Accueil >> Apprendre le vin

Apprendre le vin

Sud-ouest

On appelle Sud-ouest un ensemble de vignobles dispersés, situés dans le Sud-ouest de la France entre le Bordelais à l’Ouest et le Languedoc-Roussillon à l’Est. Fait amusant, Bordeaux, bien que situé dans le sud ouest de la France, n’est jamais classé dans les vins du Sud-ouest. Ce dernier tient trop à sa spécificité et protège ainsi son identité reconnue dans le monde entier.

 

Le Sud-ouest est difficile à présenter en quelques lignes tant il est divers et tant les types de vins qu’on y produit sont différents. Blancs secs ou doux, rouges souples ou charpentés, rosés friands, vins effervescents, eaux-de-vie, vins de liqueur… Les plaisirs de ce pays de cocagne sont infinis. Cette diversité s’appuie sur un large éventail de terroirs mais aussi sur un encépagement souvent très spécifique. Si les cépages bordelais (cabernet sauvignon, merlot, sauvignon…) sont largement répandus dans certains vignobles, ailleurs c’est l’originalité qui prime.

 

Pour simplifier, on peut tenter de regrouper cette trentaine d’appellations en 5 ensembles géographiques :

 

Le Bergeracois : prolongeant le vignoble bordelais vers l’amont, cet important vignoble s’étend sur le département de la Dordogne. Si l’encépagement et le climat diffèrent peu de ceux de son prestigieux voisin, les sols sont assez différents : sables du Périgord au Nord de la rivière Dordogne ; molasses, marnes et calcaires au Sud. On y rencontre des appellations de vins rouges (Bergerac, Côtes de Bergerac, Pécharmant), de blancs secs (Bergerac sec, Montravel,) et de blancs moelleux (Montbazillac, Rosette, Côtes de Montravel…)

 

Les vignobles de la Garonne et de ses affluents : Très variés, ils s’étendent sur les départements du Lot-et-Garonne, du Tarn et Garonne, du Tarn, du Lot et de la Haute Garonne. Ici les vins rouges sont rois, souvent denses et charpentés : Buzet, Côtes de Duras, Marmandais, Gaillac, Frontonnais, Cahors… certains provenant d’un encépagement très original.

 

Les vignobles de l’Aveyron : en plein Massif Central, ces vignobles sont peu étendus et les vins (rouges pour la plupart) surtout consommés sur place. Le plus connu est Marcillac.

 

Le vignoble pyrénéen : on est ici en Béarn, en Gascogne ou dans le Pays Basque, trois régions dotées d’une forte personnalité. Dans les appellations Irouleguy, Tursan, Madiran, Côtes de Saint-Mont, Béarn, on est fier de produire des vins charpentés, concentrés qui peuvent étonner à la première rencontre mais qui s’accordent à merveille avec la gastronomie locale riche en confits et viandes en sauce. Jurançon et Pacherenc du Vic Bilh produisent quant à eux de magnifiques vins moelleux. L’ensemble est complété par le vignoble d’Armagnac, célèbre pour ses eaux de vie.

 

Le vignoble de Cognac : rattaché au Sud-ouest, bien qu’au Nord de Bordeaux, Cognac est célèbre dans le monde entier pour ses eaux de vie. On y produit aussi de plus en plus de vins sous la dénomination Vin de Pays Charentais. Il est présenté dans la partie Eaux de vie.

 

 

LES APPELLATIONS DU SUD-OUEST

 

Bergerac A.O.C.

 

Présentation : l’aire de l’appellation Bergerac est située dans le département de la Dordogne sur les deux rives de cette rivière. 90 communes ont droit à l’appellation. Le vignoble qui couvre près de 10 000 hectares est caractérisé par la variété de ses sols. On y trouve des terrains argilo-calcaires, des sables et des graviers du Périgord, des molasses… Le climat est à tendance océanique tempéré par la fraîcheur de la Dordogne. Les cépages rouges sont ici le cabernet sauvignon, le cabernet franc, le merlot, le malbec, le fer servadou, le mérille. Les cépages blancs : sémillon, sauvignon, muscadelle et accessoirement ondenc, chenin blanc, ugni blanc.

 

Types de vins : l’A.O.C. Bergerac produit des vins rouges, des vins rosés et des vins blancs secs : les vins rouges sont fins et fruités, souples et élégants. Les rouges développent des arômes de fruits rouges (fraise, cassis) et des notes vanillées. Ils sont à boire dans les 2 ou 3 ans suivant la récolte et peuvent être appréciés sur des confits, de la charcuterie, des volailles, du petit gibier à plumes (caille, grive…). Les vins rosés à base de cabernet sauvignon ont une jolie robe saumonée. Ils sont fins, souples et très marqués par le fruit et la fraîcheur. Les rosés ont un bouquet fruité (framboise, banane, cassis) et floral (violette). Très bons sur charcuterie, viandes ou poissons grillés. Les vins blancs sont secs, frais, agréablement bouquetés et se caractérisent par une attaque nerveuse et une bonne longueur en bouche. Ils ont des arômes toastés, épicés, de fleurs séchées, d’agrumes, de vanille. A déguster à l’apéritif, avec des poissons ou des crustacés.

 

Buzet A.O.C.

 

Présentation : l’aire d’appellation Buzet s’étend sur le territoire de 27 communes dans le département du Lot-et-Garonne, sur la rive gauche de la Garonne entre Agen et Marmande. Les sols sont relativement variés. Graveleux et argilo-calcaires sur les coteaux, boulbènes (sols limoneux à structure battante) au niveau du plateau et de la terrasse. L’encépagement rouge comprend : merlot, cabernet sauvignon, cabernet franc, malbec. Pour les blancs : sémillon, sauvignon, muscadelle.

 

Types de vins : l’appellation produit des vins rouges, des vins rosés et des vins blancs : D’une jolie couleur cerise, les vins rouges puissants, profonds, charnus et tanniques s’apparentent aux vins des Graves. L’encépagement est d’ailleurs sensiblement identique. En rouge, des arômes de fruits rouges mûrs, des notes animales et d’épices dominent. Les vins rosés sont frais et fruités avec une belle nervosité sans toutefois être acides. Ils arborent des parfums de petits fruits rouges et de bonbon anglais. Les vins blancs sont fins et bouquetés, nerveux mais équilibrés tout en présentant une bonne fraîcheur. Ils affichent des notes florales, d’amande grillée, de fruits mûrs (pêche). Les rouges sont à apprécier sur du magret, des confits, du lapin aux pruneaux. Les rosés, avec de la charcuterie, des viandes blanches ou rouges grillées. Les blancs, avec du foie gras, des poissons, de la petite friture de rivière ou du fromage de chèvre. 

 

Cahors A.O.C.

 

Présentation : le vignoble de Cahors est situé dans le département du Lot. Les sols reposent sur des alluvions anciennes formées en terrasses et semi-coteaux. Ils sont maigres, riches en galets de quartz, en graves siliceuses mêlées d’argile rouge et de sables ferrugineux. Sur le plateau, le sol est plutôt calcaire. La vallée jouit d’un microclimat très particulier. L’hiver, les gelées peuvent être redoutables, toutefois l’humidité n’est pas excessive et les automnes sont généralement ensoleillés favorisant une bonne maturation du raisin.

 

Types de vins : Cahors produit uniquement un vin rouge issu du cépage auxerrois (également connu sous les noms de côt ou malbec). On y associe parfois une proportion de merlot afin de l’assouplir. Souvent appelé « vin noir » à cause de sa robe très sombre et de la présence de ses tanins, il est fruité et charnu dans sa jeunesse. Pendant les 2 ou 3 premières années, il se ferme pour acquérir plus tard ampleur et rondeur. Les principaux arômes sont le champignon, les épices, la fraise, le pruneau, les notes minérales et de légers parfums toastés. Lorsqu’il est jeune, le cahors s’accorde très bien avec le foie gras, un confit de canard, un gigot de mouton. Après quelques années, on l’appréciera sur une croustade de truffes, une côte de bœuf aux cèpes ou un gibier. 

 

Coteaux du Quercy A.O.V.D.Q.S.

 

Présentation : A.O.V.D.Q.S. créée en 1999, elle concerne 15 communes du département du Lot et 18 du Lot et Garonne, entre Cahors et Montauban pour l’essentiel. Le cabernet franc (40% au minimum et 60% au maximum), mais aussi le côt, le gamay, le merlot et le tannat (chacun de ces quatre cépages ne devant pas représenter plus de 20% de l’encépagement), y sont cultivés.

Types de vins : les vins rouges, assez corsés mais moins tanniques que les cahors voisins, conviennent à l’accompagnement des spécialités du Sud-ouest, confits, cassoulet. Les rosés peuvent accompagner charcuteries, poisson ou viande blanche.

 

Côtes de Bergerac A.O.C.

 

Présentation : l’appellation Côtes de Bergerac, qui se décline en plusieurs couleurs, est située sur la même zone que l’A.O.C. Bergerac, dans le département de la Dordogne, à l’est du Bordelais. On y  trouve des sols argilo-calcaires, des sables, des graviers du Périgord et des molasses de différentes époques, sous un climat à forte tendance océanique.

 

Types de vins : l’A.O.C. Côtes de Bergerac produit des vins rouges et des vins blancs. Les vins blancs se déclinent en demi-secs, moelleux et doux selon leur teneur en sucres résiduels.

 

Les vins rouges d’une intense couleur sombre, affichent des arômes de fruits confits (pruneau), cassis, épices, vanille. Ils sont riches, structurés, fruités et ont une excellente aptitude au vieillissement. A déguster sur confit d’oie ou de canard, magrets, cassoulet. Les vins blancs moelleux ont une jolie robe dorée. Ils allient fraîcheur aromatique (fruits confits, miel, agrumes, fruits exotique.) et rondeur en bouche. En vieillissant, ils prennent une ampleur remarquable. On les appréciera sur foie gras, volaille, viandes blanches, poissons en sauce mousseline, desserts.

 

Côtes de Duras A.O.C.

 

Présentation : l’aire d’appellation Côtes de Duras est située en Aquitaine. On y produit tous les styles de vins : rouges, rosés, blancs secs et blancs doux sur des sols de molasse, d’argiles compactes mélangées de calcaires divers.

 

Types de vins : les vins rouges élaborés à partir de cabernet sauvignon, cabernet franc, merlot, malbec, sont dotés d’une belle couleur. Ce sont des vins puissants, charnus et ronds présentant des arômes de fruits rouges à l’eau-de-vie et d’épices. On peut les accompagner d’une garbure, de boudin, d’une poule au pot… 

Les rosés, élaborés par saignée, ont un nez floral et de fruits rouges (cassis). Ils sont vifs et aériens, bien équilibrés, alliant fraîcheur, rondeur, fruité, avec une bonne persistance aromatique en finale. Ils conviennent fort bien à de la charcuterie. Les vins blancs secs (sémillon, sauvignon, muscadelle, chenin blanc, ugni blanc) sont racés et nerveux. (mandarine, citron, notes florales, noisettes). Dégustez-les sur une alose à l’oseille ou des anguilles en persillade.

 

Les vins blancs moelleux élaborés à partir de raisins surmûris, affichent une robe jaune paille brillante, sont onctueux, gras et bien équilibrés avec une grande persistance aromatique. On y recense des arômes de fruits confits, d’acacia, de miel, de caramel, de pruneau, d’orange confite… Parfait sur un foie gras ou des desserts.

 

Côtes de Millau A.O.V.D.Q.S.

 

Présentation : les Côtes de Millau, dernier vignoble aveyronnais à avoir accédé au statut d’appellation (A.O.V.D.Q.S. depuis 1994), s’articulent autour du Tarn. L’aire d’appellation couvre 17 communes de l’Aveyron. Les sols sont argilo-calcaires sur éboulis à l’est, gréseux à l’ouest. Le climat est marqué par l’influence méditerranéenne et montagnarde. Les cépages rouges sont : gamay, syrah, cabernet sauvignon, fer servadou, duras. Les plants blancs, chenin, mauzac. 

 

Types de vins : les Côtes de Millau se déclinent en rouge, rosé et blanc. Les vins rouges sont ronds, équilibrés et harmonieux avec des arômes de fruits sauvages (mûre, framboise des bois). Ils peuvent être bus jeunes sur charcuterie ou volailles, mais on attendra volontiers quelque temps que les tanins se fondent. Les vins rosés sont frais et fruités, les vins blancs sont équilibrés et souples en bouche.

 

Côtes de Montravel et Haut Montravel A.O.C.

 

Présentation : les aires d’appellation Côtes de Montravel et Haut Montravel ont la même situation géographique que la zone d’appellation Montravel. On dit généralement qu’il y a peu de différence entre les deux. L’existence de deux noms proviendrait d’une querelle de clochers. Les vignes sont plantées sur un plateau et des côtes argilo-calcaires. Le climat est à tendance océanique, tempéré par la présence de la Dordogne. Les cépages, blancs uniquement, sont le sémillon, le sauvignon, la muscadelle.

 

Types de vins : les deux appellations produisent des vins moelleux ou liquoreux. Ce sont des vins à l’attaque onctueuse, harmonieux, riches, complexes et de bonne garde. Certains d’entre eux peuvent être commercialisés sous l’appellation Bergerac moelleux. Les principaux arômes sont les fruits confits, l’écorce d’orange et de citron. Ils accompagnent l’apéritif, les poissons en sauce, les fromages à pâte persillée.

 

Saint-Mont A.O.V.D.Q.S.

 

Présentation : le vignoble de Saint-Mont est situé à égale distance de l’Océan Atlantique et des Pyrénées dans la vallée de l’Adour. Il s’étend sur les départements du Gers et des Landes autour des villes de Saint-Mont, Plaisance, Aignan et Riscle. Les sols sont graveleux (vins primeurs), argileux (vins au caractère plus marqué) et argilo-calcaires (domaine des vins blancs). Le vignoble bénéficie d’une double influence pyrénéenne et océanique. En été et en automne, l’importance de l’ensoleillement favorise la bonne maturation du raisin. Les cépages rouges sont le tannat, cabernet sauvignon, cabernet franc, fer servadou. Les cépages blancs : arrufiac, clairette, courbu, gros manseng, petit manseng.

 

Types de vins : l’appellation produit des vins rouges, des vins rosés et des vins blancs. Les vins rouges sont riches, charnus, fruités et capiteux tout en restant fins (arômes de fruits noirs, pruneau, cerise, mûre, épices douces). Les vins rosés sont frais, fruités et charpentés avec une belle présence en bouche. Les vins blancs sont amples, ronds et aromatiques. Les rouges peuvent accompagner les viandes rouges, les volailles, les gibiers en sauce et les fromages. Les rosés conviennent aux grillades (notamment d’agneau), à la paella, aux entrées et aux salades composées. Les blancs aux viandes blanches (paupiettes de veau, poulet basquaise), crustacés et poissons.

 

Côtes du Brulhois A.O.V.D.Q.S.

 

Présentation : le vignoble des Côtes du Brulhois est situé au sud de la vallée de la Garonne, à cheval sur les départements du Lot-et-Garonne, du Tarn-et-Garonne et du Gers sur 42 communes. Les sols sont constitués de terrasses et de coteaux caillouteux, graveleux et argilo-sableux. Le climat du vignoble est soumis à la fois aux influences océanique et méditerranéenne. On y cultive cabernet sauvignon, cabernet franc, merlot, malbec, fer servadou, tannat. 

 

Types de vins : les Côtes du Brulhois se déclinent en rouge et en rosé. Les vins rouges qualifiés localement de « vins noirs », sont puissants, amples et veloutés. Ce sont des vins rustiques aux arômes de cassis, cerise, groseille, cuir, grillé, épices. A déguster sur confits, cèpes, cassoulet, viandes rouges. Les vins rosés, produits en faible quantité, sont également puissants et fruités. Il faut les boire à table sur de la charcuterie ou des grillades.

 

Fronton A.O.C.

 

Présentation : le vignoble de Fronton (avant 2007 Côtes du Frontonnais) est situé près de Toulouse dans les départements du Tarn-et-Garonne et de la Haute-Garonne. Les sols occupent des terrasses alluviales de graves reposant sur la molasse. Ce vignoble situé au confluent des influences océanique et méditerranéenne présente un encépagement varié dominé par la négrette : gamay, mérille, cinsaut, mauzac. 

 

Types de vins : Les frontons se déclinent en rouge et en rosé. Les vins rouges sont des vins puissants à la robe rubis. Ils sont structurés et élégants avec des arômes de cassis, framboise, pruneau, des notes florales (pivoine, violette) et d’épices (poivre). Les vins rosés sont distingués et gouleyants. En bouche, ils sont aromatiques avec de légères notes acidulées (framboise, cassis, pêche, poire, fleur d’acacia). On peut apprécier les rouges avec du cassoulet, des viandes rouges grillées, des gibiers. Avec les rosés, des poissons à chair grasse, des grillades, des salades composées.

 

Côtes du Marmandais A.O.C.

 

Présentation : situé aux portes de la Gironde, dans le département du Lot-et-Garonne, dans le prolongement naturel des Graves et de l’Entre-deux-Mers, les Côtes du Marmandais couvrent 27 communes dont 18 sur la rive droite de la Garonne et 9 sur la rive gauche. Les sols sont graveleux et argilo-calcaires sur molasse calcaire. Le climat est à dominante océanique, le vignoble est toutefois aussi soumis à l’influence des Pyrénées. 

 

Bien exposé, il bénéficie d’un bon ensoleillement favorisant une maturation optimale du raisin. L’encépagement est constitué de cabernet sauvignon, cabernet franc, merlot, abouriou, côt, fer, gamay, syrah. En blanc : sauvignon, sémillon, ugni blanc, muscadelle. 

 

Types de vins : l’appellation produit des vins rouges, des vins rosés le plus souvent élaborés par saignée et des vins blancs. Les vins rouges sont souples et aromatiques : fruits cuits, (pruneau, cassis, framboise), épices (poivre, vanille). A déguster sur volailles, gigot d’agneau, viandes grillées, gibier, du fromage. Les vins rosés sont frais et friands (fruits rouges, fruits exotiques). Ils allient puissance et finesse, qualités qui les destinent à des grillades, de la charcuterie fine, des viandes blanches, de la salade de fruits. Les vins blancs sont secs, aromatiques et très fruités. On les accompagnera de coquillages, de crustacés ou de poissons. 

 

Floc de Gascogne A.O.C.

 

Présentation : l’A.O.C. Floc de Gascogne désigne un vin de liqueur produit à base de jus de raisin et d’Armagnac, dans les départements du Gers, des Landes et du Lot et Garonne. Le vignoble s’étend sur 750 hectares. L’élaboration de ce vin de liqueur est strictement limitée à l’aire d’appellation Armagnac. Il représente d’ailleurs 10% de la production annuelle d’Armagnac.

 

Le Floc de Gascogne est un mélange de deux tiers de jus de raisins frais, issus des cépages de Gascogne, et d’un tiers de jeunes armagnacs. Après le mélange, le floc de Gascogne est mis en réserve pendant un minimum de 10 mois en cave. 

 

Types de vins : le floc de Gascogne existe en blanc et en rosé. Ils doivent être dégustés dans l’année de production. Les blancs sont produits à partir de raisins blancs de colombard, ugni blanc et gros manseng. Ils sont riches, généreux, amples et bien équilibrés par la fraîcheur. Les rosés sont issus de cabernet franc, de cabernet sauvignon et de merlot. Ils sont tendres et très aromatiques avec notamment des saveurs de kirsch. Les blancs sont parfaits avec l’apéritif, le foie gras, le melon, les desserts (salade de fruits frais par exemple). Les rosés avec une tarte tatin, du foie gras, du melon. 

 

Gaillac A.O.C.

 

Présentation : le vignoble de Gaillac est situé à 50 kilomètres de Toulouse dans le département du Tarn. Il s’étend sur les deux rives du Tarn, et vers le nord jusqu’à la cité médiévale de Cordes. Le vignoble de Gaillac est divisé en 4 terroirs bien distincts : les terrasses de la rive gauche du Tarn sont composées de graves maigres, la plaine de sables et de graves profondes, les premiers coteaux sont argileux et argilo-calcaires alors que le plateau est essentiellement calcaire. 

 

Le climat est marqué par des printemps humides et des arrière-saisons longues et sèches. Les vins effervescents sont élaborés soit par une méthode artisanale à partir du sucre naturel du raisin, soit par la méthode traditionnelle. Dans les deux cas, ils subissent une seconde fermentation en bouteille. Les vins blancs secs sont perlants car le gaz produit lors des fermentations alcoolique ou malolactique est conservé.

 

Types de vins : les vins de Gaillac sont variés : vins rouges, vins blancs secs, doux, vins effervescents. Les vins rouges, qui représentent 80% de la production, sont équilibrés, parfumés et gouleyants sur le plateau. Sur les coteaux, ils sont bien charpentés avec des tanins fondus et une finale harmonieuse. Sur les graves de la rive gauche, ils sont puissants avec un corps dense et des tanins bien fondus. On y trouve des arômes de cassis, de poivron vert et d’épices (poivre). A déguster sur un pot-au-feu, une daube de canard, un civet de lapin.

 

Les vins blancs secs sont perlants, fruités et floraux avec beaucoup de fraîcheur et de souplesse. Parfaits sur des poissons de rivière. Les vins blancs doux issus du mauzac sont riches et suaves (musc, pépins de pomme). Ils se marient au foie gras, à du roquefort ou des pâtisseries. Quant aux vins effervescents, ils se caractérisent par des notes de pomme, d’agrumes, de fruits mûrs et de miel. Pour l’apéritif.

 

Irouléguy A.O.C.

 

Présentation : le vignoble d’Irouléguy est situé dans le département des Pyrénées Atlantiques et plus précisément dans le pays basque,  sur des sols argilo-siliceux et argilo-calcaires, riches en oxyde de fer. La vigne est disposée sur les pentes bien exposées à l’abri des vents pour bénéficier d’un bon ensoleillement surtout en automne. Le principal producteur est la cave coopérative mais on trouve aussi quelques caves particulières.

 

Types de vins : les vins rouges (cabernet franc, cabernet sauvignon, tannat) ont une robe vive et profonde et sont dotés d’une solide structure. Souvent comparés aux madirans, ils ont peut être moins de corps, plus de rusticité et de beaux parfums. Les rouges présentent un bouquet intense de fruits rouges et noirs des bois (myrtille, mûres), de piment (d’Espe-lette). A déguster sur de la charcuterie, des viandes rôties (agneau) ou du fromage de brebis. Les vins rosés, vifs et assez légers se marieront avec une pipérade, du poisson ou des fruits de mer. Les vins blancs (courbu, manseng) sont gras, équilibrés, avec beaucoup de fraîcheur grâce à leur tonalité florale, de fruits exotiques (mangue) et de pamplemousse. Parfait sur des poissons et crustacés. 

 

Jurançon A.O.C.

 

Présentation : le vignoble de Jurançon s’étend sur 700 hectares au sud et à l’ouest de Pau, au pied des Pyrénées. Les sols sont argilo-calcaires et argilo-siliceux avec une forte proportion de galets qui emmagasinent la chaleur pendant la journée pour la restituer le soir. Sur ce vignoble le contexte est particulier. Le climat est à la fois océanique (bonne répartition des pluies) et montagnard (risque de gelées printanières). 

 

Les parcelles, exposées sud sud-est, bénéficient d’un ensoleillement optimal, et sont protégées des vents du nord. Par ailleurs, les vignes sont cultivées en hautain de 1,70 mètres. Des conditions qui conviennent aux cépages camaralet (15% au maximum), courbu, gros manseng, lauzet (15% au maximum) et petit manseng.

 

La production de vins liquoreux est favorisée par l’alternance de nuits froides et de journées chaudes qui assurent l’augmentation de la teneur en sucre des grains. Pour les liquoreux, les raisins sont vendangés tardivement (en novembre, voire en décembre).

 

Types de vins : l’appellation ne produit que des vins blancs secs et liquoreux. Les vins blancs secs sont fruités et aromatiques (arômes de genêt, d’acacia, de fruits de la passion qui évoluent avec les années vers des tonalités d’amande grillée, de fruit sec et de truffe). Ils peuvent être accompagnés de coquillages, de crustacés, de poissons. Les vins liquoreux sont charnus, soyeux et harmonieux. En général, ils présentent un excellent potentiel de garde. On retrouve en bouche les fruits perçus au nez : miel, fleurs blanches (acacia, églantine, aubépine), fruits confits (abricot, orange, coing), pain frais et chaud, épices. A servir sur du foie gras, ou des fromages des Pyrénées. 

 

Vins de Lavilledieu A.O.V.D.Q.S.

 

Présentation : le vignoble de Lavilledieu est situé à l’ouest de Montauban dans le département du Tarn-et-Garonne sur 13 communes. Les sols sont composés de limons fins et siliceux reposant sur un sous-sol de gros cailloutis ou d’alios ferrugineux et durs. Le climat subit une influence océanique et méditerranéenne. L’élevage et le vieillissement se font en cuves ou en barriques.

 

Types de vins : les vins de Lavilledieu, élaborés à partir des cépages négrette, mauzac, bordelais, morterille, chalosse, gamay, syrah, fer servadou, se déclinent en rouge et en rosé. Les vins rouges sont charpentés avec des tanins bien fondus. Ils sont fins et harmonieux avec des arômes de fruits rouges et noirs (framboise, cassis, myrtille, fraise), des notes de réglisse et de vanille. A apprécier sur un confit d’oie ou de canard. Les vins rosés sont légers, tendres, gouleyants et parfumés (notes florales et fruitées, parfums évoquant la grenadine et le bonbon acidulé). Ils conviennent aux grillades, à la charcuterie, aux entrées. 

 

Madiran A.O.C.

 

Présentation : le vignoble de Madiran couvre 3 départements : Gers, Hautes Pyrénées, Pyrénées Atlantiques. Il s’étend sur le territoire de 36 communes (27 dans les Pyrénées Atlantiques, 6 dans les Hautes Pyrénées et 3 dans le Gers). L’aire d’appellation est la même que celle du Pacherenc du Vic Bilh avec des sols argilo-siliceux et argilo-calcaires. Le climat grâce à la proximité de l’Atlantique, connaît une certaine douceur et humidité.

 

Types de vins : l’A.O.C. Madiran ne désigne que des vins rouges élaborés principalement à partir du cépage tannat. D’une couleur grenat dense très soutenue et riches en tanins, les vins de Madiran sont puissants, corsés et charpentés. Ils ont d’ailleurs un excellent potentiel de garde. Dans leur jeunesse, ils peuvent être âpres, surtout lorsque le tannat domine. Les principaux arômes sont les fruits noirs, la torréfaction et les épices. L’accord mets-vins peut se faire avec du confit ou magret de canard, des viandes en sauce, de l’agneau et des fromages de brebis.

 

Marcillac A.O.C.

 

Présentation : l’aire d’appellation Mar-cillac est située dans le département de l’Aveyron. Elle s’étend sur une douzaine de communes à l’ouest de Rodez. Les sols sont composés d’argiles riches en oxyde de fer ainsi que de calcaires et de marnes, sur la bordure du causse. Le vignoble bénéficie d’un microclimat favorable. Par ailleurs, les vignes sont bien exposées grâce à leur position sur des coteaux très pentus ou en terrasses soutenues par des murets de pierre. La vinification est traditionnelle avec contrôle et maîtrise des températures. L’élevage se fait soit en cuves, soit en barriques.

 

Type de vins : l’appellation Marcillac produit des vins rouges issus du cépage fer servadou et des vins rosés. Les vins rouges sont tanniques, francs et chaleureux avec des arômes de fruits rouges, d’épices, de fougère et de poivron vert. On les apprécie sur des viandes cuisinées, l’aligot (spécialité de purée de pomme de terre, fromage frais et ail), des tripous, du bleu des causses. Les vins rosés, assez marqués par le terroir, accompagnent très bien la charcuterie.

 

Monbazillac A.O.C.

 

Présentation : le vignoble de Monba-zillac est situé au sud de Bergerac sur la rive gauche de la Dordogne. Il s’agit du vignoble liquoreux le plus important de France (50 000 hectolitres produits en moyenne chaque année). Les vignes (sémillon, sauvignon, muscadelle) sont plantées sur des coteaux et plateaux argilo-calcaires. Le vignoble est soumis aux brouillards matinaux d’automne suivis de journées ensoleillées.

Ce contexte favorise le développement du botrytis cinerea, indispensable à l’élaboration des grands vins liquoreux. Comme dans le Sauternais, les vendanges sont faites par tries successifs au fur et à mesure du « rôtissage » des baies. Une fois le pressurage effectué, les jus obtenus peuvent titrer naturellement plus de 20 %vol. La vinification est faite normalement puis vient la phase d’élevage, le plus souvent en barriques, qui dure au minimum un an.

 

Types de vins : Monbazillac produit exclusivement des vins blancs liquoreux. Ce sont des vins à la robe dorée, au gras et à l’onctuosité incomparables rehaussés par une pointe de nervosité en finale. Ils ont un très grand potentiel de garde. Les principaux arômes sont le miel, l’acacia, la pêche, les fruits confits. Ils peuvent accompagner du foie gras, une poularde à la crème, du bleu d’Auvergne, du roquefort. 

 

Montravel A.O.C.

 

Présentation : l’aire d’appellation Mont-ravel est située entre Bordeaux et Bergerac. Elle est enclavée entre les Côtes-de-Castillon, dont elle est le prolongement, l’Entre-deux-Mers et la région de Sainte-Foy-Bordeaux. Elle regroupe 15 communes sur la rive droite de la Dordogne. Les vignes sont sur un plateau argilo-calcaire ou sur des terrasses graveleuses sur un sous-sol de calcaire à astéries.

 

Le climat, à forte tendance océanique, est chaud tempéré par la fraîcheur de la Dordogne. Certains vins sont vinifiés et élevés sur lies ce qui leur confère plus de structure et de rondeur.

 

Types de vins : le montravel est un vin blanc sec issu des cépages sémillon, sauvignon et muscadelle. Dotés d’une robe jaune pâle, ils sont vifs en bouche sans être acides. S’ils le souhaitent, les viticulteurs peuvent revendiquer l’appellation Berge-rac sec pour leurs vins. Par contre, les vins rouges et rosés produits sur cette zone n’ont droit qu’à l’appellation Bergerac ou Côtes de Bergerac. Les arômes sont floraux, minéraux, (pierre à fusil), de bourgeon de cassis. Ils accompagnent la truite au bleu, le brochet au beurre blanc.

 

Pacherenc du Vic Bilh A.O.C.

 

Présentation : l’appellation Pacherenc du Vic Bilh s’étend sur le même territoire que le vignoble de Madiran. La zone couvre 36 communes réparties dans le Gers, les Hautes Pyrénées et les Pyrénées Atlantiques. Les sols sont argilo-siliceux et argilo-calcaires. Le climat bénéficie d’influences océaniques qui apportent douceur et humidité. 

 

Types de vins : l’appellation produit un vin blanc, qui selon les conditions climatiques peut être sec ou moelleux, à partir des cépages arrufiac, courbu, petit manseng, gros manseng, sauvignon, et sémillon. Les vins blancs secs sont généralement vifs à l’attaque pour s’arrondir par la suite. Ils développent des arômes de fleurs blanches et de fruits exotiques avec en finale une sensation acidulée très plaisante. A déguster sur des coquillages, des poissons en sauce. Les moelleux sont puissants, chaleureux et très parfumés (ananas, écorce d’orange, miel). En bouche, ils surprennent par leur fraîcheur. On les apprécie à l’apéritif, sur un foie gras ou du fromage de brebis. 

 

Pécharmant A.O.C.

 

Présentation : le vignoble de Péchar-mant est situé aux portes de la ville de Bergerac, dans le département de la Dordogne sur la rive droite de la rivière du même nom. Les sols sont principalement silico-argileux sur sous-sol d’argiles et de sables du Périgord. Disposées en coteaux, les vignes bénéficient d’une exposition privilégiée mais sont parfois exposées aux gelées printanières. Les vins, rouges uniquement, sont faits à partir de cabernet sauvignon, cabernet franc, merlot, malbec.

 

Types de vins : l’A.O.C. Pécharmant produit exclusivement des vins rouges. Ils sont dotés d’une robe grenat soutenu. Ce sont des vins généreux, corsés, remarquablement bien charpentés et de bonne garde. Les principaux arômes sont la prune, le brugnon, les fruits confiturés. Ils font merveille avec du confit d’oie ou de canard, du rumsteck aux pleurotes, du lièvre à la royale, du gibier. 

 

Pineau des Charentes A.O.C.

 

Présentation : le Pineau des Charentes est produit dans les deux Charentes, sur la même aire que le Cognac. Il s’agit d’un mélange de jus de raisins frais et d’eau-de-vie de Cognac (mistelle). Après le pressurage, on laisse le jus 24 heures en cuve, puis on y ajoute du cognac vieilli en fût de chêne pour empêcher la fermentation. Le Pineau vieillit ensuite en fûts de chêne pendant au moins 1 an avant d’être mis en bouteilles. Ces vins de liqueur sont élaborés avec les cépages ugni blanc, colombard, folle blanche, cabernet, malbec, merlot. Une réglementation stricte fixe les conditions pour mériter l’appellation contrôlée. Le cognac doit provenir de la même exploitation que les raisins frais et doit titrer au minimum 60 % vol. Le Pineau titrera de 16 à 22 %vol à l’issue de son élaboration.

 

Types de vins : le pineau des Charentes se décline en blanc et en rosé. Les blancs sont de couleur jaune ambrée aux reflets dorés. Ils sont gras, ronds et aromatiques avec une belle persistance en bouche : fruits secs (noix, amande), miel, pâte de coing et souvent des notes plus ou moins intenses de rancio. Les rosés ont une robe pourpre avec des reflets tuilés. Ils sont délicats et très fruités, au nez comme en bouche : fruits rouges et noirs (mûre, cassis, griotte). Les blancs comme les rosés se dégustent soit en apéritif, soit pour accompagner un foie gras ou un dessert aux fruits (melon, tartes, salade de fruits) ou au chocolat.

 

Rosette A.O.C.

 

Présentation : Rosette est un vignoble de coteau situé près de Bergerac dans le département de la Dordogne. Menacé par l’urbanisation, il couvre aujourd’hui moins de 100 hectares. Les vignes sont plantées sur des terres argilo-graveleuses. Le climat est océanique avec des tendances méridionales. Les grains de raisin botrytisés sont vendangés par tries successifs. Ils sont vinifiés après avoir été pressurés, puis sont élevés le plus souvent en barriques. 

 

Types de vins : l’appellation ne produit que des vins blancs moelleux très rares, issus de l’assemblage du sémillon, du sauvignon et de la muscadelle. Ce sont des vins de couleur jaune paille, souples, gras, élégants et bien équilibrés par la fraîcheur. En termes d’arômes, on est en présence d’un bouquet floral et fruité. Le rosette se sert à l’apéritif, sur des fruits de mer, une entrée à base de champignons ou de truffe, du foie gras. 

 

Saussignac A.O.C.

 

Présentation : le vignoble de Saussignac est situé à l’ouest de Bergerac, sur la rive gauche de la Dordogne. Il couvre quatre communes. Les sols sont argilo-calcaires ou sablo-argileux (boulbènes) à granulation très fine qui deviennent facilement imperméables. Les grains de raisin botrytisés sont vendangés par tries successifs. Ils sont vinifiés normalement après avoir été pressurés, puis sont élevés le plus souvent en barriques.

 

Types de vins : l’appellation Saussignac produit uniquement des vins blancs moelleux et liquoreux. Les vins moelleux sont souples et équilibrés. Les vins liquoreux sont amples, riches et gras et demandent quelques années pour révéler toute leur opulence. En moelleux, le miel, la fleur (tilleul), les agrumes (pamplemousse) dominent la palette aromatique. En liquoreux, on trouve plutôt des arômes floraux (acacia) et de fruits (pêche, brugnon). A servir sur du foie gras, des veloutés et des desserts. 

 

Tursan A.O.V.D.Q.S.

 

Présentation : le vignoble de Tursan est situé au sud-est de Mont-de-Marsan, dans les départements des Landes et du Gers où il couvre 41 communes. Les vignes occupent des coteaux silico-argileux, calcaires et caillouteux. Le climat est de type océanique doux et tempéré. L’encépagement est varié. Rouges : tannat, bouchy, cabernet sauvignon, cabernet franc, fer servadou, pinenc. Blancs : baroque, sauvignon, petit manseng, grosmanseng, claverie, cruchinet, raffiat, claret du Gers, clairette. 

 

Types de vins : les vins rouges sont puissants, charpentés, pleins de finesse (notes de fruits des bois et de fougère) Il faut les apprécier sur un magret de canard ou d’oie, un salmis de palombe, un civet de lièvre, un rôti de bœuf, un foie gras aux raisins. Les vins rosés, gouleyants, frais, fruités et agréables à boire jeunes s’accordent à la charcuterie ou à des salades composées. Les vins blancs sont secs, fruités, nerveux et flatteurs. Il faut les boire sur des huîtres, du poisson (saumon, truite), des hors d’œuvre, du foie gras.

 

Vins d’Entraygues et du Fel A.O.V.D.Q.S.

 

Présentation : les vins d’Entraygues et du Fel sont produits dans les départements de l’Aveyron et du Cantal. Le vignoble s’étend sur une vingtaine d’hectares : coteaux de schistes du Fel, terres de « barène » et de granit d’En-traygues. L’encépagement est très diversifié. En rouge : cabernet sauvignon, cabernet franc, fer servadou, abouriou, gamay, jurançon noir, merlot, mouyssagès, négrette, pinot noir, duras, castel. En blanc : chenin blanc, roussellou, mauzac.

 

Types de vins : les vins d’Entraygues et du Fel se déclinent en trois couleurs (rouge, rosé, blanc). Les vins rouges sont solides et bien marqués par le terroir, on dit parfois d’eux qu’ils sont râpeux. Mais ils peuvent aussi être gouleyants et faciles à boire comme des vins nouveaux. A déguster sur des tripoux, une potée auvergnate, de l’agneau. Les vins rosés sont aromatiques (fruits rouges et notes d’amande), racés et veloutés. On peut les apprécier sur de la charcuterie, des grillades. Les vins blancs sont secs, nerveux et très parfumés (genêt, acacia, tilleul, pierre à fusil, agrumes). On y trouve en bouche des notes de pomme et d’amande. A déguster sur des crustacés.

 

Vins d’Estaing A.O.V.D.Q.S.

Présentation : l’A.O.V.D.Q.S. Vins d’Estaing est produit dans les départements du Cantal et de l’Aveyron. Les vignes s’accrochent aux pentes dominant la Vallée du Lot sur des sols de schistes ou argilo-calcaires.

Types de vins : les vins d’Estaing sont rouges et blancs. Les rouges sont délicats et fruités (fruits rouges, poivron vert), agréables à boire jeunes sur des viandes rôties, du gibier (civet de lièvre, gigue de chevreuil…). Les blancs sont secs et fruités avec un arrière goût de pierre à fusil. Ils conviennent aux poissons et aux fruits de mer.