de la région avec quelques 2 800 heures d’ensoleillement annuel. 

 

La vinification est traditionnelle avec contrôle et maîtrise des températures. La cuvaison des rouges dure environ 3 semaines, de manière à obtenir une extraction maximale. Les cépages autorisés sont nombreux, même si beaucoup sont très peu cultivés. En rouge : grenache noir, syrah, mourvèdre, cinsault, carignan, terret noir, counoise, muscardin, vaccarèse, camarèse, calitor, picpoul noir. En blanc : clairette, bourboulenc, roussanne, grenache blanc, picpoul blanc, picardan, marsanne, viognier, pascal blanc, ugni blanc, maccabéo. 

 

Types de vins : l’appellation produit des vins rouges et des vins blancs. Les vins rouges de couleur intense exhalent des parfums de fruits rouges, de cuir, d’anis, de réglisse, d’épices et quelques notes balsamiques. Ils sont ronds et onctueux, amples et souples avec une bonne longueur en bouche. Les vins blancs de couleur jaune pâle translucide sont frais, aromatiques (nuances florales rappelant les fleurs de vigne, le chèvrefeuille et les narcisses), avec une bonne persistance en bouche. On déguste les rouges sur des gibiers (gigue de chevreuil, civet de lièvre, palombe rôtie) ou des fromages. Les blancs à l’apéritif, sur des poissons grillés à l’huile d’olive, des crustacés, des fromages de chèvre au romarin. 

 

Châtillon-en-Diois A.O.C.

 

Présentation : petite aire d’appellation (environ 60 hectares) située aux alentours de Die, à l’extrême est de la Vallée du Rhône septentrionale. Bien qu’issus du même terroir que la Clairette de Die (coteaux caillouteux, argilo-calcaire), ces vins proviennent des zones les plus fraîches de la Vallée de la Drôme.

 

Types de vins : l’appellation produit des vins rouges issus de gamay, pinot noir, syrah, légers et fruités, à consommer jeunes, ou des vins blancs tranquilles issus des cépages chardonnay et aligoté, agréables et nerveux. Les rouges peuvent accompagner les grillades au feu de bois et les blancs des poissons grillés

 

Clairette de Die A.O.C.

 

Présentation : ce vignoble s’étend sur 32 villages répartis le long de la vallée de la Drôme. Les sols sont de type argilo-calcaire sur des coteaux caillouteux. Après pressurage des raisins, les jus sont filtrés et réfrigérés puis le moût mi-fermenté est mis en bouteille. La fermentation alcoolique se poursuit donnant ainsi un vin naturellement effervescent. L’élimination du dépôt est effectuée au minimum six mois après le tirage en bouteille. 

 

Types de vins : la clairette de die est un vin mousseux léger et fruité à la robe dorée brillante. Ces vins développent des arômes de pomme verte, de fruits blancs, des notes florales de rose. Ils se servent à l’apéritif, sur des desserts, des entremets glacés, du chocolat, du foie gras.

 

Condrieu A.O.C.

 

Présentation : le vignoble de Condrieu, producteur de vins blancs, est situé à 11 kilomètres au sud de Vienne, sur la rive droite du Rhône, juste au-dessous de l’aire d’appellation Côte Rôtie, qui elle produit des vins rouges. La zone d’appellation s’étend sur 7 communes. Les vignes sont plantées sur des versants granitiques abrupts enrichis de quelques traces de lœss. Les vendanges sont obligatoirement manuelles, les fortes pentes ne permettant pas la mécanisation. La faiblesse des rendements explique le niveau élevé des prix de ces vins, destinés à être bus jeunes (entre 2 et 4 ans de garde).

 

Types de vins : l’appellation ne produit que des vins blancs, élaborés à partir du cépage viognier, le seul à être autorisé. D’une couleur or pâle, ils sont capiteux mais souples, riches et onctueux, avec une touche d’acidité. Les principaux arômes sont le miel d’acacia, la violette, le musc, l’abricot, la pêche. Ils peuvent accompagner les poissons d’eau douce, le foie gras mi-cuit, le fromage de chèvre, les gambas, les magrets de canard aux pêches. 

 

Cornas A.O.C.

 

Présentation : aire d’appellation située dans la partie septentrionale de la Vallée du Rhône, face à la ville de Valence. L’A.O.C. ne produit que des vins rouges à base de syrah, seul cépage autorisé. Seule la commune de Cornas, dans l’Ardèche, peut prétendre à l’appellation. Le vignoble, disposé en terrasses soutenues par des murets en pierres sèches, bénéficie d’un ensoleillement maximal, favorisant une bonne maturation du raisin.

 

Par ailleurs, il est protégé des vents par les collines avoisinantes. Les températures sont donc nettement plus élevées qu’en Hermitage, alors que seulement 11 kilomètres les séparent. Les sols sont granitiques et légèrement argilo-calcaires. Au pied des coteaux, ils sont sablonneux avec du granit en décomposition. Au nord de l’appellation, ils sont plutôt calcaires. Le seul cépage utilisé est la syrah. 

 

Types de vins : le cornas est un vin puissant et charpenté dans ses jeunes années, ses tanins ne s’assouplissent qu’au bout de plusieurs années pour donner un vin toujours charpenté à la robe sombre. Curieusement, il ne ressemble à aucun de ses voisins de la Vallée du Rhône septentrionale. Ce sont des vins que l’on qualifie souvent de rustiques, de sauvages. Ils ont des arômes de fruits rouges et de poivre dans leur jeunesse. Après un vieillissement de 5 à 10 ans, se développent des arômes de truffe, d’ambre, de noisette et de réglisse. Ils s’accordent avec un sanglier en sauce, un filet de cerf mariné au Cornas, un rôti de biche, un civet de lièvre. 

 

Costières de Nîmes A.O.C.

 

Présentation : appellation située entre Arles et Nîmes au nord de la Camargue. C’est la plus orientale des appellations du Languedoc mais elle est rattachée à la vallée du Rhône. Elle couvre le territoire de 24 communes du département du Gard sur un terroir d’alluvions anciennes composées de galets, de graviers et de sables bordant un ancien lit du Rhône.

Le climat est de type méditerranéen. L’encépagement est traditionnel : pour les rouges, carignan (40 % maximum), grenache (25 % minimum), syrah et mourvèdre (20 % minimum), cinsault (40 % maximum). Pour les blancs : clairette, grenache, bourboulenc, ugni blanc (40 % maximum), avec en complément un maximum de 50 % de marsanne, roussane, maccabéo, rolle. 

 

Types de vins : les vins rouges sont expressifs et bien équilibrés. Ils sont puissants et charpentés lorsqu’ils proviennent de la partie sud de l’appellation (orientés vers la mer). Dans la zone nord, les vins sont plus souples, gouleyants et fruités. Leurs arômes répondent au registre fruits rouges, baies sauvages, petite venaison. A déguster sur viandes grillées, lapin à la sétoise, petit gibier. Les rosés, obtenus par saignée, développent des arômes de fruits exotiques (mangue), agrumes. Ce sont des vins vifs qui accompagnent à merveille beignets de crustacés, calamars sauce aigre-douce, charcuterie. Quant aux vins blancs, principalement issus de grenache blanc et de clairette, ils sont frais et aromatiques et se marient avec coquillages et poissons.

 

Côte Rôtie A.O.C.

 

Présentation : appellation située à l’extrême nord de la Vallée du Rhône (partie septentrionale). Le vignoble, disposé en terrasses stabilisées par des murs de pierres sèches, est orienté au sud-est, ce qui lui procure un maximum d’ensoleillement. 3 communes ont droit à l’appellation : Ampuis, Saint-Cyr-sur-le-Rhône, et Tupin-et-Semons. 

 

Le vignoble de Côte Rôtie est divisé en deux parties : la Côte Blonde et la Côte Brune. Les vignes sont plantées sur des terrasses granitiques escarpées couvertes d’une couche silico-calcaire en Côte Blonde, d’argile riche en oxyde de fer en Côte Brune. La vinification est traditionnelle avec des cuvaisons relativement longues (2 à 3 semaines) et un élevage de 18 à 36 mois en fûts de chêne souvent neufs.

 

Types de vins : ces vins rouges sont élaborés à partir du seul cépage syrah avec parfois un faible pourcentage de viognier. De couleur rouge sombre aux reflets violets évoluant vers des reflets jaunes orangés après 10 ou 15 ans, les vins sont très structurés, tanniques, onctueux, avec un bouquet caractéristique intense. Les vins de la Côte Blonde sont généralement de moindre garde que ceux de la Côte Brune. Ils ont des arômes de violette, d’épices (poivre, vanille), de fruits rouges (framboise), de fruits noirs, de sous-bois. Ils s’accordent avec des gibiers d’eau, des viandes fines (marcassin rôti), des truffes...

 

Côtes du Ventoux A.O.C.

 

Présentation : cette A.O.C. s’étend sur 51 communes, toutes situées dans le département du Vaucluse. La zone est délimitée au nord par Vaison la Romaine et au sud par Apt. On distingue deux terroirs : un terroir au caractère rhodanien produisant des vins plus charpentés et un terroir plus méridional avec des vins plus légers, moins concentrés. Les vins sont vinifiés à 85 % en cave coopérative, et les 15 % restants en cave particulière.

 

Les sols sont variés : calcaires durs, sédiments tertiaires, éboulis riches en galets. Le climat est de type méditerranéen, bien que tempéré par l’influence du Mont Ventoux qui en limite les excès (hivers plus rigoureux, étés moins secs, nuits plus froides). Le Mont Ventoux qui culmine à 1912 mètres, mais aussi le massif des Dentelles de Montmirail et les monts du Vaucluse protègent le vignoble des effets du mistral. L’encépagement est typiquement rhodanien. En rouge : grenache noir, syrah, mourvèdre, cinsault, carignan, counoise, picpoul noir…. En blanc : clairette, bourboulenc, grenache blanc, roussanne.

 

Types de vins : bien que charpentés, les côtes du ventoux rouges sont souvent moins puissants que leurs voisins des Côtes du Rhône. Ils se caractérisent par leur fruité (cassis, framboise) et leur fraîcheur notamment dans leur jeunesse. On y trouve également des parfums de fleurs, et d’épices (poivre, réglisse). On les accompagne de viandes en sauce, de plats cuisinés aux truffes, de gibiers. Les rosés affichent une robe allant du rose aux reflets violets au rose saumon. Ils ont des parfums de fruits frais et de fleurs blanches. En bouche, ils sont élégants et fruités. Les vins blancs, dont la production est restée confidentielle, ont une jolie robe jaune pâle aux reflets verts. Ils sont vifs, frais et élégants avec des parfums de fleurs et d’agrumes. A déguster sur coquillages, ou poissons grillés.

 

Coteaux de Die A.O.C.

 

Présentation : jeune appellation de la région du Diois, à l’est de la Vallée du Rhône septentrionale. Les sols s’appuient sur des terrains argilo-calcaires et des marnes schisteuses. Les raisins (clairette uniquement) sont pressés immédiatement, vinifiés traditionnellement puis élevés pendant 6 à 8 mois. 

 

Types de vins : les coteaux de die sont des vins blancs tranquilles dotés d’une robe dorée aux reflets verts. En général, secs et frais, ils développent des parfums de fleurs et de pomme verte. Ils sont conseillés sur des poissons, des crustacés, du fromage de chèvre.

 

Côtes du Luberon A.O.C.

 

Présentation : l’A.O.C. Côtes du Luberon s’étend sur 3 500 ha situés entre Cavaillon et Apt, au sud-est d’Avignon. L’aire d’appellation jouxte au nord, les Côtes du Ventoux, et à l’est, les Coteaux de Pierrevert. 36 communes, toutes situées à l’intérieur du parc naturel régional du Luberon, se partagent le vignoble. 80 % des domaines exploités sont regroupés en caves coopératives. 

 

Les sols sont variés : cailloux des terrasses anciennes, sables sur molasse du Miocène, pierres d’éboulis glaciaires. La vinification est traditionnelle avec contrôle et maîtrise des températures. L’élevage se fait surtout en cuves et parfois en barriques. Les cépages rouges sont le grenache noir, la syrah, le mourvèdre, le cinsault, le carignan. Les cépages blancs, grenache blanc, clairette, bourboulenc, ugni blanc, vermentino.

 

Types de vins : l’A.O.C. produit des vins rouges, des vins rosés et des vins blancs. Les vins rouges à la robe cramoisie sont amples, complets et racés. Ils affichent des arômes de cassis, de mûre, de myrtille, des notes de poivron, de truffe, de cuir et de sous-bois. A déguster sur viandes rouges, gibiers (sanglier à la sauge, lapin de garenne à la sarriette). Les vins rosés sont structurés et généreux, avec une belle fraîcheur et des parfums de framboise et de fraise des bois (poissons, viandes blanches, charcuterie). Les vins blancs sont harmonieux, vifs, bien équilibrés avec une belle persistance en bouche. Ils présentent des notes florales (tilleul, chèvrefeuille), de pêche de vigne, d’abricot et de coing vert. On les apprécie sur des poissons grillés ou du fromage de chèvre.

 

Côtes du Rhône A.O.C.

 

Présentation : c’est la plus importante appellation de la Vallée du Rhône (la seconde de France après Bordeaux). Elle regroupe 163 communes réparties dans 6 départements, de Vienne à Avignon : Loire, Rhône, Ardèche, Gard, Drôme, Vaucluse, ces trois derniers couvrant la plus grande partie des surfaces. Les sols sont granitiques au nord ; constitués d’alluvions sur calcaire au sud. De nombreuses zones présentent des graves du Massif Alpin. 

 

Le climat est de type méditerranéen, marqué par le mistral. Saisonnalité des pluies, températures chaudes et ensoleillement exceptionnel caractérisent également cette région. La vinification est traditionnelle avec contrôle et maîtrise des températures. L’élevage se fait le plus souvent en cuves, mais il arrive parfois que des barriques de chêne soient utilisées. Les cépages utilisés présentent une grande variété : en rouge, grenache noir, syrah, mourvèdre, cinsault, carignan, terret noir, counoise, muscardin, vaccarèse, camarèse, calitor, picpoul noir. En blanc : clairette, bourboulenc, roussanne, grenache blanc, picpoul blanc, picardan, marsanne, viognier, pascal blanc, ugni blanc, maccabéo.

 

Types de vins : les vins rouges représentent 95% de la production totale de l’appellation. On rencontre deux styles principaux. Certains, destinés à la garde, sont riches, généreux, avec des tanins doux. Les autres, plus proches du style primeur, sont légers, fruités et nerveux. Les arômes dominants sont les petits fruits rouges et noirs (groseille, cassis, myrtille, mûre) les notes épicées et animales. A déguster sur une daube provençale, un gigot de mouton à l’ail, un poulet sauté aux oignons…  Les vins blancs et les vins rosés, plus confidentiels, sont équilibrés et ronds. Les rosés au bouquet fruité, de bonbon anglais, de pâte de coing accompagnent grillades et charcuterie. Les blancs exhalent des parfums floraux (tilleul) ou de pêche blanche et de miel selon le cépage utilisé. On peut trouver également des notes de kiwi et de pamplemousse. Poissons grillés, crustacés leur conviennent fort bien.

 

Côtes du Rhône Villages A.O.C.

 

Présentation : incluse à l’intérieur des Côtes du Rhône, cette appellation regroupe 95 communes réparties dans les départements de la Drôme, du Vaucluse, du Gard et de l’Ardèche. Elle s’étend donc de part et d’autre du Rhône, du sud de Montélimar au sud d’Avignon. Les sols sont variés : granitiques au nord ; alluvions sur sous-sol calcaire au sud, le tout prenant souvent la forme de terrasses graveleuses. Le climat est de type méditerranéen, chaud et sec, marqué par le mistral avec un ensoleillement maximal. La mention « Côtes du Rhône Villages » peut apparaître seule sur l’étiquette mais 17 des villages classés peuvent adjoindre leur nom : Cairanne, Chusclan, Laudun, Puymeras, Rasteau, Roaix, Rochegude, Rousset, Sablet, Saint-Maurice, Saint-Gervais, Saint-Pantaléon, Séguret, Signargues, Valréas, Vinsobres, Visan, ainsi que deux secteurs géographiques identifiés comme des terroirs spécifiques : le Plan de Dieu et le Massif d’Uchaux.

 

Types de vins : l’A.O.C. Côtes du Rhône Villages produit des vins rouges solides, capiteux, sans trop d’astringence tannique, à la finale soyeuse. Les principaux arômes sont la figue, les fruits à noyau, la réglisse. Ils conviennent à la charcuterie de montagne, au civet de sanglier, à une gardianne de taureau, des fromages.

 

Côtes du Rhône Villages Cairanne A.O.C.

 

Présentation : le vignoble de Cairanne est situé dans le département du Vaucluse, au sud de la Vallée du Rhône. Il croît sur des terres rouges, grès, terrasses argileuses, molasses sableuses. L’appellation produit des vins rouges, des vins rosés et des vins blancs.

 

Types de vins : les vins rouges sont structurés, onctueux et épicés avec une finale élégante. Ils ont des arômes de petits fruits noirs, de cuir, d’épices. Ce type de vin se marie bien avec les épices, la cuisine asiatique ou exotique. Les vins rosés sont vifs et équilibrés. Les vins blancs sont ronds et élégants avec des nuances florales et végétales (poissons grillés).

 

Côtes du Rhône Villages Chusclan A.O.C.

 

Présentation : aire située sur 5 communes du Gard. Les vignes occupent les pentes et terrasses graveleuses et quelques zones sableuses. L’appellation produit des vins rouges et des vins rosés.

 

Types de vins : les vins rouges sont bien équilibrés, friands avec une puissance moyenne. A déguster sur une daube ou un rôti de bœuf. Les vins rosés charnus et onctueux accompagnent charcuterie fine ou grillades.

 

Côtes du Rhône Villages Laudun A.O.C.

 

Présentation : le vignoble planté sur des pentes pierreuses ou graveleuses, des terrasses composées de galets, s’étend sur 3 communes du Gard. Laudun produit des vins rouges, des vins rosés et des vins blancs.

 

Types de vins : les vins rouges à la robe pourpre sont puissants et tanniques. Ils exhalent des arômes de fruit à noyau et d’épices. On les déguste avec des viandes, du gibier, des fromages. Les vins rosés, fins et souples séduisent par leurs arômes floraux. Les vins blancs gras et fruités s’enrichissent de notes de garrigue. Ils accompagnent coquillages, poissons grillés, volailles.

 

Côtes du Rhône Villages Massif d’Uchaux A.O.C.

 

Présentation : l’AOC  massif d’Uchaux s’étend sur 5 communes du Vaucluse. Le terroir est composé principalement de grés siliceux et de grés calcaires entre 100 et 280 m d’altitude.

 

Types de vins : on y produit des vins rouges dont on apprécie la corpulence, le gras, la densité. Les vins affichent un excellent niveau qualitatif et une belle homogénéité.

 

Côtes du Rhône Villages Plan de Dieu A.O.C.

 

Présentation : Le vignoble s’étend sur 4 communes et occupe une vaste terrasse alluviale surmontée de cailloutis calcaires quaternaires. Ces cailloutis reposent soit sur de l’argile bleue (pliocène), soit sur des bancs gréseux, assurant en période estivale des remontées d’humidité non négligeables. Le nom Plan de Dieu vient du fait que ce vignoble fut longtemps exploité par des fondations religieuses, fort nombreuses dans le secteur.

 

Types de vins : Le plan de Dieu produit des vins rouges puissants, équilibrés à déguster sur grillades ou viandes en sauce.

 

Côtes du Rhône Villages Puyméras A.O.C.

 

Présentation : Ce vignoble s’étend sur 5 communes très vallonnées (220 à 600 mètres d’altitude) à cheval sur la Drôme et leVaucluse. Il occupe des terrasses caillouteuses riches en galets roulés.

 

Types de vins : Puyméras produit des vins rouges puissants et structurés.

 

Côtes du Rhône Villages Rasteau A.O.C.

 

Présentation : le vignoble s’étend sur la seule commune de Rasteau dans le département du Vaucluse. Rasteau doit sa réputation à ses Vins Doux Naturels rouges et dorés issus de grenache. Le vignoble fût classé plus tard « Côtes du Rhône Villages » pour ses vins rouges, puis plus tard pour ses rosés et ses blancs produits en petite quantité. Les sols sont calcaires sur un sous-sol de marnes ou de grès.

 

Types de vins : les vins rouges à la robe sombre et brillante, sont généreux et équilibrés avec une belle longueur en bouche sur des arômes de fruits rouges très mûrs, de vanille, de poivre. Les rosés sont capiteux et les blancs sont frais et fruités. Les rouges conviennent à un carré d’agneau, une daube. Les rosés aux grillades, salades composées. Les blancs, à l’apéritif ou sur des poissons grillés, des fruits de mer. 

 

Côtes du Rhône Villages Roaix A.O.C.

 

Présentation : le vignoble de Roaix est situé entre celui de Rasteau et celui de Séguret. Il s’étend sur les terres de la commune du même nom, dans le département du Vaucluse. Les vignes occupent des terrasses caillouteuses ou graveleuses et des pentes d’argile décalcifiée. Le vignoble de Roaix produit des vins rouges, des vins rosés et des vins blancs. 

 

Types de vins : les vins rouges sont souples, fins, très féminins, aux tanins discrets. Ils ont des arômes de fruits rouges et d’épices. Les vins rosés sont très fruités et rafraîchissants. Les vins blancs sont frais et équilibrés. Les rouges accompagnent un gibier, des viandes rouges. Les rosés, des grillades, de la charcuterie. Les blancs, des poissons.

 

Côtes du Rhône Villages Rochegude A.O.C.

 

Présentation : le vignoble de Rochegude s’étend sur la seule commune du même nom dans le sud de la Drôme. Le vignoble de Rochegude produit des vins rouges, des vins rosés et des vins blancs.

 

Types de vins : les vins rouges sont souples, ronds et chaleureux. Ils ont des parfums de fruits noirs et de noyau de pêche. Les vins rosés sont puissants, onctueux avec une saveur légèrement acidulée. Ils ont des arômes de fruits rouges (groseille, framboise). Les blancs sont marqués par une saveur végétale et des nuances florales (chèvrefeuille).

 

Côtes du Rhône Villages Rousset-les-Vignes A.O.C.

 

Présentation : le vignoble s’étend sur la seule commune de Rousset-les-Vignes dans le département de la Drôme. Les sols sont en pente forte sur des coteaux gréseux et caillouteux.

 

Types de vins : on n’y produit que des vins rouges. Ils sont caractérisés par une robe rouge profond, un corps ferme, des tanins fondus et une saveur boisée. De longue garde, ils gagnent en finesse après quelques années. Ils ont des parfums de fruits rouges. S’accordent très bien avec toutes les viandes.

 

Côtes du Rhône Villages Sablet A.O.C.

 

Présentation : le vignoble tout entier s’étend sur la commune de Sablet. Il est contigu à celui de Gigondas dans le département du Vaucluse. Les sols sont sableux et argileux. Sablet produit des vins rouges, des vins rosés et des vins blancs.

 

Types de vins : les vins rouges sont amples, ronds, bien structurés, le tout dominé par une note d’élégance. Ils ont des arômes de fruits rouges, de violette, de cassis et conviennent bien aux gibiers. Les vins rosés puissants, gras et chaleureux présentent un bouquet fruité dominé par la framboise. Ils supportent très bien les grillades. Les vins blancs à l’acidité très fondue affichent des parfums de pomme verte et de foin coupé qui évoluent avec l’âge vers des arômes de pain d’épice. A déguster sur poissons, coquillages, crustacés.

 

Côtes du Rhône Villages Séguret A.O.C.

 

Présentation : le vignoble s’étend sur la commune de Séguret dans le département du Vaucluse. Séguret produit des vins rouges, des rosés et des blancs sur des coteaux et de terrasses argilo-calcaires.

 

Types de vins : Les vins rouges sont souples et fruités. Ils ont un bouquet fruité, des nuances d’amande et de tabac. On peut les boire sur des volailles. Les rosés et les blancs, fin et élégants, développent un bouquet fruité plein de fraîcheur. A déguster sur poissons, fruits de mer, fromages.

 

Côtes du Rhône Villages Signargues A.O.C.

 

Présentation : Ce vignoble est le plus méridional des appellations Côtes du Rhône Villages avec nom géographique. Le terroir s’appuie sur des terrasses de galets roulés, sur des sables ou des marnes du Pliocène, rougis par l’oxyde de fer, le tout à une altitude moyenne de 150 mètres au-dessus du Rhône.

 

Types de vins : Signargues produit uniquement des vins rouges.

 

Côtes du Rhône Villages Saint-Gervais A.O.C.

 

Présentation : le vignoble s’étend tout entier sur la commune de Saint-Gervais dans le département du Gard. Les sols sont gréseux sur les pentes et plus caillouteux sur le plateau. Saint-Gervais produit des vins rouges, des vins rosés et des vins blancs.

 

Types de vins : les vins rouges élégants, équilibrés, onctueux et longs en bouche, sont aptes au vieillissement. Ils ont des arômes de fruits rouges et de fruits à noyau et s’accordent sur des gibiers rôtis ou en sauce. Les vins rosés sont élégants, gras et chaleureux avec des parfums de framboise et de fraise. A déguster sur un caviar d’aubergine, des crudités, du melon et du jambon de parme. Les vins blancs sont frais et légers avec un bouquet frais et floral. Mariez-les à poissons grillés, des brochettes de crevettes, des coquillages.

 

Côtes du Rhône Villages Saint-Maurice A.O.C.

 

Présentation : le vignoble s’étend tout entier sur la commune de Saint-Maurice-sur-Eygues dans le département de la Drôme. Les sols sont argilo-calcaires plus ou moins graveleux avec quelques zones gréseuses plus légères. Saint-Maurice produit des vins rouges, des vins rosés et des vins blancs.

 

Types de vins : les vins rouges sont élégants, sans excès de puissance, marqués par une attaque ample et une finale agréable. Ils ont un bouquet de fruits rouges évoluant vers des nuances boisées en vieillissant. Les vins rosés sont empreints de fraîcheur et ont un bouquet frais marqué par les fruits ; les blancs sont très aromatiques avec des parfums de pêche et d’abricot, violette.

 

Côtes du Rhône Villages Saint-Pantaléon-les-Vignes A.O.C.

 

Présentation : le vignoble s’étend sur le territoire de la commune de Saint-Pantaléon au sud du département de la Drôme. Les vignes occupent des coteaux argilo-calcaires avec quelques zones sablonneuses. Le vignoble produit des vins rouges et des vins rosés.

 

Types de vins : les vins rouges sont équilibrés avec des tanins souples et une bonne longueur en bouche. Les vins rosés sont fins, avec une saveur légère de fruits. Les rouges comme les rosés ont un bouquet fruité. Les rouges peuvent être servis sur un coq au vin ou un poulet à la provençale. Avec les rosés, la charcuterie est tout indiquée.

 

Côtes du Rhône Villages Valréas A.O.C.

 

Présentation : le vignoble s’étend sur le territoire de la commune de Valréas dans le département du Vaucluse. Les terrains sont en coteaux et en terrasses d’argile rouge, plus ou moins caillouteux. Valréas produit des vins rouges, des vins rosés et des vins blancs.

 

Types de vins : les vins rouges de puissance moyenne sont équilibrés et ronds. Ils ont des arômes de fruits rouges (framboise, groseille, cassis). Les vins rosés sont très fruités et acidulés. Les vins blancs sont secs, vifs et aromatiques, fruités et vanillés. Les rouges et les rosés peuvent accompagner les grillades et les blancs des poissons grillés et des fruits de mer. 

 

Côtes du Rhône Villages Visan A.O.C.

 

Présentation : le vignoble s’étend sur le territoire de la commune de Visan dans le département du Vaucluse. Les sols sont argilo-calcaires, très caillouteux. Visan produit à la fois des vins rouges, des rosés et des blancs.

 

Types de vins : Les vins rouges sont amples, souples avec des tanins élégants. Ils présentent un bouquet complexe de fruits, de vanille, de cassis, de truffe. Les rosés sont élégants et frais avec une légère note poivrée. Les blancs sont onctueux et fruités avec des parfums de raisins écrasés, d’écorce de citron. Tous trois s’accordent parfaitement bien avec des plats à base de truffe (brouillade aux truffes par exemple). 

 

Coteaux du Tricastin A.O.C.

 

Présentation : le vignoble s’étend sur la rive gauche du Rhône, du sud de Montélimar au nord de Bollène. Il regroupe 22 communes du département de la Drôme. Les terrains sont composés d’alluvions anciennes très caillouteuses et de coteaux sableux. Les cépages rouges utilisés sont typiquement rhodaniens : grenache noir, syrah, mourvèdre, cinsault, carignan, terret noir, counoise, muscardin, vaccarèse, camarèse, calitor, picpoul noir. 

 

Types de vins : l’A.O.C. Coteaux du Tricastin produit des vins rouges, des vins rosés et des vins blancs mais la part des deux derniers reste assez confidentielle. Les vins rouges sont corsés, élégants et bouquetés, avec des arômes de framboise, de poivron et d’épices. A déguster sur des côtelettes d’agneau grillées ou un poulet en crapaudine. Les rosés affichent une élégante robe rose saumon lumineuse. Ronds et chaleureux, ils développent des parfums de fleurs (aubépine) et de fruits frais. A déguster sur une soupe au pistou, une omelette aux tomates, une salade niçoise aux anchois. Les blancs ont une robe or pâle lumineuse et des senteurs de fleurs blanches. Leur bouche est riche et bien enrobée, marquée par des accents floraux. pour coquillages ou poissons. 

 

Côtes du Vivarais A.O.C.

 

Présentation : Ce vignoble situé au nord-ouest des Côtes du Rhône méridionales chevauche les départements de l’Ardèche et du Gard sur 577 hectares. Sur les 14 communes qu’elle regroupe, seules Orgnac, Saint-Remèze et Saint-Montan peuvent ajouter leur nom à celui de l’appellation. Les sols sont peu profonds de type argilo-calcaire. Les cépages utilisés sont la syrah, le grenache, le mourvèdre, le cinsault, le carignan. 

 

Types de vins : les vins rouges à la robe sombre sont équilibrés, structurés, avec une finale persistante. On y rencontre des arômes de poivron, de violette, de cassis, de framboise. Dégustez-les sur viandes en sauce, gibier. Les rosés, harmonieux, ronds et friands (parfums de groseille, de cassis, de framboise, notes florales) conviendront à des côtes d’agneau. Les blancs sont nerveux et bien équilibrés en bouche. Ils développent un bouquet floral (acacia, aubépine), de fruits blancs (coing, pomme, pêche) et des touches de noisette. A déguster sur une soupe de poissons, une truite, un fromage de chèvre.

 

Crémant de Die A.O.C.

 

Présentation : cette appellation possède la même aire que la Clairette de Die. Le cépage clairette, majoritaire peut être accompagné d’un peu d’aligoté et de muscat à petits grains. Le crémant de Die est vinifié selon la méthode traditionnelle. Après pressurage et première fermentation du moût, on déclenche une seconde fermentation en bouteille par adjonction d’une liqueur de tirage. Le dépôt (reste de levures mortes) est ensuite éliminé par dégorgeage.

 

Types de vins : le crémant de die est un vin blanc effervescent à la robe brillante, aux reflets dorés et à la mousse fine. Il est généralement frais, sec et tendre, avec une belle longueur en bouche. On y rencontre des arômes de fleurs fraîches et une touche beurrée caractéristique. A déguster à l’apéritif ou sur des poissons. 

 

Crozes–Hermitage A.O.C.

 

Présentation : le vignoble est situé dans la partie septentrionale de la Vallée du Rhône. Il encadre la zone d’Hermitage au nord et au sud, et s’étend sur 11 communes environnant Tain-l’Hermitage. Les terroirs sont très distincts : au nord, les coteaux sont composés essentiellement de granit, tandis qu’au sud on trouve des alluvions et des terrasses de cailloux roulés d’origine variée. Les vins rouges sont vinifiés à partir de la syrah. Les vins blancs avec de la marsanne et de la roussanne.

 

Types de vins : l’appellation Crozes Hermitage produit des vins rouges et des vins blancs. Les vins rouges d’une couleur soutenue sont souples et aromatiques. Ils présentent des arômes de cassis, de vanille, de cannelle, de réglisse, de zan, des notes mentholées. A déguster sur un carré d’agneau ou un poulet rôti. Les vins blancs, floraux, élégants, souples et gras, présentent des parfums d’amande, de fruit de la passion, de fleurs blanches. Servez-les sur des anguilles à la persillade, des poissons en sauce, du fromage de chèvre. 

 

Gigondas A.O.C.

 

Présentation : ce vignoble est situé dans la partie méridionale de la Vallée du Rhône, sur la commune de Gigondas (Vaucluse). Les sols sont composés d’alluvions caillouteuses riches en argile rouge, disposées sur des pentes ou de vastes terrasses. Le climat est de type méditerranéen caractérisé par une sécheresse et estivale marquée, ainsi que par la violence du mistral. Le vignoble bénéficie de 2 800 heures d’ensoleillement annuel.

 

La vinification est traditionnelle avec contrôle et maîtrise des températures. Le vin subit une macération longue et l’élevage se fait en foudres de bois. Les cépages rouges utilisés sont nombreux : grenache noir, syrah, mourvèdre, cinsault, carignan, terret noir, counoise, muscardin, vaccarèse, camarèse, calitor, picpoul noir. 

 

Types de vins : l’appellation Gigondas produit des vins rouges et des vins rosés. Les vins rouges sont charpentés, équilibrés, puissants, parfois un peu sévères dans leur jeunesse. Ce sont généralement des vins de grande garde qui développent finesse et élégance avec le temps. La palette aromatique, dominée par les fruits rouges et noirs, le kirsch dans leur jeunesse, évolue en vieillissant vers des arômes plus sauvages de sous-bois et des notes animales. Les vins rosés à la couleur soutenue, sont capiteux et généreux. Toutefois, il convient de les boire dans leur jeunesse. Ils ont des parfums d’amande et de fruits cuits. Les rouges accompagnent le civet de sanglier ou de marcassin et les rosés, une salade de gésiers. 

 

Hermitage A.O.C.

 

Présentation : l’aire d’appellation est située sur 3 communes de la rive gauche du Rhône dans la partie septentrionale de la vallée. Celle-ci est essentiellement formée de coteaux abrupts aménagés en terrasses.

 

On trouve y des terrains à dominante granitique, mais il faut noter que le vignoble a été pendant longtemps divisé en climats ayant chacun des sols spécifiques. Les climats situés à l’extrémité ouest de la colline sont composés de graviers et de sable sur un sous-sol de granite. Dans les climats les plus bas, c’est l’argile qui domine. Dans les plus hauts, des terrains argilo-calcaires. La vinification est traditionnelle avec contrôle et maîtrise des températures. L’élevage peut se faire soit en cuves soit en fûts de chêne tant pour les vins rouges que les blancs. 

 

Types de vins : l’appellation Hermitage produit des vins rouges et des vins blancs. Comme dans les appellations voisines, seule la syrah entre dans la composition des vins rouges. Ils ont généralement une belle robe rouge sombre évoluant vers l’orangé avec les années, et un nez très parfumé. Ce sont des vins opulents, somptueux et fins au potentiel de garde de vingt à trente ans. On y décèle des arômes de violette, de pivoine, de cassis, de framboise, d’épices, de truffe, de cuir et de pruneau. A déguster sur un gibier en sauce par exemple. 

 

Les vins blancs, issus de marsanne et d’une faible proportion de roussanne, ont une jolie robe de couleur dorée. Ce sont des vins gras, amples, à la charpente élégante. Les meilleurs d’entre eux proviennent des plus hauts vignobles. Ils ont des parfums de fleurs, de café vert, de pierre à fusil, de vanille, d’amande grillée qui évoluent en vieillissant vers des notes de miel et de cire. Ils se marient très bien à un curry d’agneau, une pastilla, un tajine de poulet au citron confit.

 

Lirac A.O.C.

 

Présentation : situé dans la partie méridionale de la Vallée du Rhône, ce vignoble s’étend sur 4 communes du Gard. Les vignes occupent des terrasses de cailloux roulés, riches en loess et en sable. Le climat est typiquement méditerranéen avec une moyenne de 2 700 heures d’ensoleillement par an. 

 

Les vins rouges subissent une macération longue. Les vins rosés sont élaborés par saignée. Les cépages rouges utilisés sont typiquement méditerranéens : grenache noir, syrah, mourvèdre, cinsault, carignan pour les rouges. Clairette, grenache blanc, bourboulenc, ugni blanc, marsanne, roussanne pour les blancs.

 

Types de vins : les vins rouges, dotés d’une belle robe profonde, sont charpentés, généreux et équilibrés. En vieillissant, ils deviennent amples et charnus. Leur palette aromatique est dominée par les fruits rouges et les épices. A déguster sur viandes rouges ou gibier. Les vins rosés, également fort appréciés, sont élégants avec une bonne présence en bouche. Ils se marient fort bien à un aïoli, des salades composées, un flan de courgettes ou d’aubergines, de la charcuterie fine. Les vins blancs sont vifs et aromatiques avec une belle rondeur en bouche. Ils dégagent des notes florales. A apprécier sur des poissons grillés de Méditerranée, des fruits de mer. 

 

Muscat de Beaumes de Venise A.O.C.

 

Présentation : le village de Beaumes de Venise est situé dans le département du Vaucluse, au pied des fameuses Dentelles de Montmirail, qui lui servent de rempart naturel contre les rafales du mistral. Le terroir est composé de calcaires tendres avec des zones gréseuses. Dans l’ensemble, les sols sont légers et peu caillouteux sous climat de type méditerranéen parfaitement adapté au muscat à petits grains. 

 

Types de vins : Cette A.O.C. produit un vin doux naturel de renom. Les vins ont une jolie robe jaune pâle limpide et brillante avec des reflets dorés. En bouche, on retrouve les arômes du nez marqué notamment par les fruits de la passion, l’abricot et le miel. On y retrouve également beaucoup de fraîcheur, accompagnée d’une note de menthe poivrée. Ce sont des vins généreux, riches, à boire frais dans leur jeunesse. Ils se servent à l’apéritif ou sur un melon accompagné d’une tranche de jambon de montagne, du foie gras poêlé, des sorbets aux fruits.

 

Rasteau A.O.C.

 

Présentation : le vignoble de Rasteau est situé au cœur du Rhône méridional, au nord de Séguret et au sud de Vaison-la-Romaine. Deux appellations distinctes portent en fait le nom de Rasteau : celle des Côtes-du-Rhône Villages Rasteau (voir Côtes du Rhône villages) et celle de Rasteau Vin doux Naturel. Cette dernière recouvre des vins doux rouges et blancs essentiellement issus du cépage grenache. Ce sont des vins des vins obtenus par mutage. Le jus est obtenu soit par pressurage soit par saignée. Après un débourbage de 24 heures, la fermentation commence avec un contrôle des températures à 18 °C. Quand il ne reste environ que 90 g/l de sucre naturel du raisin, on ajoute de l’alcool de vin à 96 % vol pour stopper la fermentation. La macération après mutage dure une dizaine de jours, puis vient la période d’élevage qui se fait en vieux fûts pendant 1 an. 

 

Types de vins : Les blancs ont une superbe robe mordorée avec une bouche fondante et persistante marquée par des saveurs de miel, de noisette grillée, d’abricot sec. Les rouges ont une belle robe rouge profond. En bouche, ils sont amples et veloutés, dominés par des parfums de fruits mûrs évoluant vers le pruneau et les cerises à l’eau-de-vie. Les blancs peuvent accompagner un gâteau au miel, une salade de fruits, un dessert à l’orange. Les rouges conviennent à l’apéritif ainsi qu’à des desserts chocolatés. 

 

Saint-Joseph A.O.C.

 

Présentation : le vignoble de Saint-Joseph s’étend sur une cinquantaine de kilomètres, sur la rive droite du Rhône, entre les appellations Condrieu et Cornas. L’appellation qui produit des vins rouges et des vins blancs regroupe 23 communes en Ardèche et 3 dans la Loire. Les terres sont maigres (schistes et gneiss sur un sous-sol granitique).

 

Types de vins : les vins rouges de Saint-Joseph sont fruités et charmeurs. Les meilleurs d’entre eux proviennent des communes de Mauves, Tournon, Saint-Jean-de-Mujols, Lemps, Vion et Glun au nord de Cornas. Ils affichent des arômes de framboise, de cassis, de cerise noire, de violette, de réglisse et conviennent à un jambon braisé ou un lapin en cocotte. Les vins blancs sont frais et moyennement corsés avec une bonne acidité et un fruité séduisant : parfums de pêche, d’abricot, de poire, d’aubépine, d’acacia, de miel. Ils accompagnent le fromage de chèvre au romarin, un turbot à la moutarde. 

 

Saint-Péray A.O.C.

 

Présentation : ce vignoble situé sur la rive droite du Rhône, au sud de l’A.O.C. Cornas, ne produit que des vins blancs tranquilles et mousseux. Les terrains sont principalement granitiques mais on trouve également quelques éboulis calcaires sur les versants ouest ainsi que des alluvions quaternaires. Le climat de cette zone est plus frais que dans le reste de la Vallée. Les vins tranquilles sont vinifiés traditionnellement avec contrôle et maîtrise des températures. Les vins mousseux subissent une seconde fermentation en bouteille selon la méthode traditionnelle. Les deux cépages participant à l’élaboration sont la marsanne et la roussanne.

 

Types de vins : Saint-Péray produit essentiellement des vins blancs effervescents (70%), mais aussi une petite quantité de vins blancs tranquilles qui s’apparentent aux saint-joseph. Les vins effervescents sont typés. Dotés d’une robe or pâle, ils sont généralement plus vineux et moins acides que les autres effervescents français. Les vins tranquilles, quant à eux, sont secs, nerveux, très floraux. Ils peuvent devenir plus gras et plus ronds avec l’élevage. Ils développent des arômes d’aubépine, d’abricot, de notes de brioche, de fruits blancs, d’amande et des notes minérales. Ils peuvent se servir à l’apéritif ou sur un pintadeau au miel.

 

Tavel A.O.C.

 

Présentation : situé dans la partie méridionale de la Vallée du Rhône ce vignoble est limité à la commune de Tavel. Les sols sont composés de sables fins recouverts de cailloux roulés, mêlés à une fine argile sableuse et à l’ouest, de calcaire. Lors de la vinification, après une macération à froid, on procède au pressurage et à l’assemblage du jus de goutte et du jus de presse, puis commence la fermentation alcoolique. Les cépages utilisés sont : grenache noir, syrah, cinsaut, clairette, bourboulenc …

 

Types de vins : Tavel produit uniquement des vins rosés dont la renommée est établie de longue date. Doté d’une belle robe « pelure d’oignon » aux reflets rubis qui évolue vers des teintes plus rosées et plus vives, le tavel est un vin rond en bouche, avec une belle puissance aromatique et une finale épicée. Fait rare, c’est un rosé qui possède un bon potentiel au vieillissement. Les tavels ont des parfums de fruits rouges qui évoluent vers des notes de fruits à noyau et d’amandes grillées. Ils conviennent à des poissons, viandes blanches ou rouges mais aussi à la cuisine exotique.

 

Vacqueyras A.O.C.

 

Présentation : Vacqueyras s’étend sur 2 communes du Vaucluse, au pied des célèbres « Dentelles de Montmirail ». Les sols sont relativement variés : terrasses caillouteuses, sols sableux sur les pentes, grès, calcaire, sables marneux. Le climat est ici méditerranéen, chaud, sec et venté avec un ensoleillement annuel important. L’encépagement est très diversifié : grenache noir, syrah, mourvèdre, cinsault, carignan, terret noir, counoise, muscardin, vaccarèse, camarèse, calitor, picpoul noir pour les rouges. Grenache blanc, clairette, bourboulenc, marsanne, roussanne, viognier pour les blancs.

 

Types de vins : l’appellation produit des vins rouges, rosés et blancs. Les rouges, à la teinte profonde, sont charpentés et amples, bien équilibrés et longs. Ils présentent des arômes de figue, de fruits mûrs à noyau, de cerise noire et des notes de réglisse. Leur puissance convient aux gibiers et viandes en sauce. Les rosés amples et généreux conviennent à des grillades ou à l’aïoli. Les blancs sont délicats et floraux avec leurs parfums de miel, de fruits secs, de fruits acidulés, de fleurs... A déguster sur poissons ou coquillages.

 

Vinsobres A.O.C.

 

Présentation : le vignoble s’étend, autour de la commune de Vinsobres, sur 7 kilomètres en coteaux, dans le département de la Drôme. On y trouve des coteaux de marnes caillouteuses et sableuses et des terrasses elles aussi caillouteuses. Vinsobres produit des vins rouges, des vins rosés et des vins blancs.

 

Types de vins : les vins rouges sont assez puissants, avec une certaine fraîcheur, équilibrés et longs en bouche. On peut les déguster sur des viandes fortes. Les vins rosés, gouleyants et généreux, aux arômes de fruits mûrs et d’agrumes, conviennent à des grillades. Les vins blancs, harmonieux, longs, développent un bouquet complexe de fruits à chair blanche (pêche, abricot) et de notes exotiques. Parfait à l’apéritif ou sur des crustacés.