Accueil >> Apprendre le vin

Apprendre le vin

La vigne au fil des saisons

La vigne est une plante qui donne ses meilleurs résultats en climat tempéré. Elle suit alors un cycle hiver/printemps/été/automne.

 

L’hiver :

 

En dessous de 10 °C, la vigne est au repos, la sève circule peu. C’est donc le moment où le vigneron la taille pour limiter sa croissance et optimiser sa future production de raisins.

 

Le printemps :

 

Dès que la température remonte, la vigne « pleure » : un peu de sève s’échappe avant que les traces de taille ne cicatrisent. Les bourgeons se couvrent d’une pellicule cotonneuse, ils « débourrent ». Puis les rameaux verts se mettent à pousser, de petites feuilles apparaissent. Le vigneron attache alors progressivement cette jeune vigne le long du palissage prévu. Enfin des grappes de petites fleurs se forment. La reproduction s’effectue au sein de chaque fleur qui se transforme ensuite en grain de raisin vert. Au fur et à mesure que chaque raisin apparait, la grappe se referme. Au bout d’un moment, les grains de raisins commencent à se colorer, c’est la véraison.

 

L’été :

 

La vigne continue à pousser vigoureusement. Il faut parfois la retailler pour qu’elle ne soit pas trop envahissante et que les grappes de raisins aient suffisamment de soleil pour mûrir. Le vigneron veille également à ce que les maladies ne se propagent pas sur sa vigne. Les raisins accumulent du sucre, leur acidité baisse.

 

L’automne :

 

Quand les raisins sont mûrs, il faut rapidement les cueillir, c’est la vendange. Le vigneron, tout en veillant à l’état sanitaire de sa vigne, peut apporter des engrais au sol pour en garder la richesse. Les pousses de l’année passent du vert au brun (elles se transforment en bois). Les feuilles jaunissent, puis tombent sous l’effet du vent et des premiers froids. La vigne s’endort progressivement pour un nouveau cycle.