Accueil >> Apprendre le vin

Apprendre le vin

Les ennemis de la vigne

Ils sont multiples !

 

Nuisibles :

 

Les rongeurs (lapins…) adorent les jeunes plants qu’il faut protéger avec des manchons. Les oiseaux, les sangliers… raffolent de raisins mûrs. (Le « merlot » est un type de raisins qui, en murissant tôt, attire les merles). Certains insectes peuvent être de terribles parasites. Le phylloxéra est une sorte de poux qui suce la sève au niveau des racines, et peut tuer certaines vignes en quelques années.

 

Pluie, grêle :

 

La pluie, particulièrement quand la vigne est en fleur, peut être très néfaste car elle empêche la reproduction homogène des fleurs, garante de grappes de raisins sains (sans pourriture et arrivant à maturité en même temps). Les orages de grêle, surtout dans les derniers jours précédant la vendange peuvent ravager les grappes de raisins.

 

Maladies, champignons, pourriture :

 

Si la vigne est une liane très vigoureuse, elle est aussi très fragile. La chlorose est une carence en fer. L’oïdium, le mildiou… sont des champignons qui se développent au niveau des feuilles. La pourriture grise peut se répandre sur les grappes de raisins. Enfin de nos jours ce sont surtout des virus entrainant des maladies du bois de la vigne qui tracassent les vignerons.

 

Changement climatique :

 

L’apparente accélération des modifications climatiques qui semble intensifier les ravageurs, pourrait faire apparaitre de nouvelles maladies. La vigne aura-t-elle le temps nécessaire pour s’y adapter ? Il est encore trop tôt pour le dire !